La qualité du sang se dégrade. Il n’y a plus de distinction entre les vaccinés et les non-vaccinés

Maria Zeee, journaliste australienne, et le Dr David Nixon, médecin de famille australien et le chercheur Karl C, dénoncent le fait que les nanotechnologies, initialement présentes dans les injections de Covid-19, vont beaucoup plus loin et sont présentes dans les médicaments et les aliments.

Aujourd’hui, le sang humain se dégrade de mois en mois, il y a des différences notables par rapport à ce qu’il était il y a 3 à 6 mois. Il est impossible de distinguer une personne vaccinée contre le Covid d’une personne non vaccinée. Le sang a le même aspect. En effet, l’excrétion a eu lieu.

Cliquez sur ce LIEN, si vous ne voyez pas la vidéo.

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18762 Articles
L'amour comme but ultime !