Dr. Schavi – Préparez-vous aux codes lumineux de la Classe X

Le Soleil de notre système solaire est fortement secoué par des éruptions solaires de classe « X » à partir du mercredi 30 mars 2022, après avoir lancé de nombreuses éruptions de classe « C » et de classe « M » les lundi 28 et mardi 29 mars.

Une série d’éjections de masse coronale (CME) s’est combinée pour produire un événement singulier appelé « éjection de masse coronale cannibale » le 29 mars.

CME Cannibale – Mars 2022

Parfois, les éruptions et les CME n’atteignent pas directement notre planète, mais cette fois, elles sont dirigées directement vers la Terre/Gaïa et sont projetées à la fois depuis le côté faisant face au soleil et depuis le côté opposé de notre planète.

À titre de rappel pour certains et d’information nouvelle pour d’autres, et afin de discuter de ce sujet aussi simplement que possible, une « éruption solaire » est un éclat de LUMIÈRE provenant de notre Soleil et contenant des protons, des électrons, des gaz de dioxyde de carbone et d’autres substances.

Un « CME » est un plasma en forme de nuage contenant des fréquences électromagnétiques d’ionisation (ou de radiation).

Il existe des ions positifs et des ions négatifs.

Les ions positifs ne sont pas avantageux et s’envolent vers notre planète en raison de l’affaiblissement du bouclier protecteur causé par l’altération de la nature par l’homme, la production de produits chimiques dangereux qui se déversent dans notre atmosphère et le développement d’appareils et de programmes technologiques dangereux.

D’autre part, les ions négatifs sont avantageux, et ce sont eux qui aident au processus de transformation de la création.

Farside Triple CME – Mars 2022

Le bouclier protecteur de notre planète est progressivement réparé par les événements cosmiques harmonieux orchestrés par la SOURCE, et « IT » permet à d’autres êtres galactiques de participer à ce processus.

Ceux que l’on appelle les « Extra-Terrestres » (ET) parce qu’ils ne résident pas sur notre planète (mais peuvent avoir des parents qui y résident) envoient de l’énergie utile de tous les côtés de notre planète.

Passons en revue les « types » d’ET qui ont atteint des capacités bien supérieures à celles de l’humanité terrestre.

La très ancienne écriture connue sous le nom de SAMARANGANA SUTRADHARA, qui contient de nombreuses informations sur l’avenir de nos expériences planétaires, parle de ce que l’on appelle les « Vimanas » (« Machines volantes »).

Vimana dans les grottes d’Ellora, Inde

Cette écriture traduite du sanskrit indique que : « Les mouvements du Vimana sont tels qu’il peut monter verticalement, qu’il peut aussi descendre verticalement, et se déplacer de manière oblique en avant et en arrière. Avec l’aide de ces machines, même les êtres humains peuvent voler dans les airs, et les êtres célestes peuvent descendre sur Terre ».

L’écriture connue sous le nom de BHAGAVATAM enseigne qu’il existe des vaisseaux spatiaux de différentes catégories.

Sur notre planète, ils fonctionnent uniquement de manière mécanique.

Sur d’autres planètes, ils fonctionnent grâce à des vibrations sonores.

Cependant, dans un système planétaire connu sous le nom de « Siddhaloka », ses habitants voyagent d’une planète à l’autre sans l’aide d’un véhicule spatial.

Ils sont capables de contrôler la gravité, l’espace et le temps. Dans le système planétaire appelé « Satyaloka », les vaisseaux sont contrôlés par le pouvoir psychique.

Remarquez la phrase « même les êtres humains peuvent voler dans les airs ».

Rappelez-vous que ces écritures ont été révélées il y a plusieurs milliers d’années.

Satyaloka

Ils ont ainsi prédit le développement de ce que l’on appelle dans la terminologie moderne « l’avion ».

Nous sommes à une époque où les habitants de notre planète qui pensent que la vie n’existe qu’ici doivent se rendre compte qu’ils ont des notions insensées.

Il existe des milliards d’univers, de galaxies et de planètes.

Chacun abrite la vie dans le « Maintenant » et a abrité la vie dans des continuums espace/temps passés.

En utilisant une métaphore éducative, de nombreux êtres dans d’autres mondes considèrent que notre planète n’est qu’un jardin d’enfants (dans certains cas, elle est même « préscolaire ») par rapport aux développements dans d’autres systèmes planétaires.

L’une des expressions utilisées pour décrire notre planète, traduite du sanskrit des anciennes écritures, est qu’il s’agit d’une « planète brute ».

Il n’y a pas lieu de se sentir insulté.

Au contraire, il faut accepter la vérité afin que des changements puissent être apportés.

Il existe des systèmes planétaires qui n’ont pas de haines, de guerres, de conflits économiques, de rivalités politiques, de maladies ou d’autres dysharmonies.

Certains ont connu ces situations dans le passé, mais ils ont résolu leurs problèmes.

