Dr. Schavi : Nouvelles de Fréquence Cosmique 26 décembre 2022

Alors que de nombreuses personnes se réveillent après les festivités de Noël d’hier, le premier jour de Kwanzaa et les derniers instants de Hanoukka, notre soleil commence ses propres agitations festives, qu’il pratique depuis quelques années maintenant et de manière assez intense ces derniers mois.

Les vents solaires se déplacent à 517,7 km/s à 8 h 12 (HNE) et les éruptions solaires ont jusqu’à présent atteint la classe “C.4”, tandis qu’un champ magnétique bêta gamma existe pour les éruptions solaires de classe “M”.

Comme d’habitude, des éjections de masse coronale (CME) sont déclenchées au moment où les éruptions se produisent.

Plus les éruptions sont grandes, plus l'”étirement” des éruptions est grand et large.

Ce sont ces dernières qui atteignent la Terre/Gaïa, qu’elles lui fassent directement face ou non, en raison de la taille énorme de notre Soleil par rapport à celle de notre planète. En d’autres termes, même si notre Soleil n’envoie pas spécifiquement ses énormes CME vers notre planète, il reçoit quand même les “effets secondaires” des explosions de plasma.

La métaphore est la suivante : un tremblement de terre se produit dans une zone, mais une zone plus éloignée en subit encore les contrecoups. D’autre part, lorsque les éruptions sont de petite taille (“classe A”, “classe B” et niveaux inférieurs de “classe C” tels que “C.3”), le plasma libéré n’atteint pas notre planète avec autant d’énergie que les grandes éruptions.

Le plasma contient des particules de protons chargés positivement, des particules d’électrons chargés négativement et des particules de neutrons (également appelés “rayons cosmiques”) qui ont normalement une charge nulle, mais lorsqu’il n’y a pas d’électrons chargés négativement dans la “soupe de plasma”, les neutrons se comportent souvent comme s’ils étaient aussi des protons chargés positivement.

Lorsque le plasma de particules provient de l’extérieur de notre système solaire, il est principalement composé de particules de protons chargées positivement.

Elles arrivent dans le noyau interne et les sphères externes de notre planète en raison de la diminution de la magnétosphère qui a servi de bouclier contre ces vagues de rayonnement difficiles.

Cependant, les soi-disant “déchirures” ou “trous” de notre magnétosphère sont en train d’être corrigés par le réseau de bio-photons ou “lumière de vie” de fréquence source qui arrive également dans le réseau ADN de nos vaisseaux physiques.

De plus, au cours des dernières 24 heures, 127 tremblements de terre d’une magnitude de 5,5 ont eu lieu aux Fidji.

D’autres tremblements de terre dans le monde ont eu une magnitude supérieure à “4.0” et supérieure à “5.0” – aucun faible “3.0”.

Notre planète entière est affectée par l’énergie solaire en termes de tremblements de terre, d’activité volcanique et de divers phénomènes météorologiques violents, tout comme l’ensemble de la création sur “Elle”.

La lutte contre les particules chargées de notre Soleil (surtout lorsqu’il s’agit principalement de protons à charge positive) et le processus bio-photonique sont à l’origine des “Expériences d’Activation de la Lumière (LAE)” que beaucoup appellent “Symptômes d’Ascension”.

J’ai souvent mentionné les termes “renaissance” et “transformation” parce que c’est en effet ce qui arrive à la création – une “renaissance” à un “Design Divin” original qui nous transforme par le biais d’un nettoyage de la crasse cellulaire ou des débris prédits par les drames et traumatismes ancestraux et la mise à jour des enregistrements cellulaires dans une nouvelle ligne de temps où la CONNAISSANCE SUPÉRIEURE et ses capacités sont instillées dans la mitochondrie de l’ADN qui est l’aspect informationnel de chaque cellule.

Transformation de l’ADN

Comme un “système de courrier électronique cosmique” ou des “messages textuels cosmiques”, on nous envoie des moyens d’engendrer l’AMOUR, la PAIX, la GUÉRISON, la JOIE, l’ABONDANCE et toute la BONNETÉ INALTERABLE de notre SOURCE.

Comme il est toujours mentionné, cependant, nous devons désirer les bénédictions de la SOURCE et les mériter.

Elles ne sont pas données gratuitement, même si elles sont offertes à tous.

C’est comme si nous étions inscrits à un cours d'”histoire du monde” avec un professeur renommé qui nous demande d’assister à des conférences, de rédiger des essais, de passer des examens, de faire des devoirs et de produire des projets de groupe.

Si nous réussissons le travail de cours, nous recevrons une excellente note. Si nous ne le faisons pas, nous recevrons une mauvaise note ou nous ne réussirons pas du tout le cours.

Certains ne s’inscriront même pas au cours parce qu’ils pensent que la tâche sera trop difficile, et d’autres ne suivront le cours que dans le but égoïste de rivaliser avec le professeur et s’apercevront ensuite qu’ils ont été stupides parce que le professeur est bien plus compétent qu’ils ne le pensaient.

