Fenêtre sur le nouveau monde : c’est ce que vous pensez ?

Bonjour, mes chers enfants bien-aimés ! Pour faire suite à mon message précédent, je veux vous offrir la pratique de la libération des pensées étrangères.

Vous pouvez l’utiliser à tout moment et en toutes circonstances, pas seulement pendant vos méditations.

Son but est de vous apprendre à séparer vos propres pensées des pensées étrangères – celles imposées par d’autres personnes ou entités astrales.

En quoi les premières diffèrent-elles des secondes ?

En règle générale, vos propres pensées sont EXPÉRIMENTÉES, mais pas à partir du mot « souffrance », mais à partir du mot « souffrance », qui signifie « récolte ».

Ainsi, après avoir « traité » – compris – les informations reçues ou les événements de nature personnelle qui se sont produits dans votre vie, vous parvenez généralement à une certaine conclusion.

Et cette conclusion est déjà votre pensée, et non celle que d’autres personnes – connaissances ou étrangers – vous ont inculquée.

Malheureusement, même cela n’est pas donné à tout le monde – certaines personnes vivent toute leur vie avec l’esprit de quelqu’un d’autre, étant incapables de prendre leurs propres décisions et, en général, d’assumer la responsabilité de leur vie.

Il est donc très important d’apprendre à suivre le cours de vos pensées pour vous assurer qu’elles sont sous votre contrôle et qu’elles ne vivent pas leur propre vie, ce qui se produit le plus souvent sous l’influence d’entités astrales.

Ce n’est pas si facile à faire, car par habitude vous suivez vos pensées, et non pas elles.

Et pour commencer, je vous propose de suivre simplement chacune de vos pensées afin de déterminer si elles sont les vôtres ou non.

C’est le but de cette pratique, ou plutôt de sa première partie.

Mais pour vous faciliter la tâche, je vais vous donner quelques conseils.

Premièrement. Observez la fréquence à laquelle cette pensée vous revient : une fois, plusieurs fois ou constamment dans votre tête.

Si elle traverse votre esprit sans s’accrocher, il est fort possible qu’il s’agisse d’une réaction instantanée à ce qui se passe.

Si la pensée est bien ancrée dans votre tête, il est fort probable qu’elle soit l’œuvre d’entités astrales.

Deuxièmement. Essayez de déterminer le type d’énergie que porte votre pensée – positive ou négative.

Ce n’est pas difficile à faire.

Les pensées pures à haute vibration vous remplissent toujours de puissance, et votre âme devient facile.

Les pensées de basse vibration, au contraire, vous enlèvent ce pouvoir et alourdissent votre âme.

Ces deux types de pensées peuvent être celles de quelqu’un d’autre ou les vôtres, en fonction de nombreux facteurs externes.

Mais s’il s’agit de pensées à caractère négatif, il est très important d’en trouver la cause et d’y remédier en profondeur.

Troisièmement. Essayez de sentir comment votre corps physique réagit à telle ou telle pensée.

En règle générale, il réagit à vos propres pensées et réflexions calmes de manière tout aussi calme et harmonieuse, car il se trouve dans les mêmes vibrations que votre conscience.

Mais face à une intrusion mentale étrangère, sa réaction peut être tout à fait différente, surtout si elle provient d’entités astrales ou de personnes dont le niveau vibratoire est bas.

Votre corps physique se rétrécit, essayant de « repousser » le coup énergétique, et réagit parfois par des maux de tête ou d’autres affections.

Bien entendu, il existe de nombreuses autres façons de reconnaître les pensées étrangères qui se sont « glissées » dans votre espace énergétique, et je pense qu’avec le temps, vous développerez vos propres tactiques pour attraper les « extraterrestres ».

C’est là que nous nous arrêterons aujourd’hui.

Le Père Absolu, qui vous aime immensément, vous a parlé

Marta

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18569 Articles
L'amour comme but ultime !