Dr. Schavi – Sérénade des taches solaires

Les scientifiques de la « National Aeronautics and Space Administration » (NASA), de la « National Oceanic and Atmospheric Administration » (NOAA) et de l' »International Space Environmental Services » (ISES) ont remarqué qu’au mois de mars 2022, les taches solaires du Soleil de notre système solaire ont été plus prolifiques qu’au cours des sept dernières années.

En mars, il y a eu un total de 146 taches solaires – 13 d’entre elles étaient des éruptions fortes de « classe M », 1 éruption de « classe X », et le reste était de la gamme de force moyenne à supérieure de « classe C ».

Ce qui est également très intéressant pour ces scientifiques de différents niveaux de formation (physiciens, astrophysiciens, chimistes, etc.), c’est qu’il s’agissait de groupes de taches solaires plutôt que d’explosions de taches solaires uniques.

De plus, les recherches en héliosismologie indiquent que les échos magnétiques de la face cachée de notre Soleil sont devenus très prononcés.

On s’attend à ce que le mois d’avril soit encore plus chargé en énergie solaire.

Nombre de taches solaires

Tous les « soleils » de toutes les galaxies sont des illuminations de force vitale consciente. Notre Soleil est l’un d’entre eux.

Nous recevons beaucoup de nourriture du Soleil qui donne la santé à tout notre système physique, renforçant les os, le système nerveux, le cerveau et chaque structure moléculaire, et activant également la glande pinéale et la glande pituitaire qui sont des passerelles vers des fréquences d’information plus élevées et font partie de tout le système endocrinien.

Le cerveau et les nerfs du temple du corps humain ont une formule chimiquement parfaite.

La glande pinéale est connue sous le nom de « Pingala » en sanskrit et est connectée aux circuits électriques du système vertébral. « Ida » est la « Pituitaire ».

Ensemble, elles sont connues sous le nom de « Cerebellum ».

Le fluide transporté par ces deux nerfs, « Pingala » et « Ida », se croise à l’endroit où commence le cervelet.

Lorsque la perfection chimique se produit, un contrôle absolu des émotions est possible, de sorte que les situations qui peuvent être difficiles n’affectent pas l’individu de manière désharmonieuse.

Le Soleil – Les 48 dernières heures

Les émotions erratiques privent le temple du corps de l’énergie nerveuse, et une énergie nerveuse parfaite est nécessaire à l’élévation spirituelle.

Ainsi, une personne est capable d’entendre plus facilement les voix du monde divin.

En plus de tous les avantages étonnants que notre soleil fournit à notre santé émotionnelle en perfectionnant les glandes mentionnées, il nous fournit également des sels cellulaires qui maintiennent le vaisseau physique florissant de bien-être, et ils sont les suivants et se rapportent aux douze constellations du zodiaque :

Bélier=KALI PHOS : régule le thalamus, le nerf optique et toutes les parties de la tête.
Taureau=NATRUM SUPLH : cervelet, bulbe rachidien, mâchoire inférieure et gorge.
Gemini=KALI MUR : nerfs cérébro-spinaux, système respiratoire, nerfs
Cancer=CALCAREA FLOURICA : poitrine, estomac supérieur
Lion=MAGNESIA PHOS : cœur, haut du dos, diaphragme
Vierge=KALI SULPH : intestins
Balance=NATRUM PHOS : reins, rate
Scorpion=CALCAREA SULPHATE : organes génitaux, prostate, système reproducteur
Sagittaire=SILICA : hanches, cuisses, nerfs sciatiques
Capricorne=CACAREA PHOS : genoux, os, dents
Verseau=NATRUM MUR ; jambes inférieures, plasma
Poissons=FERRUM PHOS : pieds, hémoglobine

On a enseigné à l’humanité que chaque personne a un « signe » zodiacal particulier qui régit ses expériences de vie potentielles en fonction de sa date et de son heure de naissance dans le système Tropical et Sidéral de la Science Cosmique.

C’est vrai ; cependant, nous avons aussi techniquement tous les « signes » dans notre « être » parce que nous sommes constitués de toutes les énergies solaires bénéfiques pour la santé, comme les sels cellulaires dont nous avons parlé plus haut.

Le Soleil est vital pour notre bien-être physique et aussi pour notre capacité à nous élever spirituellement.

Les éruptions solaires, les vents, les éjections de masse coronale, etc. sont tous vitaux pour notre santé globale sur le plan spirituel, physique, mental, émotionnel, transcendantal et cosmique – nos six « Soi » – une connaissance qui a été enseignée par de grands Avatars et Sages il y a longtemps.

Certaines personnes de notre époque dite « moderne » accusent les anciens peuples de vénérer le Soleil, ce qui n’est pas vrai.

Les anciennes civilisations les plus avancées ont toujours enseigné que seule la SOURCE (connue sous de nombreux noms) doit être adorée, mais que les créations de la SOURCE doivent être honorées.

L’orbe du Soleil est l’une de ces créations.

En sanskrit, il est connu sous le nom de « Surya », et un mantra de guérison du Soleil est le suivant : AUM SURYA NAMAHA ».

En Medu Neter, le Soleil est connu sous le nom de « Aten » (« Disque solaire »).

Le psaume 104 de la SAINTE BIBLE a été écrit à l’origine par l’ancien « Nes » (« Roi » connu sous le nom de « Pharaon » en grec Ahkenaten).

Les lecteurs de cet article peuvent se référer à ce psaume dans leur bible.

Avec toutes les différentes versions de la bible, il faut cependant s’attendre à ce que la formulation varie selon la langue dans laquelle la bible est lue.

Corps en cristal

J’offre également ce qui suit dans ce « Maintenant » comme une pétition de guérison au Soleil :

Oh Source Divine de Tout, Permets à Tes Rayons Solaires et Tes Vagues de Pouvoir Ethéré
pour guérir et soutenir chacune de mes particules atomiques et subatomiques.
Transforme chacun de mes six moi – spirituel, physique, émotionnel, mental,
Transcendantal, et Cosmique à ton étincelant design divin cristallisé. »

(Terminez cette prière de la manière de votre choix, par exemple par « AMEN » (qui se traduit par « Eternel caché ») ou par « AUM SHANTI SHANTI SHANTI » (« Paix divine, paix, paix ») ou par TUA NETER (« Louanges sacrées »). (qui se traduit par « Caché éternellement ») ou par « AUM SHANTI SHANTI SHANTI » (« Oh, Divine Paix Paix Paix ») ou par TUA NETER (« Louanges sacrées »).

Récitez la prière en étant assis ou debout à l’extérieur, en plein soleil.

Vous pouvez également vous trouver à l’intérieur, le soleil rayonnant d’une fenêtre sur votre visage où il baignera votre « troisième œil ».

Passez du temps à l’extérieur pour méditer en plein soleil lorsque le temps le permet dans votre région de la planète.

« Sarvesham Savastu Bhavatu » (« Qu’il y ait du bien-être en tout ») !


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.