La technologie ralentit l’évolution de la conscience, sauf si elle est guidée par l’âme

LES EXTRATERRESTRES ET LES DÉMONS VIVENT DANS LE MONDE DE L’ILLUSION

De nombreux chercheurs dans ce domaine affirment que les extraterrestres-démons ou les AD (relions-les ensemble, car ils fonctionnent comme des partenaires) mènent la barque depuis des millions d’années terrestres, tant sur notre planète qu’ailleurs dans l’univers.

Ils appellent le plus haut niveau de contrôle le démiurge, un terme inventé par Platon et adopté ensuite par les gnostiques. D’autres appellent ce grand patron Lucifer ou le Grand Architecte. C’est le dieu en charge des mondes mental, vital et physique qui sont en relation avec la planète Terre. J’aime l’appeler le dieu de l’illusion.

Un être humain vivant sur Terre possède une âme très spéciale qui grandit d’une incarnation à l’autre et un corps spécial capable d’accueillir cette âme.

Le corps humain terrestre a subi tant de combinaisons et de modifications au cours des derniers millénaires qu’il ne peut plus être dirigé par un seul deva (dieu d’une espèce). Ainsi, l’être humain n’a qu’un seul véritable patron : son âme, l’Être suprême individualisé dans l’espace-temps.

Cela signifie que le créateur illimité, omnipotent et omniscient de l’univers entier se cache à l’intérieur des humains sous une forme individualisée. Il peut dire à chaque personne ce qu’elle doit faire et crée pour chacune d’entre elles exactement ce qui est nécessaire pour faire avancer son programme, tant sur une base individuelle qu’universelle.

Réalisez que les humains sont des créateurs individuels – non pas parce qu’ils ont un esprit avancé, mais parce qu’ils ont une âme avancée !

D’autre part, la plupart des AD ont un esprit beaucoup plus puissant que celui des humains et ils ont accès aux mondes subtils. Ils peuvent « lire » ce que certains appellent les archives akashiques, où est stocké tout ce qui s’est passé depuis la création de l’univers, y compris tous les passés, présents et futurs possibles.

Les AD peuvent donc facilement obtenir des informations, mais ils sont limités à leur propre niveau de conscience. Ils ne peuvent déchiffrer que des versions déformées de la vérité. Contrairement aux humains, ils n’ont pas accès aux âmes avancées. Ils sont donc coincés dans l’illusion. Ils ont besoin de se nourrir (souvent de nous) et ils finissent par mourir, même si certains vivent pendant des milliers, voire des millions d’années. Et avec la mort viennent la peur, la hiérarchie, la guerre, les mensonges et la tromperie.

LES HUMAINS NE SONT PAS DES VICTIMES !

Avec des âmes aussi puissantes, les humains ne sont pas les victimes d’extraterrestres ou de démons. Ils sont les créateurs et les participants volontaires d’une expérience cosmique. Cette dernière ne se déroule que sur Terre, mais ses répercussions affectent l’univers entier. Sur le plan astronomique, notre planète peut apparaître comme un petit morceau de poussière cosmique flottant parmi d’innombrables galaxies, un minuscule grain de sable sur une plage des Bahamas.

Cependant, sur le plan spirituel, « la Terre est le symbole concentré de l’univers. Il est beaucoup plus facile de travailler sur un point que de travailler dans une immensité diluée… Pour la facilité et la nécessité du travail, l’univers entier a été concentré et condensé symboliquement dans un grain de sable appelé Terre. » – La Mère, Entretiens, 1953, ma traduction.

Les âmes ont convenu de la procédure de cette expérience spéciale sur la Terre. Pour nos âmes, le scénario terrestre actuel se déroule conformément aux attentes. Quoi que fasse l’élite, quelles que soient les lois qu’elle adopte sur l’école obligatoire, les compteurs intelligents ou les vaccinations, malgré le nombre de camps de concentration qu’elle construit et d’enfants qu’elle viole, tue et mange dans des cérémonies sataniques, malgré les OGM, les chemtrails, HAARP et les nanotechnologies, elle suit le plan de l’Être suprême. Il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter.

Pourtant, il y a quelque chose que nous devons faire – nous devons nous changer nous-mêmes ! Nous ne sommes pas, n’avons jamais été et ne serons jamais des victimes. Nous sommes des créateurs !

La véritable trinité : Le Créateur, la Créature et la Grâce sont une seule et même chose.

Les humains sont une trinité :

1) L’esprit, le créateur du jeu vidéo ;
2) L’âme, le joueur qui appuie sur les boutons de la console vidéo ;
3) Le corps, l’avatar dans le jeu, avec ses trois outils principaux – mental, vital et physique.

Le problème est que j’ai oublié qui j’étais vraiment. Je me considère simplement comme l’avatar d’un jeu multidimensionnel de Donjons et Dragons. Et je jure contre le maître du donjon (dieu de l’illusion) lorsque les choses ne se déroulent pas selon le plan de mon petit esprit égoïste.

Si mon âme s’agrandit, je peux choisir un avatar amélioré pour la prochaine incarnation. Plus mon âme connaît de vies, plus elle évolue et mieux elle contrôle les trois corps.

Ainsi, je ne suis jamais une victime, je suis à la fois le créateur (esprit) et le joueur du jeu (âme). Pourtant, j’agis comme si je n’étais que l’avatar (corps) du jeu – et je suis terrifié à l’idée de mourir !

Cependant, en tant qu’âme, je suis immortel et en tant qu’esprit, je suis intemporel. Tout ce qui se passe dans le jeu permet à mon âme de grandir en conscience et d’agrandir son corps d’âme. Et pour une âme, le jeu peut être très amusant. Mon âme vit dans la félicité à tout moment, qu’elle soit dans un corps ou entre deux corps.

L’ego, le groupe temporaire de personnalités attaché à mon corps-avatar actuel, est celui qui suit le programme TSAM : Travail Souffrir Âge Mourir. Ainsi, lorsque je ressens de la peur, n’importe quel type de peur, je peux automatiquement en conclure que je m’identifie à l’ego, et non à l’âme.

LES PERSONNALITÉS ÉTHÉRIQUES NE SONT PAS DES ÂMES

La plupart des gens confondent leur âme avec leur corps éthérique ou leur corps vital. Je m’explique. Nous sommes tous conscients de notre corps physique, ou du moins de sa partie concrète. La partie physique subtile est souvent appelée le corps éthérique et est bien connue des guérisseurs, radiesthésistes et chamans. La porte qui relie notre corps physique au corps éthérique et à son monde correspondant est le premier chakra, situé sous la colonne vertébrale.

Le corps éthérique abrite plusieurs personnalités, que l’on appelle souvent, à tort, l' »âme ». Elles peuvent facilement interagir avec le monde du physique subtil, le domaine des énergies électromagnétiques et scalaires, les élémentaux (gnomes, ondines, sylphes, salamandres) et autres « esprits » de la nature, les créatures crytozoologiques (sasquatch, monstres des lacs, chupacabras, hommes-mites, etc.).

La plupart des vrais extraterrestres entrent et sortent de ce domaine éthérique (Gris, Reptiliens, Mantides, Nordiques). Ceci est particulièrement vrai pour ceux qui sont plus physiques. Ils se nourrissent de chair, de sang ou de sécrétions humaines, se reproduisent sexuellement ou par clonage, ont des bébés et utilisent la technologie pour se déplacer et accomplir des tâches.

LES PERSONNALITÉS VITALES NE SONT PAS DES ÂMES

La plupart des gens confondent les personnalités vitales égoïques avec l’âme, parce que celles-ci sont faciles à ressentir à travers les désirs et les émotions. Ces personnalités peuvent facilement se détacher du corps physique pour visiter les mondes vitaux. Elles le font lorsque leur hôte humain involontaire est en train de dormir (rêves) ou de rêvasser.

Un humain consentant peut permettre à ses personnalités vitales de se détacher délibérément par le biais d’une projection astrale, ou en utilisant des drogues psychoactives (LSD, ecstasy, ayahuasca), des modèles sonores (percussions, battements binauraux, musique), des rituels magiques, la technologie de visualisation à distance, etc.

Lorsque l’on parle de « matrice âme-astral » ou de « conscience âme-corps », on fait référence à l’une des nombreuses personnalités vitales. Celles-ci restent attachées au corps physique par ce que l’on appelle une corde d’argent. Si celle-ci est coupée, une grande partie du corps vital quitte le corps physique, qui peut mourir à moins qu’une autre personnalité vitale ne soit insérée de force : démon, reptilien ou autre alien, etc.

De tels remplacements sont régulièrement effectués dans des laboratoires secrets, pour créer des espions interdimensionnels (opérateurs astraux) qui recueillent des informations et même possèdent d’autres humains. Certains abductés et milabs disent que leurs « âmes » ont été emprisonnées dans des cages de Faraday (enceintes métalliques électrifiées) ou des technologies similaires. Il est IMPOSSIBLE que de telles procédures puissent fonctionner sur une véritable âme, qui vibre à une fréquence extrêmement élevée et n’est pas affectée par les champs électromagnétiques et scalaires. Pourtant, cela est tout à fait possible pour les entités éthériques et faiblement vitales et les personnalités égoïques.