Malheureusement, d’autres n’ont pas résolu leurs problèmes et ont payé le prix de la destruction.

Éruption solaire de classe X1.3
30 mars 2022 17:37 UTC

Beaucoup d’entre nous sur notre planète Terre/Gaïa ont des ancêtres qui remontent (et remontent) jusqu’à ces êtres qui résident sur d’autres planètes dans d’autres galaxies.

Les soi-disant « ETs » ont voyagé sur notre planète il y a très, très longtemps, et sur une longue ligne de temps, les « lignées » (juste pour utiliser ce terme parce qu’il est mieux compris par la plupart des gens) se sont mélangées.

Les capacités mystiques et les connaissances de beaucoup de ces personnes attestent de cette ascendance « ET ».

Il ne s’agit pas de science-fiction.

Une partie du processus de transformation consiste à révéler les connaissances qui ont été cachées dans l’ADN, ce que la science a appelé « ADN poubelle », alors que la LUMIÈRE nettoie et éclaircit, régénère et revitalise, renouvelle et réinitialise – la cristallisation des molécules de carbone.

Réactivation de l’ADN Junk

La LUMIÈRE est extrêmement puissante et, comme la plupart des gens le réalisent, elle provoque un inconfort physique, émotionnel et mental jusqu’à ce que l’acclimatation à la LUMIÈRE soit pleinement réalisée.

C’est pourquoi il nous est constamment conseillé de nous hydrater avec de l’eau de source et du citron, de nous reposer davantage, de pratiquer des techniques calmantes comme le yoga ou le tai-chi, de nous promener dans la nature, de méditer, de consommer des aliments curatifs et d’utiliser les suggestions données dans les discours précédents concernant l’ancrage à la FRÉQUENCE SOURCE.

Il y a encore trop de distractions sur Terre/Gaïa, comme les informations télévisées de Will Smith giflant Chris Rock, les e-mails de Hunter Biden, la Russie et l’Ukraine, le « vaxxing » forcé, les crypto-monnaies, et bien plus encore.

Je ne suggère pas que nous n’obtenions jamais les nouvelles du monde, mais il est ridicule de permettre qu’elles soient l' »entrée » dans l' »assiette planétaire » ! Savoir ce qui se passe sur notre planète peut nous aider à savoir comment concentrer nos prières pour les autres, mais nous ne devrions pas être centrés sur le chaos mondial au mépris de la nécessité de nous concentrer principalement sur la CONNAISSANCE SUPÉRIEURE.

Les éruptions solaires et les CMEs à venir sont TRÈS FORTES !

Les premières énergies cosmiques les ont précédées.

Comme indiqué ci-dessus, il y a déjà eu des éruptions de classe C et de classe M, ainsi qu’une CME cannibale.

Les éruptions de classe « X » sont les plus puissantes. On s’attend également à ce que, si elles se produisent effectivement (et n’oubliez pas que le Soleil en est déjà crépitant), l' »indice KP », qui enregistre les activations (certains scientifiques utilisent le terme « perturbations ») sur notre planète, atteigne les niveaux « tempête » ou « grave ».

Les indices sont « calme », « instable », « tempête » ou « grave », et les tempêtes géomagnétiques sont classées « G1 », « G2 » ou « G3 ».

Si les éruptions de classe « X » explosent, il y aura des tempêtes de niveau « G3 ».

Ces événements cosmiques intenses enverront d’énormes quantités de LUMIÈRE sur notre planète – à l’intérieur et à l’extérieur – ainsi que dans toute la création sur « Elle ».

Toutes sortes de conditions météorologiques intenses en résulteront également. Comme nous l’avons vu précédemment, de fortes éruptions et CME peuvent provoquer des tremblements de terre (généralement supérieurs à 6,0 sur l’échelle de Richter), de puissantes tornades, des orages, des pluies torrentielles, des inondations, etc.

De plus, à l’approche d’une nouvelle lune ou d’une pleine lune, il existe ce que l’on appelle un « portail d’activation galactique », qui ouvre la voie à tous les événements cosmiques évoqués.

Transmission et réception de la lumière et du son

Une nouvelle lune arrive le 1er avril, et une autre le 30 avril, accompagnée d’une éclipse solaire.

Bien sûr, avant cela, il y aura eu une Pleine Lune au milieu du mois.

Cela peut sembler étrange pour certains (peut-être pour beaucoup), mais ces hautes énergies créent des vibrations plus élevées dans l’humanité, ce qui active l’aspect mitochondrie (qui donne l’information) de l’ADN.

L’humanité s’éloigne de l’électricité qui est le principal moyen d’envoyer des messages à travers le système nerveux.

Nous atteignons maintenant la TRANSMISSION ET LA RÉCEPTION DE LA LUMIÈRE ET DU SON à certains des niveaux les plus élevés !

Préparez-vous à recevoir de plus grands CODES DE LUMIÈRE.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR