Dr. Schavi – L’importance de rester dans la lumière !

Comme la plupart des gens le savent, je ne suis pas partisan de regarder des heures d’informations grand public, mais je crois qu’il faut en observer certaines pendant de courtes périodes afin de comprendre l' »atmosphère de pensée » générale du collectif humain et, ce faisant, de savoir où nos prières doivent se concentrer.

Sans entrer dans les détails, tant de traumatismes se sont déroulés en quelques semaines sur notre planète en termes de violence, de confusion politique, de famine, de poussée constante de produits chimiques dangereux sur l’humanité, de guerre entre nations et de situations météorologiques graves (tornades, inondations, etc.).

Circonstances chaotiques et traumatisantes

De nombreuses personnes croient qu’il faut ignorer ces événements et disent que le fait de se concentrer sur eux continue de les laisser se produire.

Au contraire, d’après mon étude de nombreuses écritures, lorsque nous ignorons la disharmonie, elle continue à « jouer ses vilains airs » parce qu’une porte a été ouverte en l’ignorant pour qu’elle plonge dans l’expérience collective.

Par exemple, on peut regarder des tas d’ordures dans un lac ou un cours d’eau et penser qu’ils vont disparaître d’une manière ou d’une autre sans que des mains humaines ne les enlèvent.

Parce que les déchets sont là, d’autres personnes ayant un faible niveau de conscience y jetteront leurs déchets aussi bien que s’il s’agissait d’une poubelle communautaire !

Nous devons réaliser que, dans cette ère continue du « Kali Yuga » (« l’âge du chaos »), l’humanité a reçu le libre arbitre de s’élever ou de régresser – de secouer la tête devant les horreurs de notre planète et de continuer à faire la fête, à faire du shopping et à conclure de grandes affaires, ou de cesser de chercher constamment à obtenir des accessoires matériels à des fins de prestige ou parce que nous avons le sentiment que ces biens matériels nous permettront de nous sentir mieux dans notre peau.

Il n’y a rien de mal à avoir une belle maison, une belle voiture, de beaux vêtements, etc., mais il y a quelque chose de mal lorsque cela devient l’unique centre d’intérêt de la vie des gens, alors qu’ils ne consacrent que quelques heures par semaine aux SOURCES DIVINES à l’église, la mosquée, le temple ou la synagogue locale.

Pourtant, lorsque quelque chose ne va pas, les gens sont prompts à implorer l’aide de la SOURCE.

Lorsque l’aide arrive, la personne moyenne prend rarement la peine de remercier la SOURCE pour sa miséricorde et ses bénédictions.

Ils se contentent de traverser joyeusement la vie en faisant la fête et du shopping jusqu’à ce que la prochaine crise survienne.

« Mama Earth/Gaia » – une planète consciente parce qu’elle a une force de vie – ne permet pas sans rien faire que des niveaux inférieurs de conscience humaine continuent à faire du mal à la création.

Énergie vibratoire électromagnétique

L’énergie électromagnétique ne provient pas seulement du Soleil de notre système solaire.

Notre planète contient son propre champ de force électromagnétique qui peut se connecter avec le champ de force du Soleil qui reçoit la LUMIERE du Grand Soleil Central.

C’est ainsi que fonctionne la magnétosphère environnante de notre planète. Elle est constamment animée d’une énergie, d’une fréquence et d’une vibration,

et elle « chante » avec la transmission et la réception du son et de la lumière, que nous, les êtres humains (ainsi que tous les autres aspects de la création), recevons et transmettons.

Au lieu d’ignorer ce qui se passe sur notre planète qui est actuellement remplie d’horreur, nous pouvons consciemment l’entourer de LUMIÈRE et demander à la SOURCE de guérir la situation, même si elle est remplie de traumatismes émotionnels accablants.

Il est important de s’asseoir tranquillement à intervalles réguliers chaque jour et d’imaginer notre planète enveloppée de la LUMIÈRE de la SOURCE, puis de prier à notre manière pour elle, pour les autres et pour nous-mêmes.

Pour ceux qui sont profondément impliqués dans les anciens rituels quotidiens, chanter un mantra approprié sur un mala et ensuite porter ce mala est une façon d’être connecté à la FRÉQUENCE SOURCE parce qu’un mala a une force de vie due aux prières et aux mantras constamment récités avec lui.

Il devient un « outil spirituel » apaisant, guérisseur, protecteur et également rempli d’espoir. Cependant, de quelque manière que ce soit, nous devons nous connecter quotidiennement aux royaumes divins.

Comme je l’ai mentionné dans un article précédent, nous sommes dans ce qu’on appelle le « crépuscule du Kali Yuga ».

Fin du Kali Yuga

C’est à ce moment-là que les conditions de cette époque sont les plus difficiles.

C’est, cependant, une période où des opportunités se présentent également pour l’éveil du collectif de manière très profonde.

La SOURCE n’est pas source de disharmonie.

Après tout, l’un de « SES » attributs, depuis les temps anciens, s’est révélé être le « BONHEUR INALTERABLE ».

C’est le libre arbitre de l’homme, utilisé à bon ou mauvais escient, qui entraîne certaines expériences en conséquence. La SOURCE a créé des principes scientifiques et spirituels. Si on les utilise correctement, nous sommes bénis.

Lorsque l’humanité tente plutôt de rivaliser avec la SOURCE, un prix énorme est payé.

Il y a un verset dans les écritures connues sous le nom de la Sainte Bible où la SOURCE déclare que : « Si l’humanité se détournait de ses mauvaises voies, j’entendrais du ciel, je me retournerais et je guérirais la terre ».