LES PERSONNALITÉS MENTALES NE SONT PAS DES ESPRITS

Comme les personnalités égoïques mentales vibrent à une fréquence plus élevée, elles sont souvent assimilées à l’esprit. Les entités dites négatives qui y vivent ne peuvent pas accéder directement au monde physique. Ces démons mentaux (appelés asura en sanskrit – hindouisme) utilisent les hiérarchies démoniaques vitales et les étrangers STS du royaume physique subtil pour faire leur travail.

Nos personnalités mentales égoïques sont des formes de pensée cristallisées autour de croyances ou de dogmes spécifiques, qu’ils soient religieux, moraux ou scientifiques. La plupart d’entre elles ont été programmées en nous peu après la naissance et beaucoup sont intergénérationnelles, remontant à des milliers d’années. Par atavisme, elles sont portées à l’intérieur de portions invisibles de l’ADN parental. Les personnalités mentales égoïques peuvent être modifiées de nombreuses façons (éducation, médias), mais elles ne peuvent pas être contrôlées technologiquement ou enlevées comme les personnalités vitales.

Pourtant, les croyances religieuses créées par les extraterrestres peuvent influencer les humains de façon radicale et les empêcher de comprendre réellement leur environnement externe et interne. Sachez que cette désinformation religieuse inclut également le matérialisme scientifique, qui est rempli de fausses hypothèses. On nous a appris qu’il existe des lois physiques invariables : gravité, inertie, thermodynamique, mécanique quantique, etc. D’autres parlent de lois universelles et cosmiques.

En fait, tout cela est faux, et beaucoup ont déjà été prouvés. En réalité, il n’existe qu’une seule loi : les fréquences supérieures ont la priorité sur les fréquences inférieures. Par conséquent, les personnalités mentales sont capables d’affecter directement nos personnalités vitales, et ces dernières peuvent contrôler les personnalités éthériques. Cela signifie également que l’âme a la priorité sur le mental. Voilà qui est intéressant !

Parce que leurs fréquences sont plus élevées que celles des domaines éthérique et vital, les vibrations mentales sont souvent confondues avec les vibrations spirituelles. Certains appellent même l’Être suprême « l’esprit universel ».

Ce faisant, ils restent au niveau du mental, avec ses mondes de division, de dualité bien/mal, de conduit éthique, de justice pour tous, etc. Une vision très limitée et falsifiée de la réalité, dont les vibrations sont très basses par rapport aux vibrations les plus élevées de l’Être suprême, qui existent bien au-delà du mental, dans ce qu’Aurobindo appelle les mondes supramentaux (au-delà du mental).

L’HOMO SAPIENS EST UN ÊTRE DE TRANSITION

L’Homo sapiens n’était pas destiné à durer éternellement en tant qu’espèce animale. Tout comme l’Acanthostega était la transition entre les poissons et les amphibiens et l’Archaeopterix l’espèce temporaire éphémère entre les reptiles et les oiseaux, l’humanité est un lien intermédiaire entre deux règnes : l’animalité et la divinité.

Ce saut est bien plus important qu’une simple nouvelle espèce, un nouveau genre ou toute autre catégorie taxonomique se manifestant pour la première fois. Il est plus grand que le passage du règne minéral non vivant au règne végétal vivant. Nous parlons d’un nouvel être, avec « un corps constitué d’une nouvelle matière qui a des pouvoirs créatifs illimités et instantanés »[1], un être divin avec tous les attributs divins !

Aurobindo décrit cette nouvelle matière comme « plus fluide qu’un gaz et plus dure qu’un diamant ». (Discussions du soir) Ne vous inquiétez pas pour la survie de notre espèce.

Avec les chemtrails, les OGM, les radiations, les pesticides, le satanisme rampant, le Nouvel Ordre Mondial, la mafia médicale (jjabs, traitements contre le cancer et le SIDA, produits pharmaceutiques toxiques), les radiations nucléaires et le contrôle de l’esprit, l’Homo sapiens est condamné. Il a rempli son rôle et termine maintenant son mandat.

Pas de problème.

Nous ne sommes pas des humains – nous sommes des âmes qui se préparent à passer d’un corps humain de type Hummer, qui consomme beaucoup d’essence, à un corps divin à énergie libre qui saute par la porte des étoiles. Il n’y a pas de quoi pleurer !

