Fenêtre sur le nouveau monde : état intérieur pendant la méditation

Bonjour, mes chers enfants préférés ! Aujourd’hui, je veux continuer à parler des pratiques et des méditations et vous expliquer plus en détail ce qui se passe sur le plan subtil pendant leur exécution.

Cela vous aidera à comprendre ce qui affecte exactement et comment leur efficacité.

Quelle que soit la méditation ou la pratique que vous faites, le principal critère de son succès est votre état intérieur harmonieux.

Comme, lors des méditations, vous appelez des énergies divines dont le niveau vibratoire dépasse le monde tridimensionnel et correspond à la quatrième ou à la cinquième dimension, vos propres vibrations doivent s’en rapprocher, faute de quoi vous ne pourrez pas entrer en résonance avec elles.

C’est pourquoi je rappelle souvent qu’il faut toujours commencer la méditation dans un état calme et harmonieux.

Bien sûr, le plus souvent, les énergies divines ne répondent tout simplement pas à l’appel d’une personne dont le niveau vibratoire est bas, parce qu’elles ne peuvent pas « passer » jusqu’à elle.

Mais il arrive qu’une personne ayant un niveau vibratoire élevé, sortie de l’ornière par des circonstances extérieures, médite par habitude, sans prêter attention à son état actuel.

Les énergies divines viennent également à elle « par habitude », car un canal de communication assez fort s’est déjà établi entre elles, mais dans ce cas, sur le plan subtil, elles ne peuvent plus coïncider en termes de vibrations, ce qui entraîne une « déconnexion » énergétique.

Ainsi, par exemple, une personne qui vibre déjà régulièrement sur le sixième ou même le septième chakra fait appel à l’énergie de dissolution de la matrice tridimensionnelle.

Celle-ci lui parvient, comme elle l’a toujours fait auparavant, mais la personne elle-même, pour une raison ou une autre, est soudainement « tombée » dans la tridimensionnalité, ce qui signifie que ses vibrations ont également chuté – au cinquième ou peut-être même au quatrième chakra, ce qui arrive parfois aux personnes qui se trouvent encore dans le monde tridimensionnel.

Que se passe-t-il dans ce cas ?

La personne demande à l’énergie de dissoudre la matrice tridimensionnelle dans laquelle elle est complètement immergée.

Par conséquent, même si cette personne est en méditation, elle ne pourra pas entrer en résonance avec l’énergie de dissolution de la matrice tridimensionnelle, car ses chakras supérieurs et sa glande pinéale sont inactifs à ce moment-là.

Certains d’entre vous ont probablement déjà été confrontés à une telle situation, lorsqu’il vous semble que vous appelez de l’énergie, mais qu’elle ne vient pas.

Et elle ne vient vraiment pas, parce que vous n’êtes pas prêt à la recevoir, et votre méditation ne vous apportera donc aucun bénéfice.

Mais lorsque vous êtes « au sommet » de vos vibrations et en pleine harmonie avec vous-même et le monde, l’énergie divine répond instantanément à votre appel.

Vous créez alors le flux d’énergie le plus puissant qui, ancré par vous sur la Terre, est ensuite dirigé par le canal que vous avez établi dans la direction et avec les objectifs que vous lui avez fixés.

Ainsi, la plus grande efficacité de votre méditation ne peut être atteinte que lorsque vos propres vibrations coïncident le plus possible avec les vibrations de l’énergie que vous invoquez.

C’est pourquoi je vous ai demandé dans mon récent message de définir votre « point de départ », c’est-à-dire de trouver l’énergie avec laquelle vous pourrez effectuer les méditations et les pratiques les plus efficaces.

C’est sur ce point que nous allons nous concentrer aujourd’hui.

Le Père Absolu, qui vous aime immensément, vous a parlé

Marta

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18569 Articles
L'amour comme but ultime !