Le Premier ministre suédois déclare que l’intégration a échoué après les émeutes de migrants : « Notre société était trop faible »

L’incapacité de la Suède à intégrer correctement un grand nombre de migrants a conduit à la création de sociétés parallèles et à la violence des gangs, selon la première ministre suédoise de gauche Magdalena Andersson.

M. Andersson a fait ces commentaires au lendemain des émeutes nationales provoquées par des bandes de migrants pendant le week-end de Pâques, qui ont fait une centaine de blessés parmi les policiers.

L’approche de la Suède à l’égard de l’extrémisme islamique et ses échecs dans l’accueil d’un grand nombre de migrants sont la cause première du désordre, selon le Premier ministre.

« La ségrégation est allée si loin que nous avons des sociétés parallèles en Suède. Nous vivons dans le même pays, mais des réalités différentes », a déclaré M. Andersson.

« L’intégration était faible, et à côté, nous avons connu une immigration intense. Notre société était trop faible, tandis que l’argent pour la police et les services sociaux était insuffisant », a-t-elle ajouté.

La destruction de l’Europe : Les migrants musulmans sont un cheval de Troie (et ils viendront ensuite en Amérique).

Comme nous l’avons souligné précédemment, les médias allemands ont réagi aux violentes émeutes en Suède, impliquant principalement des migrants musulmans, en affirmant que les troubles étaient dus à des « manifestations d’extrême droite ».

Les réfugiés ukrainiens ont également exprimé le désir d’éviter d’être envoyés en Suède, estimant que ce pays n’est pas assez sûr.

Alors qu’elle était l’un des pays les plus sûrs d’Europe il y a 20 ans, avant l’immigration massive et incontrôlée, la Suède est aujourd’hui le deuxième pays le plus dangereux du continent en termes de criminalité armée, derrière la Croatie.

L’année dernière, le journal allemand Bild a titré : « La Suède est le pays le plus dangereux d’Europe« .

Fait : Alors qu’elle était l’un des pays les plus civilisés de la planète, la Suède est devenue la capitale du viol en Europe.

Après que le Parlement suédois a décidé à l’unanimité de transformer la Suède, autrefois homogène, en un pays multiculturel, les crimes violents ont augmenté de 300 % et les viols de 1 472 %. La Suède est maintenant numéro deux sur la liste des pays où l’on commet des viols, dépassée seulement par le Lesotho en Afrique du Sud.

Les fusillades en Suède ont atteint un niveau record l’année dernière, les autorités étant de moins en moins en mesure de contenir la criminalité des gangs de migrants. Il y a eu 46 homicides commis dans 335 fusillades à travers le pays, la plupart d’entre elles ayant eu lieu dans les quartiers chauds de Malmö, Göteborg et Stockholm.

« Les résidents suédois nés dans un autre pays ont doublé pour atteindre 2 millions au cours des deux dernières décennies, et les immigrants représentent désormais un cinquième de toutes les personnes vivant dans ce pays scandinave, un taux bien plus élevé que celui des pays voisins comme la Finlande, la Norvège et le Danemark, qui ont tous adopté une ligne plus dure contre l’immigration », rapporte RMX News.

« Depuis 40 ans, les sociaux-démocrates du premier ministre ont été au pouvoir pendant 28 ans, dont les huit dernières années. »

Par Paul Joseph Watson, Rédacteur invité


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.