LA RÉPONSE N’EST PAS TECHNOLOGIQUE, CHIMIQUE OU MAGIQUE

S’il vous plaît, ne lisez pas mal mon analogie avec la voiture. Je ne dis pas que la réponse est technologique. C’est plutôt le contraire ! La technologie est simplement la réponse d’une personne paresseuse à ses rêves de pouvoirs infinis.

Je préfère continuer à utiliser des dispositifs limités et contraignants (ordinateurs, téléphones portables, puces électroniques, machines à énergie libre) plutôt que de devenir ce que je suis vraiment : un être omniscient, omnipotent, invincible, immortel et aimant tout !

L’utilisation de la technologie ralentit en fait l’évolution de la conscience, sauf si elle est guidée par l’âme.

La manifestation d’un être divin composé de matière divine ne repose pas sur le transhumanisme et ses technologies GRIN – Génétique, Robotique, Intelligence Artificielle, et Nanotechnologie. La solution n’est pas non plus chimique, par le biais d’états de conscience induits par des drogues ou par d’autres moyens artificiels ou magiques (ayahuasca, LSD, numérologie, Kabbale, battements binauraux, rituels, sacrifices).

Nous ne pouvons pas forcer l’évolution de la conscience de cette manière, et encore moins la transformation d’êtres humains en êtres divins.

Un tel changement ne peut pas non plus être provoqué par un facilitateur externe, par le biais d’une Bénédiction de l’Unitude (deeksha), malgré l’affirmation d’Amma Bhagavan, fondatrice de l’Université de l’Unitude : « L’homme ne peut pas le faire par lui-même ; il faut que cela lui soit donné. »

En effet, mais pas par un autre humain. Au contraire, le corps doit abandonner son libre arbitre à son âme et suivre aveuglément ses injonctions.

Oubliez donc tout type d’aide extérieure : chamanisme, reiki, drogues, magie, gourous, religions, écoles de mystère, sociétés secrètes, canalisations, walk-ins, lignes de ley et sites sacrés. Dans le passé, ces aides ont contribué à l’évolution de la conscience. Aujourd’hui, ils entravent notre transformation.

NON, MERCI !

Revenons au sujet des enlèvements, des extraterrestres et des entités démoniaques. En tant qu’être humain, je baigne perpétuellement dans des mondes subtils regorgeant de forces et d’êtres de toutes sortes.

Personnellement, je ne suis pas un milab, un abducté ou un contacté, mais comme tous les humains, je suis entouré d’êtres invisibles qui tentent de m’influencer et de se nourrir de moi – 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Cependant, qu’ils soient humains, extraterrestres ou démoniaques, je ne suis jamais une victime. Je suis toujours un participant. La solution est évidente : je dois apprendre à dire « non, merci ! » à toutes ces entités.

« Non, merci. Et ne vous fatiguez pas à demander à nouveau. »

Refuser leurs offres et repousser leurs attaques ne fonctionne que si je suis sincère. Dans la plupart des cas, une ou plusieurs de mes personnalités égoïques acceptent de jouer le jeu, qu’il soit de nature physique ou subtile. Une partie de moi souhaite le contact ou l’enlèvement pour se sentir désirée et spéciale. Cela répond à mon désir d’être plus puissant et plus important que les autres humains « normaux » qui ne sont pas confrontés à de telles épreuves.

On dit aux personnes enlevées ou contactées qu’elles ont été « choisies ». Les Milabs sont pris par les militaires parce qu’ils sont déjà des abductés dont les pouvoirs occultes peuvent être utilisés pour participer à des missions délicates. Pour être libéré de l’influence militaire/alien/démoniaque, je dois dissoudre les personnalités égoïques qui profitent de leurs actions. Ces parties de moi doivent accepter de mourir et je dois faire face au vide. Je dois continuer à vivre alors que j’ai l’impression de n’être rien. Une expérience très inconfortable !

Le problème est que je m’identifie à mon ego, pas à mon âme. Je reste tellement attaché à mes personnalités égoïques actuelles que je ne peux pas imaginer être autre chose. Qui suis-je si je ne suis plus un milab/abducté/contacté ? Abandonner mon libre arbitre à mon âme, cette partie de moi dont je ne sais rien, que je ne peux pas entendre et que je sens à peine, demande un immense courage.

