Dr. Schavi – Le Stellium à venir et son potentiel

Chaque fois que trois planètes majeures ou plus se trouvent dans le même signe, on parle de  » stellium « . Ce soir, mardi 24 mai 2022, la Lune entrera dans le Bélier tropical ( à 17 h 39, heure avancée de l’Est), et Mars la rejoindra en Bélier à 19 h 17 (heure avancée de l’Est).

Cependant, Vénus, Jupiter et Chiron sont déjà en Bélier.

La lune

La Lune régit les émotions.

Mars régit la guerre, l’agression, les problèmes de colère et le lieu de l’action en général.

Vénus régit la paix, la joie, l’amour, la beauté et le bien-être financier.

Jupiter gouverne la bienfaisance, l’expansion, les questions de justice, la philosophie, les poursuites éducatives et la conscience supérieure.

Chiron régit la guérison de l’esprit, du mental, des émotions, du vaisseau physique et de l’atmosphère environnante de la maison, de la communauté et de la nation.

Le signe du Bélier symbolise le leadership, les idées nouvelles, mais il peut aussi être à l’origine de désaccords en raison de sa tendance à l’impulsivité, à l’erratisme et à la facilité à se mettre en colère.

De toute évidence, il existe de nombreux attributs merveilleux pour certaines des planètes mentionnées.

Cependant, c’est en fonction de la conscience collective humaine que l’harmonie ou la disharmonie se produit ou non.

Par exemple, tout le monde est conscient qu’une guerre est en cours entre la Russie et l’Ukraine et que la Chine et Taiwan sont en grave conflit.

Maintenant, on pourrait espérer qu’avec Vénus en Bélier, ses qualités plus douces calmeraient la tendance de Mars à l’agression et à la guerre et que Jupiter en Bélier pourrait étendre la vibration de la paix.

Mars

Pourtant, en raison du mauvais usage du libre arbitre qui continue à créer la discorde et le chaos sur Terre/Gaïa, Mars pourrait ignorer les tentatives vénusiennes et la paix, et Jupiter pourrait étendre l’agression et la guerre.

De plus, avec Pluton, la planète des changements dramatiques et potentiellement destructeurs, qui se trouve en Capricorne en opposition à toutes les planètes en Bélier, des circonstances désastreuses pourraient se produire sur notre planète – avec les gens ainsi que dans des conditions météorologiques dramatiques et des bouleversements planétaires tels que d’énormes tremblements de terre.

En d’autres termes, l’énergétique cosmique des alignements de degrés planétaires est souvent activée par les fréquences atomiques de la conscience collective humaine qui attirent certaines manifestations sous forme matérielle.

Les planètes, cependant, sont les messagères de situations terrestres possibles. Elles ne les provoquent pas réellement.

Vénus

Pensez à cette métaphore très simple : Supposons que le ciel soit très sombre et nuageux et qu’il y ait un grondement de tonnerre au loin.

Il est probable qu’une tempête de pluie se produise. Il n’est pas certain qu’il se produise.

Cependant, il est préférable de prendre un parapluie avant de sortir, surtout si quelqu’un va marcher plutôt que de conduire.

Métaphysiquement, pensez au parapluie comme à un type de conscience protectrice globale.

De la même manière, être connecté à la SOURCE par la prière, la méditation et d’autres rituels spirituels est une façon d’envoyer des fréquences atomiques de paix et de santé,

et quand autant de personnes que possible font la même chose, les circonstances de disharmonie peuvent se transformer en harmonie.

C’est donc une raison supplémentaire de participer à la prière mondiale de demain (mercredi 25 mai). Il suffit de réciter la prière proposée dans le discours d’hier trois fois dans la journée : le matin, l’après-midi et le soir.

Pour ceux qui souhaitent réciter la prière aux moments les plus propices, lorsque des fréquences spirituelles particulières sont à leur maximum, ces moments sont l’AUBE, le MIDI et le COUCHER DU SOLEIL.

Dans l’Antiquité kémétique, ces moments étaient connus sous les noms de KHEPERA ( » Celui qui donne l’existence « ), RA ( » Lumière glorieuse « ) et ATUM ( » Ténèbres à l’horizon  » [d’où le mot  » automne  » est dérivé]).

Il a été enseigné bien avant le développement spirituel de cette civilisation (des milliers d’années avant l’ère des dynasties) et alors qu’il existait encore une connexion puissante avec ses ancêtres cosmiques dans le système stellaire « Sepdet » (« Sirius »), que ces moments de l’AUBRE, du MIDI et du COUCHER DU SOLEIL étaient remplis d’un type de particules de LUMIÈRE qui avaient/ont une conscience – qui peuvent en fait être « priées » pour des activations parce qu’elles étaient/sont les énergies, fréquences et vibrations de la SOURCE.

Ainsi, ils contiennent l’énergie, la fréquence et la vibration de la SOURCE et ce que nous pouvons abréger comme SEFV.

Fréquence de la source

Cela peut être considéré comme l’une des évaluations du célèbre physicien Nikola Tesla lorsqu’il a dit : « Si vous voulez connaître les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et de vibration. »

Lorsque nous prions, méditons ou effectuons d’autres rituels spirituels, et lorsque nous maintenons notre conscience individuelle et collective sur la « symphonie divine » qui nous offre la « musique » de l’AMOUR, de la PAIX, de la SANTÉ, de la JOIE, de l’ABONDANCE, et plus encore de « SON » BONHEUR inaltérable, nous pouvons être assurés d’une planète, d’un système solaire et d’une galaxie de MERVEILLE !

Travaillons pour que les « notes harmonieuses » du stellium planétaire soient ce que nous expérimentons continuellement alors que le « Nouveau Maintenant » continue à se déployer.

Il y a un pouvoir énorme dans les nombres, même si seulement quelques personnes peuvent commencer une « boule à rouler ».

Dans l’ancienne tradition védique, les enseignements sur les « Yugas » illustrent cela.

Le « Kali Yuga » (« l’âge du chaos »), qui a été discuté à de nombreuses reprises, correspond au quart de l’humanité planétaire qui s’élève en conscience en travaillant à l’avènement d’une planète « Paradis sur Terre ».

Kali Yuga

On enseigne que le temps est une spirale – avec des hauts et des bas dans les « Yugas » ou expériences de paix et ensuite de chaos.

Le « Kali Yuga » est le plus difficile des âges.

Il est caractérisé par la guerre mondiale, la famine, la maladie, les haines, les dirigeants malveillants, l’endoctrinement religieux, la prolifération de produits chimiques dangereux, l’altération de la nature, etc.

Finalement, le « Sattva Yuga » (l' »Âge de la paix ») apparaît, avec un climat tropical partout, une santé parfaite, l’abondance, l’amour, la joie, la compréhension et le respect des LOIS SUPÉRIEURES, etc.

Cela ne se produit toutefois qu’après le « Dwarpa Yuga » et le « Treta Yuga », lorsque la moitié puis les trois quarts de l’humanité s’éveillent à la VÉRITÉ.

Chaque « Yuga » se déroule sur des centaines de milliers d’années (selon les calculs humains).

Dans le « Sattva Yuga », le « Paradis sur Terre » est complet.

Selon les écritures, l’humanité est toujours dans le « Kali Yuga », mais au crépuscule de sa vie.

En d’autres termes, il va bientôt passer à l’âge suivant, le « Dwarpa Yuga », puis le « Treta Yuga », puis le « Sattva Yuga ».

L’élévation continue de notre conscience peut faire avancer ces « Yugas » très rapidement.

Mais seulement si un nombre suffisant d’êtres humains le souhaitent et y travaillent.

Le « Kali Yuga » peut s’attarder si l’humanité ne fait pas attention et faire en sorte que les autres « Yugas » traînent en longueur.

Alors, soyons déterminés à aller de plus en plus haut dans le « NOUVEL ÂGE D’OR ».

Pensons, ressentons et agissons pour qu’il devienne réalité !

Nous pouvons le faire si nous nous ancrons vraiment à la SEFV-SOURCE D’ENERGIE, FREQUENCE ET VIBRATION !


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.