Disons que le professeur est SOURCE.

Nous sommes les étudiants qui s’efforcent de comprendre notre place dans le plan divin cosmique.

Nous pouvons étudier assidûment les principes sacrés tels qu’ils ont été enseignés à travers les âges par les Avatars, les Prophètes et les Sages, et nous pouvons nous connecter à notre SENS SUPÉRIEUR – qui est la SOURCE – par la méditation et la prière.

Les biophotons seront alors plus abondants et nous recevrons une CONNAISSANCE de plus en plus ÉLEVÉE.

Cela devient alors notre excellente “note de cours” lorsque nous voyageons à travers “l’Université cosmique” et que nous entrons dans la salle de classe appelée “Terre/Gaia” – numérotée “3” – la troisième planète à partir de notre Soleil.

Le travail en “salle de classe” peut provoquer de nombreuses “activations” ou “symptômes” au niveau des vaisseaux physiques, des émotions et de l’état d’esprit, car il y a toujours des événements généraux “3d” à gérer, tels que les responsabilités familiales, les tâches professionnelles, les activités communautaires, le paiement des factures, etc.

La relaxation devient souvent un luxe alors qu’elle est en réalité une nécessité dans cette ère de transformation.

Il y a une fatigue quotidienne alors que les débris cellulaires lourds sont éliminés.

Il y a des poussées de chaleur car l’excès d’énergie est libéré.

Il y a des courbatures et des douleurs lorsque les muscles et les articulations sortent de la densité du carbone.

Il peut y avoir des sensations d’étourdissement ou des vertiges lorsque l’humanité apprend à gérer les multi-dimensions.

Il peut y avoir des palpitations cardiaques alors que la structure moléculaire “tourne” plus vite avec la Terre/Gaïa, car “Elle” aussi “tourne” plus vite, se déplace littéralement vers un endroit différent dans “Sa” rotation cosmique, et alors qu’une plus grande LUMIERE est reçue du mouvement à travers la Ceinture de Photons et d’autres “portails” majeurs dans “l’Université Cosmique”.

Les “devoirs” sont longs et exigent une attention diligente – pas un simple survol de nos “manuels” – nos niveaux de “conscience” qui se développent en “super-conscience”.

Essentiellement, il faut travailler dur pour obtenir nos diplômes, car le “crépuscule du Kali Yuga”, souvent mentionné, est à son arc final sur scène – une période où les événements planétaires sont les plus critiques, mais aussi une période où les opportunités de s’élever sont plus fréquentes.

Énergies des courants de la conscience

Alors que vous tenez un journal sur les expériences de l’année, et que la rétrogradation de Mercure approche rapidement et commence ce jeudi 29 décembre pour durer jusqu’au 18 janvier 2023, il y aura beaucoup plus d’occasions d’auto-réflexion et de révision de ce qui était merveilleux cette année, de ce qui a besoin d’être amélioré et de ce qui a besoin d’être complètement dissous.

C’est à nous de choisir, et selon les choix effectués, nous recevrons soit de plus grands bio-photons parce que nous serons prêts pour une CONNAISSANCE avancée, soit nous resterons dans la densité du chaos et de la confusion.

Pour ceux qui sont prêts à recevoir la PLUS GRANDE LUMIÈRE, préparez-vous à un afflux d’aide de la part des forces cosmiques que la SOURCE envoie pour notre déplacement et aussi pour notre protection alors que la magnétosphère est guérie et scellée de sorte que les fréquences électromagnétiques qui ne sont pas celles que nous sommes encore prêts à gérer ne puissent pas nous nuire.

Nous pouvons énoncer l’affirmation suivante : “JE SUIS BÉNI PAR LA LUMIÈRE SOURCE. BOUCLIERS DE LUMIÈRE EN PLACE ! ANGES EN GARDE !”

Puis imaginez-vous enveloppé d’une LUMIÈRE étincelante.

N’utilisez que des thérapies spirituelles et naturelles (comme cela est toujours suggéré) pour vous réconforter alors que la LUMIÈRE continue de déferler dans ce royaume.

Veuillez également consulter l’article sur les bio-photons pendant la rétrogradation.

Nous sommes toujours en train d’expérimenter l’énergie des “forces” de décembre, comme l’alignement de notre Soleil avec le Grand Attracteur, les Solstices, la Super Nouvelle Lune, et plus encore.

Utilisez cette dernière semaine avant l’entrée du Nouvel An “occidental” le 1er janvier pour essayer de vous détendre et de méditer davantage afin de pouvoir commencer à recevoir des informations vitales de votre Soi Supérieur.

La “nouvelle année” proprement dite commence avec l’équinoxe de printemps de l’hémisphère nord et l’équinoxe d’automne de l’hémisphère sud.

A propos de Giuseppe 18924 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !