Fenêtre sur le nouveau monde : pour ne pas se retrouver avec le statut de « Cendrillon »

Bonjour, mes chers enfants bien-aimés ! Aujourd’hui, je voudrais vous parler de la monnaie numérique à laquelle les gens sont habitués depuis des décennies.

En fait, même les cartes de crédit de toutes sortes ne sont qu’une seule et même monnaie, et beaucoup de gens ne peuvent pas imaginer leur vie sans avoir oublié qu’ils ont tenu pour la dernière fois de l’argent en papier dans leurs mains.

C’est exactement l’objectif de l’État profond : former les gens à penser que l’argent liquide est peu pratique, dangereux, inutile… Imaginez maintenant une situation où, tout d’un coup, l’électricité est coupée et aucun supermarché ne peut accepter les paiements par carte de crédit.

Dans ce cas, les gens deviennent des mendiants au sens propre du terme puisqu’ils ne peuvent même pas acheter de la nourriture pour eux-mêmes auprès des agriculteurs locaux ou des petits magasins. Autre cas de figure : lorsque votre carte est bloquée par la banque pour une raison ou une autre.

Une personne se retrouve alors absolument sans défense et sans protection, surtout si elle est loin de chez elle ou même dans un pays étranger. Or, c’est ce « blocage » général de toutes vos économies que visent les plans des mondialistes.

Dès qu’ils introduiront la monnaie numérique, vous vous retrouverez dans un piège financier délicat, car quelqu’un d’autre commencera à disposer de toutes vos économies, y compris l’intelligence artificielle qui suivra toutes vos actions – chacun de vos pas.

Bien entendu, personne ne vous en parlera jusqu’au moment où vous perdrez volontairement pied après avoir aboli l’argent liquide une fois pour toutes. D’ici là, on vous parlera des énormes « avantages » de la monnaie numérique comme d’une avancée technologique époustouflante dans la vie des gens.

Et ce n’est que lorsque « la cellule se fermera » et que « l’oiseau » ne pourra plus s’échapper que vous sentirez la férule de « l’attrapeur d’oiseaux ».

Par conséquent, souvenez-vous le plus souvent possible, ma chère, que dans n’importe quelle circonstance imprévue, votre carte de crédit se transforme en un morceau de plastique inutile, tout comme le carrosse de Cendrillon s’est transformé en citrouille après que le temps qui lui était imparti s’est écoulé.

Il s’agit en fait d’une comparaison très précise à votre égard : les reptiles dragons vous ont permis de jouer une belle vie en payant tous les plaisirs de la vie avec votre « baguette magique » – une carte de crédit – et ils ont ensuite décidé de vous la retirer afin de vous transformer en « Cendrillon » pour toujours cette fois-ci.

Rappelez-vous cette comparaison aussi souvent que possible, ma chère, afin de ne pas perdre votre droit de décider par vous-même quoi, où et quand acheter, comment vivre et quoi faire.

Et n’acceptez en aucun cas l’introduction de la monnaie numérique dans vos pays. Faites de votre mieux pour empêcher cette loi d’entrer en vigueur. Et je vous bénis pour cela !

En vous aimant infiniment, le Père absolu vous a parlé.

Marta

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18762 Articles
L'amour comme but ultime !