Être fluide

Avec les changements immensément puissants que nous vivons actuellement, nous constatons de plus en plus que toutes les structures, tous les horaires,

toute notre vie bien encadrée, commencent à se dissoudre au fur et à mesure que les frontières, les barrières et tout ce qui nous a gouvernés et a régi nos vies pendant si longtemps, se désintègrent.

En même temps, je constate que des leçons de santé se présentent à moi, et ce depuis l’année dernière. J’ai appris à écouter mon corps et ce qu’il me dit, et je suis ouverte à l’élimination de ce qui doit encore l’être.

Avec cela, plus de nourriture que l’on ne peut plus tolérer ni digérer, mais dans les états dimensionnels supérieurs, on peut vivre de Prana, qui est le souffle de vie lui-même.

Comme nous devenons de plus en plus légers et lumineux, nous constaterons que nos niveaux de conscience s’étendent à des niveaux que nous ne pouvions pas atteindre auparavant.

Ma guidance supérieure me le dit constamment, mais en même temps, nous avons besoin d’être fermement ancrés dans notre mère la Terre, ce qui signifie enracinés comme un puissant arbre de vie.

Nous devons maintenant cocréer le paradis sur terre, dans la nouvelle terre et le nouvel âge d’or. Nous ne pouvons le faire qu’en étant conscients que nous avons besoin du pont de lumière Anta Karana, lui aussi fermement enraciné dans la Terre mère.

Au cours des prochains mois, tout va devenir plus chaotique en apparence, car tout se dissout.

Cela inclut les pays, les changements terrestres et, comme je l’ai dit plus haut, toutes les structures et formes de la société, dans nos propres vies et pays, et même dans le monde.

C’est très nécessaire car l’ancienne Terre se désintègre comme elle en a besoin. Dans le chaos apparent, il y a un point immobile et un ordre caché, et c’est de ce point immobile que naît le nouveau.

Être fluide, c’est permettre à tout de circuler comme l’eau vive de la vie.

L’eau trouvera toujours un moyen de contourner, au-dessus, en dessous, et même de se frayer un chemin dans la roche. Devenez comme l’eau. L’eau vive n’est pas seulement fluide, elle est aussi la force vitale.

En nous liquéfiant et tout le reste, nous sommes en train de naître à une forme de vie totalement nouvelle.

Quelle bénédiction !

Et en effet, quelle période excitante pour explorer au-delà de l’au-delà, et s’étendre dans toutes les directions, l’inconnu, l’inexploré, et c’est là que réside la bénédiction des nouveaux commencements et de la vie !

Oui, cela peut devenir inconfortable, et cela le sera encore plus – mais c’est nécessaire et, des cendres, le phénix se lève, car tous les éléments jouent un rôle dans la renaissance.

Judith Kusel


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 17706 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !