Jeshua : A chaque instant, vous faites des choix en toute liberté

Nous sommes TOUS UN ! La séparation est un rêve ou un cauchemar, selon la façon dont vous choisissez d’en faire l’expérience, et, bien sûr, elle est irréelle.

La séparation d’avec la Source, Mère/Père/Dieu ne peut jamais se produire, ne s’est jamais produite, ne pourrait jamais se produire parce qu’il n’y a qu’UN seul état d’être, et c’est l’union avec Dieu, qui est Tout, aimant éternellement et infiniment chaque expression de Lui-même – qui est chaque être sensible, qu’il soit dans la forme ou totalement libre des limitations que la forme tente d’imposer à ceux qui ont choisi d’être dans la forme.

Tous sont éternellement complètement et totalement LIBRES ! Dieu vous a créés à partir de l’Amour – de Lui-même – dans l’Amour, et par conséquent vous êtes, et ne pouvez être que totalement et complètement libres, parce que l’Amour, de par sa nature même, est un état d’existence absolument et éternellement libre.

Ne pas être libre est impossible, et pourtant, en tant qu’humains, il semble très certainement que vous ne soyez pas libres à cause des limitations que vos formes physiques vous imposent aussi longtemps que vous choisissez d’être limités par elles.

Les limitations que vous subissez lorsque vous êtes dans votre forme humaine ne vous sont pas imposées, vous les subissez parce que vous avez choisi de le faire lorsque vous avez planifié votre vie humaine avant de vous incarner.

Oui, d’autres personnes sont impliquées dans les limitations que vous subissez, simplement parce que vous avez choisi, avant de vous incarner, de vous engager avec d’autres personnes qui vous aideraient à suivre ces chemins.

C’est très difficile à accepter pour beaucoup d’entre vous, car la réalité illusoire que vous avez choisi d’expérimenter semble, par sa nature même, être tout à fait réelle, exactement comme vous l’aviez prévu.

Je vous le rappelle encore une fois : « Il n’y a pas d’accidents, il n’y a pas de coïncidences, il n’y a pas d’événements fortuits, vous avez tous planifié et choisi chaque expérience que vous vivez en tant qu’êtres humains.

Personne d’autre n’est à blâmer pour ce que vous subissez, alors acceptez la vie qui se déroule pour vous à chaque instant et, ce faisant, trouvez la paix qu’elle vous procure.

La véritable paix est votre état naturel. S’engager dans la non-acceptation des aspects de la vie qui vous déplaisent – ce n’est pas juste, cela ne devrait pas m’arriver ! – comme le font tant de gens, c’est choisir de désactiver ou de bloquer le flux naturel de la paix en vous et à travers vous.

Il est bon et raisonnable d’essayer de changer ou de modifier les circonstances de votre vie qui vous causent de la douleur ou de la souffrance, mais il est essentiel d’être capable de faire la différence entre ce que vous pouvez effectivement changer et ce que vous ne pouvez absolument pas changer.

La vie en tant qu’être humain est sans aucun doute une expérience d’apprentissage très puissante et utile, et ce que vous apprenez contribue grandement à votre évolution spirituelle.

L’évolution spirituelle au cours d’une vie donnée dépend de la façon dont vous réagissez aux leçons qui vous sont présentées.

Vous avez toujours une totale liberté de choix. Certains vivent des vies dans lesquelles ils éprouvent des douleurs et des souffrances intenses, mais font néanmoins de grands progrès spirituels, tandis que d’autres, qui semblent mener des vies charmantes, font des choix différents qui annihilent toutes les opportunités de croissance qu’ils ont mises en place sur leur chemin de vie.

En vérité, tout revient à la liberté et au choix, et à chaque instant, vous faites librement des choix, c’est pourquoi il est très important de développer votre capacité à être attentif, afin de prendre conscience de votre intuition – votre guidance spirituelle – et de ne pas la confondre avec la guidance que vous offre votre ego.

Ces derniers opèrent toujours à partir de la peur, alors que votre intuition opère à partir de l’Amour, ce qui rend très facile de discerner laquelle vous devez honorer et suivre.

Si votre ego vous crie dessus pour attirer votre attention et vous empêche ainsi de vous engager sur la route devant un véhicule qui roule à vive allure, remerciez-le, car son but est de protéger votre corps des blessures, mais rappelez-vous aussi la nécessité d’être attentif.

Être attentif signifie être conscient de chaque pensée, parole ou action que l’on entreprend, ce qui peut s’avérer très difficile lorsque l’on est plongé dans son esprit intellectuel et que l’on traite de questions mondaines.

