Les Anges : Saison de la lumière

Mes chers amis, nous vous aimons tellement. Vos vacances sont une célébration de la Lumière dans les ténèbres. L’enfant du Christ est venu en des temps sombres d’oppression, au milieu des impôts, dans une grotte sombre et froide, par l’intermédiaire d’une jeune mère célibataire.

La lampe est restée miraculeusement allumée après d’intenses massacres, des guerres et des bouleversements, alors que l’espoir était désespérément nécessaire. La célébration du solstice – le jour le plus sombre de votre année – marque un tournant vers la Lumière. L’histoire de chaque fête est différente. Les célébrations sont uniques.

Néanmoins, les vibrations de toutes ces fêtes sont les mêmes : amour, paix et espoir. Chacune, à sa manière, est une célébration du triomphe de la lumière sur les ténèbres qui offre un rayon d’espoir, quels que soient les défis à relever. Vous vous concentrez – certains pendant toute la saison, d’autres pendant un instant – sur la Lumière et l’amour omniprésent qui attend d’être recherché, vu et reconnu.

La lumière ne vous a jamais quitté. Elle était présente au moment de la création. Elle est présente dans chaque regard d’amour. Elle est présente dans la naissance de chaque enfant et dans la renaissance de chaque âme lors de sa transition vers les royaumes étendus.

La Lumière est dans vos larmes lorsque vous pleurez vos pertes physiques et elle est présente dans vos rires. La Lumière est dans votre joie et votre tristesse où elle est enterrée, peut-être comme une graine qui attend que vous reconnaissiez la vie qu’elle veut faire germer en vous.

La lumière est présente aussi fortement maintenant qu’elle l’a toujours été. L’amour reste constant et inchangé. Il se manifeste sous d’innombrables formes différentes. Dans la mesure où vous le permettez dans votre propre cœur et votre propre vie, vous ferez l’expérience de quantités toujours plus grandes de cette lumière.

Vous appelez quelque chose un miracle lorsque votre concentration sur le désir est plus forte que votre doute, votre incrédulité et votre concentration sur le problème. Si vous voulez faire l’expérience de la lumière, très chers, concentrez-vous sur elle. Si vous voulez l’expérimenter en tant qu’amour, concentrez-vous sur l’amour.

Si vous voulez faire l’expérience de l’abondance, concentrez-vous sur l’abondance. Si vous voulez l’expérimenter en tant que paix, concentrez-vous sur la paix. Car où que vous soyez, la lumière est là. Où que vous vous concentriez, c’est ce que vous expérimentez.

Marie s’est concentrée sur la grâce de Dieu et sa volonté de la recevoir sous la forme d’un enfant. Les gardiens du temple se sont concentrés sur l’espoir et sa reconsécration à la Lumière une fois de plus. Pendant le solstice, vous vous concentrez sur les jours plus longs et plus légers à venir.

À ces moments charnières, l’attention de votre monde passe de l’obscurité à la lumière et du désespoir à l’espoir. Ce faisant, vous permettez à la Lumière – sous de nombreuses formes plus belles – de se répandre dans votre expérience.

Tournez votre attention vers tout ce qui est beau, léger et plein d’amour. Concentrez-vous sur la chaleur qui se cache derrière les décorations de Noël. Appréciez votre monde matériel. Il est, lui aussi, une manifestation de la lumière. N’oubliez pas, cependant, d’apprécier l’amour qui se cache derrière. Aimez vos rassemblements en vous concentrant sur ce qu’il y a de bon en chacun.

Aimez vos traditions – nouvelles ou anciennes – en vous concentrant sur les bons sentiments qu’elles procurent. Aimez vos repas et vos friandises comme des symboles d’amour. Aimez vos cadeaux comme des emblèmes d’amour ; que vous aimiez ou non l’objet, appréciez l’intention. Aimez vos décorations pour l’art et la créativité qu’elles recèlent.

Partout où vous regardez, voyez l’amour. Avec chaque étincelle de lumière, chaque bougie qui brille, pensez aux étincelles de lumière qui se trouvent en chacun de vous et appréciez-les. Si vous avez perdu l’amour sous la forme d’un être cher, ouvrez-vous à les ressentir tels qu’ils sont maintenant, car ils savent où vous êtes, et ils se sentent plus proches de vous que ce qui peut être décrit en termes humains et veulent partager cette Lumière avec vous.

La Lumière n’est jamais partie. Elle est là pour vous tous. Elle attend simplement que vous vous concentriez pour l’inviter dans vos cœurs, vos vies et vos communautés. Accueillez la lumière dans votre cœur pendant cette saison en vous concentrant davantage sur elle ; ce faisant, vous en ferez l’expérience chaque jour davantage.

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.

Les Anges

Ann Albers


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.