Fenêtre sur le nouveau monde : vaccination non délibérée

Bonjour, mes chers enfants bien-aimés ! Aujourd’hui, nous allons parler des facteurs qui influencent la réaction de l’organisme aux soi-disant « vaccins ». Bien sûr, tout dépend de l’état physique et surtout moral dans lequel on se trouve au moment où l’on entreprend cette préparation.

Si l’on est en bonne santé et que l’on ne craint pas la maladie « fatale », et que l’on a décidé de se faire vacciner par précaution – à titre préventif – il est fort possible que les corps subtils ne reçoivent pas un choc énergétique sévère pouvant entraîner une réaction instantanée du corps.

De plus, dans certains cas, les gens sont vaccinés sans qu’ils en soient conscients – par fraude, ce qui se fait maintenant dans de nombreux pays. Par conséquent, ces personnes ne contribuent pas, par leurs énergies négatives, à la procédure elle-même ou à la situation autour de la « pandémie » en général.

Le processus d’impact de la préparation injectée sur leur corps physique est alors retardé, puisque leurs corps subtils, à peine endommagés, continuent d’interagir avec les organes qui leur correspondent de manière plutôt harmonieuse.

Néanmoins, il est impossible d’empêcher l’influence du gène étranger et des éléments artificiels que contient le « vaccin ». C’est alors que le processus de destruction de leur conscience et de leur corps physique commence à se développer de l’intérieur.

En fait, il s’agit d’une sorte de contraction des lois de la nature, car dans ce cas, les problèmes de santé ne descendent pas du niveau subtil vers le niveau physique, ce qui est tout à fait naturel, mais, à l’inverse, passent du niveau subtil au niveau physique.

Cela se produit parce que la procédure de modification du génome humain est elle-même contre nature au plus haut point.

Comme vous le savez déjà, toute maladie est la conséquence d’une perturbation de l’harmonie des pensées, des émotions et des actions d’une personne qui, en ruinant progressivement son corps subtil, commence à affecter les organes de son corps physique, provoquant ainsi telle ou telle maladie.

Mais dans le cas du « vaccin », de nombreux agents responsables de maladies sont introduits dans le corps humain directement par le biais d’une injection.

Ceux qui ont étudié de près les ingrédients de ces préparations expérimentales savent déjà qu’en plus d’un gène extraterrestre et de métaux durs, ils contiennent de nombreux micro-organismes qui provoquent diverses maladies.

Et tout cela commence à « corroder » le corps humain de l’intérieur. Chez certaines personnes, cela se produit rapidement, tandis que chez d’autres, cela dépend de l’état physique initial de la personne qui a absorbé le « vaccin ».

C’est exactement la raison pour laquelle certaines personnes ne remarquent pratiquement aucun changement en elles, tandis que d’autres sont des « malades en chaîne », mais ne font aucunement le lien avec les « vaccins », auxquels elles croient sans réserve. Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui.

En vous aimant sans cesse, le Père absolu vous a parlé.

Marta

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18748 Articles
L'amour comme but ultime !