Par exemple, un neurochirurgien doit se concentrer de manière extrêmement intense et précise lorsqu’il opère le cerveau d’une personne – c’est cela être attentif – mais ce faisant, il se prive nécessairement de la conscience totale ou complète de l' »être », de l’entièreté de l’attention.

C’est un exemple de l’état de limitation inévitable de l’être humain.

Par exemple, je peux communier au même moment avec tous ceux qui souhaitent communier avec moi parce que je ne suis en aucune façon limité, car je suis libre de toute forme, alors que vous, qui êtes dans la forme, avez des capacités très limitées quant au nombre de personnes avec lesquelles vous pouvez interagir et communier au même moment.

Ceux d’entre vous qui peuvent entrer dans des états profonds de méditation en étant silencieusement en paix et pleinement conscients sont beaucoup plus attentifs dans cet état que dans leur vie quotidienne.

Dans cet état, vous pouvez recevoir des informations intuitives qui peuvent vous aider à résoudre des questions ou des problèmes qui, dans votre état de veille normal, peuvent sembler extrêmement difficiles, voire insolubles.

En vérité, aucun problème n’est insoluble, ils le sont simplement à cause des limites de l’intellect humain, aussi brillant et efficace soit-il, et parce que votre ego vous encourage toujours à utiliser votre intellect pour vous distraire et vous empêcher d’être attentif et conscient de votre guidance divine – votre intuition.

En étant ouvert et attentif, vous invitez votre intuition à vous offrir des connaissances auxquelles votre intellect est totalement incapable d’accéder.

Une partie de votre plan de préincarnation comprend l’intention de rester conscient de votre intuition, car elle vous aidera grandement à suivre vos chemins de vie préétablis.

Rappelez-vous que vous n’êtes jamais seul ! Votre intuition est un aspect de votre Union avec Dieu, elle est, comme la Conscience du Christ, votre connexion inséparable avec votre Source sacrée à travers laquelle l’Amour coule constamment en réciprocité entre vous et Mère/Père/Dieu.

Cependant, lorsque vous permettez à votre ego de vous guider et de vous diriger – sans aucune surveillance de votre part – vous réduisez ou même fermez votre accès à l’Amour.

Lorsque vous faites cela, vos egos profitent de l’occasion pour vous encourager à vous comparer aux autres – un exercice totalement dénué de sens – et cela conduit souvent à l’insatisfaction de votre propre vie sous la forme de la peur, de la colère, du ressentiment, du jugement et de la condamnation d’autrui.

Permettre à ces émotions ou à ces sentiments d’inadéquation de circuler régulièrement et librement vous détourne de votre véritable nature, car vous bloquez l’Amour afin de vous concentrer sur des aspects apparemment plus importants de votre vie.

Ce blocage de votre vraie nature vous conduit alors à rechercher constamment et sans fin l’amour et l’acceptation des autres.

L’état de séparation que vous vivez en tant qu’humains semble vous séparer de l’Amour, mais en fait c’est par votre propre choix que vous faites l’expérience de l’irréalité de la séparation, et être apparemment mal aimé est terrifiant, c’est pourquoi vous passez tant de temps à chercher l’amour auprès des autres.

Le seul endroit où vous trouverez l’amour et l’acceptation est à l’intérieur de vous-mêmes, dans votre état naturel de conscience christique.

L’amour est votre nature, c’est votre union et votre alignement complets, inséparables et éternels avec Mère/Père/Dieu.

Cependant, vous pouvez, comme beaucoup le font malheureusement, refuser de le reconnaître et vous concentrer sur les conseils de l’ego alors que vous vivez votre vie dans la forme.

Quoi qu’il en soit, vous recevez tous, sans exception, régulièrement des signaux qui vous amènent à vous demander : « Ma vie doit avoir un but plus significatif que celui de répondre à mes besoins matériels ».

Et, bien sûr, vous avez toujours la liberté de choisir de reconnaître ces signaux ou de les rejeter.

Mettez un point d’honneur à vous y engager aussi pleinement que possible, et appréciez le sentiment de paix croissant que cela vous procure, alors que vous commencez à vous honorer vous-mêmes comme Dieu le fait en reconnaissant que vous êtes Ses créations divines parfaites de l’Amour qui s’exprime à travers vous à chaque instant de votre existence.

Votre frère aimant, Jésus.

John Smallman

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18760 Articles
L'amour comme but ultime !