Fenêtre sur le nouveau monde : Pour sortir du “cercle vicieux”

Salutations, mes chers enfants bien-aimés ! Pour faire suite à mon message précédent, je voudrais maintenant vous parler de la manière dont vous pouvez dépasser l’inertie de votre vie et apprendre à y introduire de nouveaux éléments ;

inhabituel pour vous de changer en cours de route le programme de votre journée, de votre semaine, de votre mois et, de manière générale, celui de toute votre vie.

Dans le monde de la troisième dimension, la majorité des gens ont pris l’habitude de suivre les sentiers battus en planifiant leur journée littéralement en termes de minutes et en établissant leur programme non pas pour des mois mais pour des années.

Certaines personnes en ont fait une habitude au point que tout écart par rapport au programme établi provoque de loin le plus grand stress.

En fait, une telle approche de la vie, tout comme de nombreuses autres choses, a été inculquée aux gens pendant des siècles dans un certain but : ne pas les laisser regarder autour d’eux et être leurs propres maîtres.

La religion a été particulièrement tenace à cet égard, créant des canons spécifiques qui devaient être rigoureusement suivis par les gens.

Elle a ensuite été rejointe par le pouvoir temporel, qui a fixé les heures de travail des gens et les calendriers des jours de congé et des vacances, ainsi que par les médias, avec leurs programmes d’information et autres à certaines heures et certains jours populaires auprès du public.

En d’autres termes, toutes les actions des personnes étaient soumises à des délais spécifiques afin de les maintenir sous pression et souvent en situation de stress, car tout écart par rapport à un programme obligatoire était sanctionné.

Mais compte tenu de la fragilité de la psyché humaine et de l’étendue de l’éventail des psychotypes, une telle “programmation” entraîne de nombreuses maladies et finit par réduire la durée de vie de l’homme.

Et maintenant, nous allons parler de la façon dont on peut se libérer de ce “cercle vicieux”.

Bien sûr, je comprends qu’il n’est possible de le faire que partiellement.

Ainsi, par exemple, s’il vous est impossible de modifier vos horaires de travail, vous devrez laisser cette sphère de votre vie inchangée jusqu’à présent.

En ce qui concerne les autres aspects de votre vie, vous avez le droit d’en disposer à votre guise – comme vous le voulez maintenant, et non comme quelqu’un d’autre, y compris votre environnement immédiat et les membres de votre famille.

Il est extrêmement important pour une personne d’avoir son espace personnel – énergétique et physique.

C’est seulement dans ce cas qu’il est possible de s’engager sur la voie du développement spirituel en s’étant coupé de la ronde quotidienne et des énergies étrangères.

Bien sûr, ce n’est pas facile, surtout pour les femmes, qui, en règle générale, sont la vie et l’âme de la maison.

Et leur comportement inhabituel est susceptible de susciter une réaction inadéquate de leur famille.

Pourtant, ici, il faut faire preuve de persévérance car l’enjeu est de taille.

La première chose à faire, c’est de s’entraîner à ressentir vivement ses sensations et ses besoins.

Rares sont ceux qui peuvent le faire en suivant surtout les habitudes, les devoirs, les obligations et les désirs des autres.

C’est ce dont on a fait une vertu dans le monde de la troisième dimension pendant des siècles et qui a été considéré comme le principal principe moral : vivre non pas pour soi mais pour les autres.

En fait, avoir une communication à part entière avec les autres, sans les servir ni leur plaire, n’est possible que si vous êtes vous-mêmes une personnalité de valeur, intéressante à la fois pour vous et pour les autres.

Nous avons déjà beaucoup parlé avec vous du fait qu’il est impossible d’aimer réellement les autres en étant incapable de s’aimer soi-même.

Il en va de même pour les relations entre les personnes : vous ne pouvez pas être intéressants pour les autres si vous êtes vous-mêmes plongés uniquement dans les problèmes de la routine quotidienne.

L’âme de chacun aspire à quelque chose de plus que cela, et l’interaction en termes d’âmes elle-même vous fait passer à un autre niveau de communication – du moins celui de la quatrième dimension.

Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui.

Je vous aime infiniment,

Père-Absolu vous a parlé

Marta

A propos de Giuseppe 19368 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !