Dr. Schavi – Naviguer sur la mer de lumière

Le fait de « naviguer » dans une chose n’implique pas qu’elle soit contrôlée. Au contraire, lorsque nous naviguons sur une chose, nous travaillons avec elle. C’est ainsi que nous devons penser à l’énergie de la LUMIÈRE qui afflue dans notre système solaire et qui semble s’intensifier de jour en jour.

Depuis plusieurs semaines, les éruptions solaires se situent dans les gammes élevées de « classe C », les gammes plus fortes de « classe M », et certaines dans les gammes les plus puissantes de « classe X ».

Ce matin, mercredi 4 mai 2022, à 8 h 59, temps universel (UT), soit 3 h 59, heure avancée de l’Est (EDT), une puissante éruption solaire de classe M.5 a explosé sur le Soleil, et les taches solaires indiquent que d’autres éruptions de classe M, voire de classe X, vont suivre.

Les vents solaires sont actuellement « hautement normaux » et se déplacent à 352,5 kilomètres par seconde (km/s) – pour rappel, la vitesse « normale » des vents se situe entre 300 et 400 km/s.

Éruption solaire M5 – 4 mai 2022

Toutefois, cette évaluation pourrait changer.

Les vents solaires se déplaçant à des niveaux plus élevés que ce qui est considéré comme « normal » depuis de nombreuses années, il se peut que la « normale » doive être modifiée pour atteindre 400 à 500 km/s dans cette ère « actuelle » d’événements cosmiques accrus.

Nous ne pouvons plus analyser ce qui se passe dans le cosmos du point de vue des manuels scolaires,

à moins que ceux-ci ne soient davantage orientés vers la spiritualité et qu’ils ne traitent pas seulement des phénomènes astrophysiques vieux de plusieurs décennies, mais qu’ils reflètent ce qui est au-delà de la connaissance humaine typique et qu’ils soient ouverts à la réalisation qu’une INTELLIGENCE SUPÉRIEURE – qui est la SOURCE de toute la création – connue et inconnue de l’humanité – est autorisée à entrer dans le discours de la classe.

Pour ce faire, il faudrait ajouter au programme des cours les textes sacrés de diverses civilisations anciennes, c’est-à-dire les cultures qui enseignent les phénomènes planétaires, galactiques, universels et cosmiques dans le cadre du programme de leurs temples anciens.

Textes sacrés

Une grande partie de ce qui est connu aujourd’hui dans ce que nous appelons la « science traditionnelle » – bien qu’utile pour comprendre les événements cosmiques – n’est qu’une « goutte d’eau dans l’océan » par rapport à ce qui a été divinement révélé aux anciens « Rishis » (« Sages »).

De nombreux membres du groupe connu sous le nom d' »homme moderne » ou d' »humanité moderne » se sentent parfois étranges lorsque la discussion spirituelle est ajoutée à la pédagogie intellectuelle.

Ainsi, l' »esprit » – qui est la « conscience » – est considéré comme une dynamique distincte.

Le mot « homme » vient du terme sanskrit « manas » qui se traduit par « esprit ».

Par conséquent, si les langues anciennes étaient également ajoutées au discours des classes avancées, l’intellectualité et la spiritualité se rejoindraient.

Il est certain que l’étude des langues générales parlées par l’humanité aujourd’hui est importante, comme les langues asiatiques, les langues du Moyen-Orient, les langues européennes, etc.

Cependant, les « langues mères » – les racines phonémiques – de toutes ces langues remontent loin dans les annales de l’espace/temps.

Comme un délicieux ragoût, il y a eu un ajout, un mélange, un brassage de formes linguistiques.

Un bref exemple peut être tiré du « hindi » parlé aujourd’hui par de nombreuses personnes dont les racines se trouvent dans l’ancienne culture védique.

La langue « hindi » est un mélange d’anciens phonèmes sanskrits et de phonèmes de langues européennes.

Le véritable sanskrit est rarement parlé ou écrit, sauf pendant les cérémonies du temple.

Les plus anciennes écritures védiques sont cependant en sanskrit.

