Fédération Galactique : Ce que signifie vraiment l’illumination

Mes chers, le Tantra dit qu’il y a deux types de personnes dans ce monde. Il y a deux types de personnes : celles qui vivent dans l’obscurité et celles qui vivent dans la lumière. Le monde compte beaucoup de chercheurs mais peu de personnes qui trouvent.

Parce que ceux qui cherchent sont toujours préoccupés par le passé, ils ne peuvent pas se libérer du passé ; ceux qui cherchent ne peuvent jamais trouver parce que chercher signifie aller vers un futur qui n’est pas encore là – alors comment pouvez-vous le trouver ? Vous devez cesser de chercher, laisser tomber le passé et permettre aux choses d’arriver d’elles-mêmes – alors vous serez surpris de voir que de grandes portes attendent que vous les franchissiez.

Dans le dernier exposé, j’ai utilisé le mot « illumination » dans deux sens. D’abord comme un état de non-esprit, puis comme l’épanouissement ultime de la conscience, qui est une fin en soi. Le mot « illumination » signifie être éveillé, conscient et alerte avec les yeux ouverts – et pas seulement avec les yeux mais avec tous les sens.

Cela signifie également être sensible à la beauté – à toutes les formes de beauté qui existent dans ce monde : la beauté naturelle et celle créée par l’homme, la musique, la danse, la poésie et toutes les formes d’art qui existent dans le monde. L’illumination est la réalisation de notre vraie nature. Cette vraie nature est souvent appelée « nature de Bouddha » ou « notre visage originel », et elle n’a rien à voir avec l’âge, la race, le sexe ou la morphologie.

Lorsque nous reconnaissons notre propre esprit originel, nous devenons aussi capables de compassion, de patience et de sagesse que les maîtres bouddhistes les plus vénérés. Comment devient-on éveillé ? L’un des moyens est l’étude et la pratique. Le Bouddha a dit qu’il y a trois portes vers l’illumination : l’éthique (suivre les préceptes), le samadhi (contempler les enseignements) et la sagesse (comprendre la réalité).

Ces voies mènent à la libération de notre confusion et de notre souffrance, un état de liberté radicale dans lequel nous pouvons vivre en harmonie avec les autres tout en restant nous-mêmes. L’illumination est un état de conscience. Ce n’est qu’un mot, mais il est important car il est devenu synonyme de la plus haute expérience religieuse possible.

Être véritablement éclairé signifie vivre chaque jour dans un état d’éveil. L’illumination n’est pas quelque chose qui n’arrive qu’une fois, et puis c’est fini. Il s’agit plutôt d’une expérience constante consistant à être conscient de tout ce qui se passe autour de soi et en soi, avec compassion et sans jugement. Considérez ceci : qu’est-ce qu’un esprit, qu’est-ce qu’une âme et qu’est-ce qu’un corps ?

Ces concepts sont-ils vraiment séparés ou sont-ils tous interdépendants ? Existe-t-il une différence réelle, ou l’idée d’une différence n’est-elle qu’une perception ? La vérité est que nous sommes tous une seule et même conscience. Il n’y a pas de séparation entre les choses. Tout est lié.

L’illusion que nous sommes des êtres séparés et indépendants n’est que cela – une illusion – et l’illumination consiste à briser cette illusion afin que vous puissiez reconnaître votre lien réel avec tout ce qui existe dans l’univers et savoir que vos actions ont un sens au-delà d’elles-mêmes. L’école de pensée de la Quatrième Voie nous enseigne que notre véritable essence est une étincelle de divinité provenant de Dieu (également connu sous le nom d' »Être suprême » ou de « Grand Architecte »).

Nous sommes tombés de ce statut dans la matière physique, et en faisant des choses comme nous concentrer sur les plaisirs du monde, nous perpétuons notre séparation d’avec Dieu. Pour revenir à lui, nous devons subir un processus d’auto-purification et puiser dans notre lien inné avec lui. L’illumination ne s’obtient pas par une formule.

Elle ne vient que lorsqu’il n’y a rien à faire. Lorsque vous ne cherchez plus, alors vous pouvez être éclairé. De nombreuses personnes lisent toutes sortes de livres sur l’illumination, mais ne deviennent jamais illuminées parce qu’elles cherchent dans la mauvaise direction. Le chercheur doit être abandonné. Alors l’illumination vient.

Mais si vous continuez à chercher dans l’esprit, vous ne cesserez de repousser l’illumination, et elle ne viendra jamais, car l’esprit est un chercheur. L’esprit veut atteindre quelque chose – il veut créer quelque chose qui n’existe pas et donc le repousser indéfiniment. L’illumination n’est pas une chose mystérieuse ; elle est très ordinaire.

Il suffit d’observer votre propre vie pour voir si vous vivez dans le monde ou au-delà du monde. Si vous vivez dans le monde, si vous vivez avec la mémoire, les expériences passées, alors vous vivez dans le « samsara » ; et si vous pouvez vivre sans aucune mémoire, vivre chaque moment de votre vie comme si c’était votre premier et dernier moment, cet état est appelé l’Illumination.

L’illumination est un état d’être. Lorsque vous êtes dans un état d’être, vous n’êtes pas dans un état de faire. Vous avez simplement abandonné l’action et êtes devenu un témoin. Le corps continuera à fonctionner, mais ce ne sera pas vous qui le ferez fonctionner. Il bouge simplement de son propre chef. Votre respiration continue, mais ce n’est pas vous qui la faites se produire ; elle se produit de son propre chef parce que le corps doit respirer.

Il en va de même pour les battements du cœur : il continue à battre parce que c’est sa nature ; s’il s’arrête de battre, le corps devient mort. Le cerveau fonctionne de telle sorte que vous pouvez penser ou ne pas penser – si vous ne pensez pas, il n’y a aucun problème : même pendant vingt-quatre heures, vous pouvez rester sans penser du tout, et il n’y aura aucun problème.

Même pendant des années, vous pouvez rester sans penser du tout – et il n’y aura pas de problème. Ce n’est que lorsque le cerveau commence à fonctionner que les problèmes surgissent. Un homme pense jour et nuit, vingt-quatre heures par jour, 365 jours par an ; son esprit ne cesse jamais de fonctionner. En tant qu’état de non-esprit, sa nature même ne doit pas être créée par vous.

Vous ne pouvez pas créer un état de non-esprit car il est déjà là – vous l’avez simplement oublié. C’est votre état naturel, votre visage originel avant votre naissance. Être éclairé signifie être dans la lumière. Il ne s’agit pas d’être conscient d’une certaine lumière ; il s’agit de devenir la lumière. Comme l’a dit le Bouddha, « Être éclairé ne signifie pas être conscient de la lumière ; cela signifie devenir la lumière. »

La prise de conscience est secondaire, et même si vous êtes conscient, cela ne vous apportera pas l’illumination. La prise de conscience n’est qu’une étape vers l’illumination. Vous devez aller au-delà de la conscience, et alors vous deviendrez illuminé. La conscience ne peut rien faire ; la conscience n’est qu’une étape vers l’illumination.

L’illumination est la fin de l’illusion. C’est quelque chose de complètement naturel et que vous pouvez atteindre par vous-même. L’illumination n’est pas une nouvelle religion ou un nouveau système de croyance ; elle n’a rien à voir avec eux. L’état d’illumination est un état de liberté totale, et cette liberté peut être atteinte sans aucun effort de votre part.

Il vous suffit d’être conscient de la façon dont les choses sont et de cesser d’interférer avec leur cours naturel. C’est tout.

A’HO
Aurora Ray
Ambassadeur de la Fédération Galactique


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.