Dr. Schavi – Les flux d’énergie envoient toujours des photons

Alors que nous entrons dans la journée du lundi 14 février 2022 – un jour où de nombreuses personnes sur la planète célèbrent particulièrement l’AMOUR (la « Saint-Valentin ») – notre magnétosphère planétaire est remplie d’ondes de particules photoniques énergétiques provenant de vents solaires forts, d’éruptions, d’un barrage de CME, de la ceinture de photons et d’un indice KP de niveau « tempête » qui enregistre des activations dans le noyau interne et le champ externe de la Terre/Gaïa.

Flambée de la CME

« Le soin de soi est le point central de ces hautes fréquences afin que le vaisseau physique, les émotions et la cognition mentale puissent s’adapter à la LUMIÈRE (les photons) qui afflue constamment sur notre planète.

Au milieu des obligations familiales, professionnelles et communautaires qui sont toujours nécessaires, « prendre soin de soi » est vital car la troisième dimension est toujours active alors que nous nous élevons régulièrement hors du chaos et de la confusion du passé et du présent – vers des dimensions de CONSCIENCE SUPÉRIEURE où les énergies clés sont l’AMOUR, la PAIX, la SANTÉ, la BEAUTÉ et l’ABONDANCE

– où les connexions à la FRÉQUENCE DE LA LUMIÈRE SOURCE sont « normales » et « naturelles » et non pas quelque chose qu’il faut se battre pour obtenir.

Cependant, nos prières et nos méditations collectives portent leurs fruits, comme en témoignent les nombreuses personnes qui, partout dans le monde, s’éveillent aux vérités qui nous propulseront vers un nouveau « Yuga » (« Âge »).

Le prochain « Yuga » est « Dwarpa », où la moitié de la population humaine totale (au lieu du quart actuel) est accordée et alignée avec la FRÉQUENCE DE LA LUMIÈRE DE LA SOURCE et a plus de facilité à vivre des expériences planétaires, alors que les nettoyages et les éliminations de l’ancienne programmation se poursuivent et que l’ADN et les enregistrements cellulaires sont nouvellement créés.

La durée des « Yugas » par rapport aux anciennes écritures védiques est très longue ; cependant, dans ce continuum espace/temps nouvellement formé, la conscience collective peut accélérer le timing ou le ralentir.

Le cycle des Yugas

En ce qui concerne la manière dont l’humanité calcule le temps, chaque « Yuga » varie en durée, mais chacun d’entre eux s’étend sur des centaines de milliers d’années.

L’actuel « Kali Yuga » (« Âge du Chaos ») a commencé approximativement en 4300 avant notre ère et a atteint son apogée en 3100 avant notre ère. Malheureusement, il fait toujours rage, bien que nous en soyons aux dernières étapes, lorsque les conditions sont les plus difficiles.

Ces informations peuvent être déprimantes, mais il faut les accepter.

Même pour ceux qui ne comprennent pas le concept des « Yugas », si l’on étudie l’histoire, on peut se faire une idée générale de la façon dont ils se déroulent.

Les civilisations s’élèvent et puis elles tombent.

La chute est due à une mauvaise utilisation des personnes, des ressources, de toute la nature.

Cela conduit à la guerre, à l’avidité, aux problèmes économiques, à la famine, aux maladies et à davantage de disharmonie.

C’est alors que des nettoyages et des purifications cosmiques – dont on parle si souvent – se produisent afin de ramener le concept de « MAAT » sur la planète.

Ce terme ancien se traduit par plusieurs conditions : VÉRITÉ, JUSTICE, ÉQUILIBRE, HARMONIE, DROITURE.

Il est représenté sous la forme d’une femme avec des bras ailés étendus, et elle a un genou à terre. Elle est considérée comme l’un des « NETERU » – « Forces divines de la nature » – un aspect de la SOURCE.

Maat

On nous donne souvent des aperçus de l’ère du « Sattva Yuga », lorsque, par exemple, nous vivons les chaudes journées ensoleillées de l’été, les oiseaux qui chantent, les animaux qui gambadent, les arbres, les buissons et les fleurs qui regorgent de couleurs, les légumes, les fruits, les noix et les baies qui poussent, les gens qui sont gentils, qui se sentent en bonne santé à tous égards, les nouvelles agréables qui sont rapportées au lieu du chaos, les besoins et les désirs qui sont facilement satisfaits, etc.

Ces aperçus ont pour but d’illustrer ce qui a été vécu dans les époques précédentes et ce qui peut être vécu à nouveau.

Il y a eu de nombreux « Yugas » au cours de milliards d’années, car le temps est une spirale.

Il y a des hauts et des bas dans chacun d’eux, à l’exception du « Sattva Yuga » où tout est toujours merveilleux.

Notre planète se trouve dans une période d' »étude intensifiée » au cours de laquelle il nous est permis d’apprendre, de nous développer et de nous élever en conscience, tandis que, comme nous l’avons vu plus haut, les nettoyages et les purifications se poursuivent, et les « symptômes d’activation de la lumière » (LAS) font partie de tout cela.

Les « flux d’énergie » photoniques déferlants sont les « sages-femmes » de notre « re-naissance ».

Les « flux d’énergie » ne vont pas cesser de sitôt, même s’il y aura des moments où ils ne seront pas aussi forts, et où leur vitesse, leur densité et leur pression sur la magnétosphère de notre planète ne seront pas aussi impressionnantes.

Les éruptions solaires, les vents et les CMEs continueront à monter en flèche, mais ils ne seront pas tous dirigés vers la Terre/Gaia.

Flux éthérique

Cependant, ils seront toujours activés à l’intérieur de « Elle », car le Soleil de notre galaxie est si énorme par rapport à la taille de « Elle ».

Par conséquent, l’humanité sera également continuellement activée, mais certains jours, les activations ne sembleront pas aussi intenses.

La « Nouvelle Normalité » – le « Nouveau Maintenant » – consiste en des élévations constantes vers une LUMIÈRE vibratoire plus élevée.

Donc, comme le disent souvent les capitaines de navires : « Elle est stable comme elle va ! » Envoyez de l’AMOUR et de la LUMIÈRE, et nourrissez-vous aussi avec.

Veuillez réciter la prière publiée hier, dimanche 13 février 2022, ainsi que les prières que vous récitez régulièrement pour votre chemin particulier.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.