Aurobindo le résume très bien :

« L’ego doit disparaître et être remplacé par la véritable personne spirituelle, l’être central, et la vie elle-même doit être tournée vers l’accomplissement du Divin dans l’existence terrestre ; elle doit sentir une Force divine s’éveiller en elle et devenir une instrumentation obéissante de son but. » – La Synthèse du Yoga par Sri Aurobindo

LA TRANSFORMATION SE FAIT ICI ET MAINTENANT

Il y a eu de nombreuses civilisations avancées avant la nôtre. Chaque fois que l’humanité sur Terre est devenue trop technologique ou magique, et s’est éloignée de sa mission – la manifestation d’un être divin fait de matière divinisée – un événement cosmique a provoqué un nettoyage de la planète. La destruction de l’Atlantide et le grand déluge de Noé ne sont que deux exemples récents de « réinitialisation ».

Courtney Brown, spécialiste de la vision à distance, l’a bien résumé lors d’une récente interview :

« Il faut un million d’années de croissance ininterrompue pour qu’une civilisation arrive vraiment à maturité et fasse quelque chose. Vous ne pouvez pas la réduire en bouillie tous les vingt-cinq mille ans ou soixante mille ans et vous attendre à ce qu’elle recommence, alors qu’il n’y a aucun souvenir de ce qui s’est passé auparavant. Et c’est ce qui se passe régulièrement [sur Terre]… Nous avons ces déplacements de pôles qui se produisent régulièrement, nous avons ces éjections de masse coronale qui se produisent tous les deux mille ans et qui détruisent tout le matériel électrique… Ce n’est pas une bonne planète pour avoir une civilisation à long terme. »

Tu as raison, Courtney, mais c’est une planète parfaite pour l’évolution des âmes et la création d’un nouveau règne DANS LA MATIÈRE !

Ce qui arrive maintenant n’est pas une « réinitialisation ». C’est une apocalypse, un mot grec qui signifie « révélation, divulgation de ce qui a été caché« . Les changements climatiques et géologiques actuels sur la Terre et sur les autres planètes de notre système solaire sont la preuve évidente que quelque chose de grand est en train de se produire.

Cependant, il s’agit de bien plus qu’un simple événement d’extinction massive ordinaire, bien plus que la fin d’un cycle. C’est la fin de TOUS les cycles ! C’est le début d’un nouveau royaume : des êtres divins faits de matière divine et vivant des vies divines en dehors de l’illusion spatio-temporelle.

Pour que les poussins divins puissent éclore, ils doivent briser leur coquille. Cela a déjà commencé dans les royaumes invisibles, mais nous ne pouvons pas encore le voir dans le monde matériel concret. Pour que les coquilles s’ouvrent, nous avons besoin d’une masse critique d’êtres humains qui s’abandonnent à leur âme et permettent aux énergies immensément puissantes de l’esprit de transformer leurs corps humains mortels et limités en corps divins immortels et illimités.

Lorsque cette masse critique sera atteinte, les extraterrestres et les entités qui se sont nourris des humains disparaîtront tout simplement.

Vous comprenez enfin pourquoi ils veulent à tout prix empêcher cette émergence d’êtres divins par tous les moyens possibles : micropuces, hybridation, OGM, chemtrails, radiations, enlèvements, etc. Avec leurs machines à remonter le temps, ils sont capables de voir l’avenir. Ils savent qu’ils ne réussiront pas. Ils ne peuvent que retarder l’inévitable.

Même si la transformation d’humains volontaires en êtres divins est inéluctable, nous devons participer volontairement au processus d’accouchement. Comment pouvons-nous aider ? Chacun d’entre nous doit dire « Non, merci ! » aux manœuvres habiles des DA. Et ne pensez pas que Jésus, fils de Dieu, ou tout autre maître spirituel du passé, puisse vous aider. Cela a peut-être fonctionné dans le passé, mais cette époque est révolue.

Ne vous attendez pas non plus à ce que de bons extraterrestres STO (Service-To-Other) nous disent comment faire le travail. Ils ne peuvent plus nous aider, car il s’agit d’un événement inédit. Seules nos âmes savent comment procéder, et elles sont cachées dans nos corps !

Notre transformation en êtres divins est entre nos mains. Nous devons refuser de participer en tant que contactés, abductés ou milabs volontaires, même si cela signifie la mort de nos corps physiques. Après tout, en tant qu’humains, nous possédons des âmes immortelles, en perpétuelle évolution. Les extraterrestres et les démons n’en ont pas ! Nous n’avons pas à avoir peur. Ce sont eux qui doivent avoir peur ! Toutes les personnes spirituelles admettent rapidement qu’elles sont divines.

Eh bien, il est temps de joindre le geste à la parole – et de faire confiance à nos âmes, à tout prix !

Par Mado, Rédacteur invité


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.