Dr. Schavi – En cours et d’une grande portée

De nombreuses personnes se sont demandé – plus d’une fois – quand les désagréments du processus de transformation de la création cesseront, de sorte que la fatigue constante, les muscles et les articulations douloureux, les maux de tête, les rythmes cardiaques rapides et les autres symptômes de ce déplacement planétaire et galactique appartiendront si longtemps au passé que l’humanité oubliera le processus laborieux de l’établissement du « Nouvel Âge d’Or ».

Toutefois, il est bon de rappeler la phrase « N’oublions pas ».

Au niveau « 3d », il y a des groupes qui n’oublieront jamais, par exemple, les horreurs qu’ils ont vécues aux mains d’autres personnes – que ces horreurs aient eu lieu dans l’Antiquité ou aux 17e, 18e ou 19e siècles ou dans le passé récent du 20e siècle.

Inquisition espagnole

Chacun a des expériences à partager.

Les ancêtres de certaines personnes ont fait partie des horreurs infligées à d’autres.

Ainsi, une guérison ancestrale aussi bien qu’individuelle est nécessaire.

Il y a ceux qui disent que leur « âme » a accepté dans une incarnation spécifique de vivre certaines situations ou d’aider à l’élévation de la planète.

Pour d’autres, cette croyance semble être une excuse commode pour expliquer l’existence de la souffrance, ce qui amène la logique – avec laquelle la plupart de l’humanité est à l’aise – dans une équation qui s’efforce d’expliquer les voies de la SOURCE au lieu d’accepter un autre point de vue, à savoir que la SOURCE place « SES » créations là où elles sont censées être dans le continuum espace/temps que « SES » désirent et leur fournit les outils nécessaires pour accomplir certaines missions liées à la domination d’un royaume planétaire particulier.

En d’autres termes, l’humanité ne choisit pas sa planète, son mode de vie ou ses expériences.

Cependant, l’humanité a le libre arbitre de faire ce qu’elle choisit de faire tandis que la SOURCE lui donne l’inspiration de diverses manières pour l’exécution de tâches qui continueront à développer les belles expériences planétaires que la SOURCE a déjà créées dans l’immensité « continue » et « lointaine » du domaine cosmique.

Karma

La logique, cependant, est essentielle à prendre en considération alors que nous poursuivons notre voyage dans le cosmos.

Nous n’aurions pas été bénis avec elle si nous ne devions pas l’utiliser à des moments particuliers.

Ainsi, les questions logiques pourraient être : « Pourquoi quelqu’un « choisirait » d’être placé dans une chambre à gaz ou d’être goudronné et emplumé ou d’avoir ses parties intimes coupées et utilisées par d’autres comme porte-monnaie ou une femme pendue à un arbre et son bébé à naître coupé de son utérus parce qu’elle a essayé d’échapper à l’esclavage ?

 » (Tout cela est de l’histoire documentée pour ceux qui étudient).

Certains répondront à cette question en disant : « Ils ont fait tout cela à quelqu’un d’autre dans une vie antérieure, et donc ils devaient subir un karma et expérimenter la même chose ! ».

Ce que nous voulons dire ici, c’est que les humains font souvent un mauvais usage de leur logique, tout comme ils font un mauvais usage de leur libre arbitre.

Pourquoi ? À cause de l’arrogance et de l’ego qui font croire à une personne qu’elle sait tout !

Parfois, cela est dû à la peur, car lorsqu’une personne ne peut pas expliquer quelque chose, elle peut avoir le sentiment d’être perdue ou de se trouver dans un gouffre de chaos.

Ces personnes ont alors tendance à placer un cadre philosophique qui leur semble bon sur d’autres paradigmes culturels et à les juger en conséquence.

Elles font la même chose avec la SOURCE.

Elles tentent d’expliquer la SOURCE et toutes les manières de la SOURCE.

Il ne nous est permis que d’entrevoir la magnificence de l’INFINIE PRESENCE et de recevoir la compréhension des expériences « Sruti » (« Entendre ») des « Rishis » (« Sages ») – dont beaucoup ont connu un « Avatar » (« Celui qui descend » – une incarnation physique de la SOURCE dans un royaume matériel spécifique) comme Sri Krishna qui a été physiquement présent pendant 126 ans ou Sri Rama qui a été physiquement présent pendant 11 000 ans.

Le libre arbitre

D’autres Rishis sont venus longtemps après et avaient le RIG VEDA, l’ATHARVA VEDA, le SAMA VEDA, le MAHABHARATA, le BHAGAVAD GITA, les PURANAS, les UPANISHADS, et d’autres enseignements sacrés pour les guider, eux et ceux qu’ils enseignaient.

