Les écoliers britanniques vont être nourris d’insectes pour stopper le changement climatique

Les scientifiques utiliseront des écoliers britanniques comme cobayes. Ils ont organisé des ateliers au cours desquels des insectes seront servis en guise de nourriture pour voir leur réaction à la consommation de « protéines alternatives ».

« Nous voulons que les enfants considèrent les protéines alternatives comme des choses réelles pour aujourd’hui, plutôt que seulement comme des aliments pour l’avenir, donc essayer certains de ces aliments est au centre de la recherche », a déclaré Christopher Bear, professeur à l’Université de Cardiff.

« Bien que les insectes comestibles ne soient pour l’instant pas vendus à grande échelle au Royaume-Uni, ils font partie du régime alimentaire d’environ 2 milliards de personnes dans le monde. La plupart d’entre eux se trouvent dans des régions du monde où ils font partie de traditions culinaires de longue date. Et ils sont de plus en plus populaires ailleurs. »

Selon les chercheurs, dans le cadre de ce programme pilote, quatre écoles du Pays de Galles tenteront de normaliser la consommation de bogues et espèrent persuader les parents d’adopter ce changement de régime alimentaire à la maison afin de contribuer à promouvoir un Royaume-Uni plus « vert » en réduisant la consommation de viande.

En outre, le produit à base d’insectes proposé au menu, VeXo, est conçu de manière à ressembler à de la viande hachée, ce qui jouera probablement un rôle dans l’adhésion des enfants.

Selon le directeur de la Roch Community Primary School dans le Pembrokeshire (l’une des quatre écoles qui nourriront bientôt les élèves avec des insectes), il pense que les enfants partagent ses préoccupations en matière de « développement durable » – je me demande pourquoi.

Il se réjouit en outre de l’occasion qui lui est donnée d’aider ses élèves à développer une « pensée critique » pour « donner du sens » à des décisions déroutantes, notamment celle de manger ou non des insectes, et une « citoyenneté durable. »

« À l’école, nous reconnaissons le lien important entre notre communauté locale, la production alimentaire et les questions mondiales plus larges entourant le développement durable. Nous savons que ces questions sont importantes pour les enfants, mais qu’il est également difficile de leur donner un sens et qu’elles peuvent souvent être déroutantes pour eux. »

« Nous nous réjouissons de l’opportunité de travailler avec des universitaires de Cardiff et de l’UWE pour explorer ces questions et aider les enfants à développer une pensée critique autour de la citoyenneté durable », a déclaré Evans.

Comme l’a rapporté The Counter Signal, la décision du Royaume-Uni d’éliminer progressivement la consommation de viande et de la remplacer par des insectes fait partie d’un programme plus large de 2030 à 2050 qui verra la quasi-totalité de la consommation réduite (y compris la consommation d’énergie), la viande rouge carrément interdite, ainsi que les voyages aériens et le transport maritime interdits d’ici 2050.

Si vous souhaitez lire un aperçu d’un rapport commandé par le gouvernement sur l’agenda 2050 en matière de changement climatique, vous pouvez le faire en cliquant ici.

Par Thomas Lambert, Rédacteur invité


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.