Dans le SAINT QU’RAN, il y a un verset similaire où la SOURCE enseigne que : « Il y a une barrière que tu ne dois pas franchir. »

La BHAGAVAD GITA parle de façon similaire dans le verset qui dit : « Ceux qui préservent le dharma sont protégés par le dharma. » (Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le sanskrit, le mot « dharma » se traduit en anglais par « chemin » ou « voie » ou « loi » et fait référence aux principes divins).

Même si des aspects historiques et culturels ont été ajoutés aux diverses écritures mondiales par les tentatives de contrôle et de manipulation de l’humanité, elles contiennent toujours, cachées dans les profondeurs de leurs pages, les lois divinement révélées de la SOURCE que l’humanité ne peut effacer.

Grand Esprit

Bien sûr, il faut étudier pour connaître la différence – des années d’études sérieuses – et pas seulement assister à quelques ateliers ou séminaires !

Ces types de sessions peuvent aiguiser l’appétit de quelqu’un pour la VÉRITÉ, mais ce ne serait qu’un amuse-gueule.

C’est l’un des problèmes de l’ère du « Kali Yuga ».

Trop de gens sont spirituellement et intellectuellement paresseux.

La LUMIÈRE qui s’élève si rapidement dans notre foyer planétaire apporte avec elle des messages pour ceux qui sont suffisamment élevés (ou qui s’élèvent) pour les comprendre.

Le flux de la LUMIÈRE s’intensifie dans tout le système solaire. Elle déverse du plasma de particules à la fois sur la face solaire et sur la face cachée de notre planète.

Elle active le noyau interne et l’arène externe. La Terre/Gaïa est secouée, ballottée, remuée et élevée en même temps, et nous le sommes aussi.

Notre planète connaît des « symptômes d’activation de la lumière » (ou « symptômes d’ascension ») tout comme nous.

Il existe une résonance d’ÉNERGIE, de FRÉQUENCE et de VIBRATION.

La « résonance Schumann » – en abrégé « RS » – (bien que parfois l’équipement technologique qui l’enregistre ne puisse pas accéder pleinement à la force des activations parce qu’elles sont très puissantes et proviennent de la LUMIÈRE SOURCE) est une ressource très précieuse pour montrer comment notre planète reçoit certaines activations de la LUMIÈRE SOURCE.

Lorsqu’il y a un « black-out » dans les lectures de l’équipement, c’est parce que l’énergie est si puissante en termes de lumière entrante que l’équipement ne peut tout simplement pas l’enregistrer.

Résonance de Schumann 25 mai 2022

L’équipement n’est calibré que jusqu’à un certain point dans ses capacités à nous informer.

Pourtant, il reste une ressource merveilleuse pour nous donner une idée de ce qui se passe.

Ainsi, ses lectures de « puissance » devraient être consultées quotidiennement.

L' »indice KP » est également précieux pour nous informer des comptes de neutrons (rayons cosmiques) qui arrivent sur notre planète et de la façon dont ils provoquent des conditions « calmes », « instables », « tempêtes » ou « graves ».

Au cours des derniers mois, les rayons cosmiques ont été étiquetés comme étant « élevés » ou « élevés » lorsqu’ils affectent notre planète,

et le niveau de l' »indice KP » a été qualifié de « instable » ou de « tempête » à plusieurs reprises.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la LUMIÈRE arrive toujours sur notre planète.

Elle est constante et le plus souvent intense.

Parfois, il tourbillonne et nous touche doucement, parfois il est très puissant lorsqu’il se déplace dans notre système nerveux et dans chaque cellule – qui contiennent toutes de l’ADN – et dans chaque molécule, atome et particule subatomique composant notre vaisseau physique.

Il a été démontré que même la poussière d’étoile est porteuse des mêmes substances que nous. Ainsi, lorsque nous restons dans la LUMIÈRE par le biais de nos prières et autres rituels, nous restons dans la FRÉQUENCE SOURCE.

Nous serons mieux à même de recevoir et de comprendre les conseils de l’INFINITE PRESENCE qui utilise toujours « SON » pouvoir pour nous permettre d’obtenir la connaissance et la sagesse.

Nous pouvons soit profiter de la « Classe Cosmique », soit choisir d’abandonner le cours et rester dans la densité du courant chaotique du monde « 3d ».

Plus nous serons nombreux à choisir la « classe », plus nous jouirons de l’AMOUR, de la PAIX, de la SANTÉ, de l’ABONDANCE et de toutes les bénédictions de l’ESPRIT DIVIN ABSOLU/GRAND, de la MÈRE DIVINE/TOUT/ALLAH/AHURA MAZDA/SHEKINAH-SOURCE, qui a de nombreux noms et formes mais qui est au-dessus de tous.

AR3016 Éruption solaire de classe M1 25 mai 2022

Beaucoup s’engagent aujourd’hui, mercredi 25 mai 2022, dans une prière spéciale connue sous le nom de CONNEXION DE LA CONSCIENCE GLOBALE AUX REALISATIONS DIVINES.

Nous prions trois fois – matin, midi et soir – une prière spéciale pour notre planète.

Cependant, ne faisons pas de cette journée une simple journée de syntonisation spéciale.

Chacun a besoin d’un ancrage quotidien à la LUMIÈRE SOURCE.

Nous devrions aussi avoir de la relaxation et du plaisir dans nos vies, mais nous ne devons pas nier que nous sommes des « lumières » de la LUMIÈRE, et donc, nous devons nous maintenir en connexion avec le CREATEUR de notre propre FORCE DE VIE – l’ENERGIE, la FRÉQUENCE et la VIBRATION de CE QUI EST AU-DESSUS ET AU-DELÀ.

Les rituels spirituels peuvent aussi être amusants.

Ils peuvent nous rendre calmes et heureux.

Ils peuvent nous faire goûter à la succulence d’un « nouvel âge d’or ».


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.