Dr. Schavi – Diffusion dans le champ quantique

Nous connaissons tous les fréquences radio. Lorsque nous allumons une radio, pour atteindre la station désirée, nous tournons ou poussons des boutons jusqu’à ce que nous atteignions le programme souhaité. Pendant que nous cherchons la station désirée, nous entendons divers sons dissonants provenant d’autres stations jusqu’à ce que la station que nous désirons apparaisse clairement.

Il arrive qu’un appareil radio soit réglé sur une station spécifique et qu’il s’allume automatiquement lorsque l’on allume la radio.

Accorder

Lorsque le programme commence, on parle d’une « émission » – des vibrations envoyées – la station nous envoie des informations.

Il peut s’agir d’un programme musical, d’un journal télévisé ou d’un talk-show avec des interviews de certaines personnes sur des sujets particuliers.

Les téléviseurs sont également des appareils de radiodiffusion, mais nous pouvons voir sur l’écran les images des personnes impliquées dans le programme, et généralement, un téléviseur peut être allumé instantanément sur le réseau souhaité ou nous feuilletons les différents réseaux avec une télécommande jusqu’à ce que nous arrivions à un programme que nous voulons regarder.

De la même manière, nous aussi, nous « diffusons » à partir du « réseau » de nos pensées, de nos émotions, de nos paroles et de nos actions.

Nous envoyons des fréquences dans un champ quantique d’énergie (force vitale), et des expériences ou « programmes » en résultent.

Diffusion à partir du « réseau » de nos pensées, émotions, paroles et actions.

Le mot « quantum » est défini comme la plus petite unité d’une quantité physique qui peut exister indépendamment.

Dans le cadre d’une discussion spirituelle, cependant, nous avons affaire à des états d’esprit électriques et à des réponses émotionnelles magnétiques qui se traduisent par des paroles et des actions en conséquence, lesquelles peuvent donner lieu à d’autres types d’énergies électromagnétiques qui se manifestent sous forme d’expériences – bonnes ou mauvaises.

Un « champ quantique spirituel » est la substance éthérée – « substance de diffusion surnaturelle » – qui ne peut être vue mais à laquelle on peut se connecter à diverses fins.

Champ quantique spirituel

Depuis presque deux ans, de nombreux « programmes » de peur ont été diffusés dans les « stations de réception » collectives humaines, traitant des pandémies virales, des inoculations toxiques, des pays qui menacent d’envahir d’autres pays, des déploiements dangereux de la « 5G », du trafic sexuel, du terrorisme basé sur des pratiques culturelles qui ont été transformées en religion, des problèmes de l’appauvrissement de la couche d’ozone planétaire, et de bien d’autres choses encore.

Un très grand pourcentage de l’humanité est déprimé et anxieux, et bien sûr, les laboratoires qui fabriquent des médicaments chimiques utilisent cette situation pour promouvoir leurs composés dangereux – ce qui renforce la « diffusion » de la peur et de la panique, en particulier lorsque les publicités admettent les effets secondaires horribles des médicaments, mais qu’ensuite, une voix douce exhorte l’auditeur ou le téléspectateur à parler du médicament à son médecin, car il peut être nécessaire, quels que soient les effets secondaires.

(Ce n’est pas que le laboratoire se soucie du bien-être de l’humanité. Ils essaient d’éviter les poursuites judiciaires au cas où quelque chose de grave se produirait avec le médicament. Leur soupape de sécurité est qu’ils vous ont dit les effets secondaires en premier lieu) !

La peur et l’anxiété sont en train de devenir la « norme » en raison des exemples donnés ci-dessus, et ceci est inacceptable pour ceux qui sont vraiment connectés à la FRÉQUENCE SOURCE – le CREATEUR du « Champ Ultime d’Energie Quantique ».

Peur et anxiété

C’est là que les lignes de temps et les dimensions entrent en discussion.

Ce sont des niveaux de conscience, pas des lieux spécifiques.

Pour un exemple simple, supposons que la pluie tombe à verse à un certain endroit.