Dans ces écritures les plus anciennes, la SOURCE (qui a de nombreux noms et caractéristiques divins) révèle que « SES » créations ne choisissent pas leurs expériences autrement qu’en recevant des bénédictions ou des conséquences selon la façon dont le libre arbitre est appliqué.

Personne ne s’assoit dans une  » salle spirituelle « , ne lève la main et ne se porte volontaire pour aller sur une certaine planète à un moment donné pour vivre des expériences spécifiques, heureuses ou horribles, afin de contribuer à l’élévation d’une certaine conscience collective planétaire.

Ce qui précède sera, bien sûr, débattu par ceux qui croient différemment, qu’ils aient mené des études diligentes, médité profondément, prié sincèrement ou non.

Une grande partie de l’humanité est mal à l’aise lorsqu’elle n’est pas aux commandes.

C’est peut-être la raison pour laquelle la SOURCE montre à l’humanité, de tant de façons, qu’elle n’est pas en charge.

Un exemple simple est celui des scientifiques traditionnels qui proclament qu’une éjection de masse coronale (CME) n’est pas dirigée vers notre planète et qu’il n’existe actuellement aucune énergie sur le Soleil pour de fortes éruptions solaires. Puis le contraire se produit.

Le Soleil explose avec de puissantes éruptions et CMEs. Combien de fois la SOURCE doit-elle dire : « Eyeh Asher Eyeh » (en hébreu : « JE SUIS CE QUE JE SUIS ») ? ou « Aham Mahaprana » (en sanskrit : « JE SUIS LA GRANDE FORCE DE VIE ») ?

Filaments magnétiques sur le soleil

Les désagréments d’une transformation dramatique scientifiquement prouvée de la création (qui inclut les êtres humains) est un nettoyage nécessaire des circuits bouchés dans la structure moléculaire qui affecte les terminaisons nerveuses sensibles qui sont dans toutes les parties de l’être humain : physique, mental et émotionnel.

La LUMIÈRE, dont il est question dans toutes les anciennes révélations divines, doit traverser les scories de ce qui est dû pour devenir des enregistrements cellulaires nouvellement brillants – des enregistrements d’AMOUR, de PAIX, de BIEN-ÊTRE, d’ABONDANCE – toute la « Bonté inaltérable » de l’Absolu divin.

Que l’on soit un scientifique traditionnel ou non, chacun est impressionné chaque jour par les activités de la SOURCE.

Ce sont les scientifiques spirituels des temps anciens qui nous ont déjà donné l’information qui est acceptée aujourd’hui parce qu’ils l’ont reçue avec humilité – sans ego – et que la SOURCE les a bénis avec des connaissances vitales.

En raison du libre arbitre, les gens peuvent certainement « choisir » de croire qu’ils se sont « portés volontaires » pour le « devoir Terre/Gaia » et qu’ils ont « accepté » de vivre des événements particuliers.

Ils peuvent également « choisir » de croire que la SOURCE envoie « SES » créations là où « ELLE » le désire, et qu’ainsi, ils ont été placés sur Terre/Gaïa dans cette incarnation actuelle et ont reçu le libre arbitre de vivre heureux ou non selon la façon dont ils pensent, ressentent, parlent et agissent.

Il y a un verset intéressant dans le SAINT QU’RAN dans lequel Allah (« Le Dieu ») dit en termes de pourquoi les gens souffrent : « C’est ce que vos propres mains ont fait ».

La SOURCE a créé et permis à tous les êtres dans tous les univers, galaxies et planètes d’avoir des connaissances étonnantes et de se comporter de manière stupéfiante.

Cependant, la création ne sait pas tout. Comme je l’ai déjà suggéré, si nous savions tout, nous n’aurions pas besoin de prier.

Nous serions capables de faire tout et n’importe quoi.

Nous pouvons être guidés par le SOURCE SUPÉRIEUR – le DIVIN.

Soi supérieur

Le mot clé est « guidé ».

Nous ne « guidons » pas DIEU (SOURCE).

Une fois que nous serons pleinement remplis de LUMIÈRE, et que nous serons suffisamment élevés dans la conscience individuelle et collective, notre « re-naissance » aura eu lieu.

Comme il a été dit précédemment, nous nous dirigeons définitivement vers le « canal de la naissance ».

Un peu plus de patience est nécessaire pour achever la « naissance ».

Cela nécessite, entre autres, le relâchement de l’ego, et le respect de ce qui n’est pas connu de la FRÉQUENCE SOURCE.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.