Un autre exemple peut être observé dans l’hébreu, qui contient de nombreux phonèmes kémétiques anciens issus de la « langue Medu » (la « parole sacrée ») que les premiers Habiru ont appris à parler lorsqu’ils sont arrivés à Kemet d’une terre appelée « Libu » dans le nord-est de l’Alkebu-lan, il y a plusieurs milliers d’années, parce qu’ils connaissaient une famine et demandaient des terres pour élever leur famille et leur bétail.

Ils ont donc reçu une terre à « Mem » (qui est devenu l’un des mots hébreux pour « eau »), qui est aujourd’hui le « Caire » de la langue arabe.

Le Dr Fabre D’Olivet, linguiste, a probablement effectué les recherches les plus approfondies pour prouver que l’hébreu est rempli de structures phonémiques Medu Neter originales.

Son ouvrage s’intitule LA LANGUE HÉBRAÏQUE RESTAUREE.

Langue hébraïque – Manuscrits de la mer Morte

Historiquement parlant, voici une autre question qui doit être éclaircie : les anciens Habiru n’étaient pas des esclaves des Kemetu.

Ils ont été réduits en esclavage par l’Empire romain.

Comme je l’ai déclaré dans des documents précédents, « Les Dix Commandements » est un excellent film en termes d’effets spéciaux artistiques, mais il manque de vérité historique.

N’y a-t-il pas un sage dicton qui dit : « La vérité vous rendra libres » ?

En transformant la création du carbone en cristal, la LUMIÈRE SOURCE fait surgir des vérités cachées depuis des siècles, pour qu’elles soient révélées et prises en compte,

et ces révélations peuvent susciter des pensées et des sentiments désagréables chez beaucoup.

Le « travail » de la « re-naissance » n’est-il pas inconfortable à certains égards ?

Re-naissance

Nous sommes tenus de nous défaire de ce qui peut être des notions égoïstes.

Certains groupes – culturels, raciaux ou religieux – ne pourront plus penser qu’ils sont supérieurs aux autres groupes.

En même temps, les groupes qui ont participé à l’oppression et à la suppression des autres verront que ce qu’ils « pensent » avoir développé à bien des égards a été fait à partir d’un « arbre » sur lequel ils ne sont assis que sur une branche – ils ne sont pas les riches racines de l’arbre de la civilisation qu’on leur a enseigné.

Un plan majeur pour la vérité arrive avec « l’éclipse lunaire totale » dans le Scorpion tropical les 15 et 16 mai (en tenant compte des différences de fuseaux horaires).

Le Scorpion creuse profondément dans les tranchées pour faire ressortir ce qui était caché, que ce soit intentionnellement ou par accident.

Il transforme les faussetés.

Il oblige l’humanité à faire face à ses erreurs de pensée, de parole et d’action.

Elle nage dans les eaux sombres et profondes pour faire remonter des connaissances étonnantes.

Soyez prêts à ce que des surprises locales, nationales et mondiales soient révélées dans les domaines de la politique, des structures sociales, de la médecine, de la soi-disant « science traditionnelle », de la religion et plus encore.

Mercure sera déjà en rétrogradation à partir du 10 mai, ce qui ajoutera aux réflexions sur le passé.

Quiconque ne l’a pas encore fait devrait se préparer avant la rétrogradation de Mercure du 10 mai avec tous les « outils » nécessaires pour établir une atmosphère domestique apaisante (bougies, encens, huiles essentielles, herbes, perles de prière, carnets, stylo, textes sacrés, etc.)

Faites le grand ménage qui s’impose.

Ne laissez pas le linge s’entasser.

En d’autres termes, faites de votre maison un ashram, un temple, un sanctuaire de PAIX et d’AMOUR.

Ralentissez.

Cessez toute tentative de contrôler les gens et les situations.

Prie et médite simplement pour ce que tes compréhensions spécifiques doivent être.

Naviguez sur la MER DE LUMIÈRE.

Ne regardez pas l’être extérieur de quelqu’un – son « costume terrestre ».

Essayez de fouiller leur cœur.

C’est l’autel du temple du corps.

Il existe un ancien proverbe qui dit :  » JE SUIS PARCE QUE NOUS SOMMES « .

Considérez ceci alors que notre planète Terre/Gaia continue sa réception de la LUMIERE.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.