Disons qu’une personne dans une maison dit : « Oh, non ! Cela va être une journée misérable avec tous ces nuages et cette pluie ! ».

Mais une autre personne, qui vit peut-être à côté, dit : « Merveilleux ! Cette pluie va apporter aux arbres, aux fleurs et aux autres plantes la nourriture dont ils ont besoin pour s’épanouir. »

Ainsi, une personne a une conscience selon laquelle la pluie n’est pas bonne, et l’autre a une conscience selon laquelle la pluie est effectivement bonne.

Tous deux se trouvent dans la même rue, dans la même communauté, dans la même ville.

Pourtant, ils ont chacun une « conscience » différente de la pluie.

Elles font en fait l’expérience de différentes lignes temporelles ou dimensions.

La personne qui n’aime pas la pluie va s’attirer des raisons tout au long de la journée de se sentir déprimée, frustrée et peut-être même en colère.

L’autre personne s’attirera des expériences paisibles.

Pluie battante

Tous deux « émettent » dans un champ quantique avec leur libre arbitre.

Les pensées et les sentiments créent la réalité physique.

Les personnes qui cherchent sincèrement à s’élever vers des états de conscience supérieurs seront certainement témoins de situations disharmonieuses, mais elles ne doivent pas s’y impliquer intrinsèquement.

Comme Yeshua Ha Messiah l’a enseigné : « Sois dans le monde, mais pas de lui ! »

Il a également dit : « Secoue la poussière de tes pieds et que ta paix revienne à toi ! ». (SAINTE BIBLE).

Sri Bhagavan Krishna a enseigné : « La personne qui a le bonheur à l’intérieur, qui a le contentement à l’intérieur, dont la LUMIÈRE est à l’intérieur, atteint la liberté éternelle dans la CONSCIENCE DIVINE. » (BHAGAVAD GITA).

Tehuti a enseigné : « Le bien est volontaire ou de son propre accord en raison du libre arbitre ». (TABLETTE D’ÉMERAUDE).

À partir de ces enseignements (et il est certain que d’autres voies spirituelles ont des textes sacrés qui délivrent des enseignements similaires), nous pouvons discerner que nous recevons des « émissions » quotidiennement, et que nous émettons des « émissions ».

Comme les textes anciens nous en informent, nous sommes dans une ère de « Kali Yuga » (« Age de Choas ») où la civilisation ne comprend qu’un quart (1/4) d’une humanité qui fait un effort pour s’élever.

Pourtant, l’espoir est que nous assisterons bientôt à une ère appelée « Dwarpa Yuga » où au moins la moitié (1/2) de l’humanité sera élevée.

L’aspect important à poser est le suivant : Quel « canal » émettons-nous depuis et vers la FREQUENCE DE LA SOURCE ou le CANAL DU CHAOS ?

Chaque être humain est une « station de diffusion », et son « réseau » est son propre « champ quantique » d’énergie et de force vitale, qui est soit de bas niveau, soit de haut niveau.

Faites une expérience aujourd’hui.

Souriez et saluez paisiblement tous ceux que vous rencontrez.

À la fin de la journée, réfléchissez à vos expériences.

Avez-vous reçu une bénédiction inattendue ?

Avez-vous simplement passé une journée paisible et relaxante sans être perturbé par une personne ou un groupe stressé ou traumatisé ?

Dans tous les cas, votre système nerveux a pu maintenir l’équilibre.

En citant à nouveau Sri Bhagavan Krishna : « Un système nerveux sain équivaut à une force vitale plus profonde, et cela se traduit par un pouvoir illimité.

Lorsque le système nerveux est pur, l’ÊTRE reflète davantage, et l’ESPRIT est plus puissant. » Examinons attentivement ce que nous « diffusons » quotidiennement et quels « réseaux » nous recevons également.

Méfiez-vous des personnes qui « diffusent » continuellement à partir d’une « fréquence » inférieure.

Ne permettez pas à leur dissonance d’entraver votre progression dans l’expansion et la connexion avec le « SLN »-SOURCE LIGHT NETWORK.

Réseau de sources lumineuses

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.