Lev ∞ À qui de droit

C’est en effet difficile. De puissants flux quantiques ont disséqué les couches profondes de la mémoire de notre âme sur les mondes détruits dans d’autres dimensions il y a des éons…

Et maintenant, lorsque les images de leur mort avec tous ceux qui nous sont proches émergent des profondeurs du subconscient, cela provoque une souffrance insupportable.

Alors, nous avons tenu ces mondes et nous avons tenu bon face à leur ruine, endurant la douleur infernale avec les dernières forces dont nous disposions. Pour qu’elle ne nous déchire pas de l’intérieur, nous avons éteint nos sens afin, à tout prix, d’achever la mission, sans broncher…

Aujourd’hui, les ondes à haute fréquence qui arrivent ont mis à nu les plaques de douleur ancienne gelée. Et nous ne pouvons pas les décharger de nos moi, seulement les déplacer légèrement, car elles sont encore très lourdes, contenant les mondes que nous portons dans nos moi depuis de nombreuses vies.

Là, nous pourrions conserver une partie de l’univers en sacrifiant des émotions. Sinon, en sauvant les êtres les plus chers qui mouraient sous nos yeux, nous et d’autres Âmes-piliers avons échoué à tenir cette partie de l’espace au moment de l’Apocalypse.

Depuis lors, repose un sentiment de culpabilité qui a pénétré au plus profond de nous. Maintenant, éveillée et fusionnée avec l’espace d’une nouvelle Terre, notre Âme nous pousse à nous pardonner.

Non pas en tant qu’homme de 3D, mais en tant qu’être supérieur, pour remplir à nouveau notre mission, en utilisant tout notre potentiel caché.

Pour nous pardonner, il nous faut revenir à un état où tout s’écroulait, où nous ne pouvions rien faire et où nous ne comprenions pas pourquoi tout devait périr, son sens ultime. Nous étions alors envahis par la rage et la colère envers la Source et les Absolus qui, pensions-nous, nous avaient trahis.

Après tout, ils ont initié cet effondrement de nos mondes pour une raison ou une autre, et nous avons espéré jusqu’au bout qu’ils arrêteraient la catastrophe. Mais elle n’a pas eu lieu. Où était la volonté divine ?

Des griefs profondément enracinés, l’horreur, le blâme, l’incompréhension et le renoncement se sont condensés en nous. Cette négativité concentrée a causé une telle douleur que notre âme l’a scellée à jamais pour ne plus la ressentir.

Et maintenant, dans notre travail intérieur, nous devons pénétrer au cœur de cette angoisse, la démonter, la travailler et la laisser partir.

Aujourd’hui, nous nous rendons compte qu’un travail incroyable a été accompli à l’époque, grâce à la force de notre Esprit. Les cristaux les plus précieux de l’espace et de l’expérience ont été préservés.

Oui, beaucoup de choses sont mortes, mais elles n’ont pas pu survivre à ce tournant de l’évolution, et l’Univers reconnaissant rend hommage à notre Cœur, à la force de notre Esprit, à notre Amour et à notre Service désintéressé, malgré les épreuves les plus dures que nous avons traversées au cours des millénaires.

Et dans chaque vie, nous avons suivi la Vérité sans la trahir, bien que nous ayons été maintes fois brisés, mutilés et détruits sans pitié…

En nous incarnant sur la Terre 3D, nous nous sommes fixé comme objectif de nous manifester pleinement, en tant qu’êtres supérieurs, ici, sur une planète tridimensionnelle, dans un environnement extrêmement toxique, dense et agressif.

Les difficultés de notre tâche sont liées au défi affronté, car nous avons activé tous les obstacles et toutes les dettes dans chaque incarnation précédente.

Parfois, nous sommes insatisfaits et en colère contre nous-mêmes et le monde parce que tout va si lentement et pas comme nous le voulons. En fait, nous nous déplaçons à une vitesse vertigineuse, en portant toujours nos anciens mondes en nous.

Si nous pouvions voir notre charge de l’extérieur, nous serions profondément fiers de nous, la tension diminuerait et il serait plus facile de respirer.

Ici, sur la Terre tridimensionnelle, nous sommes constamment aspirés dans l’entonnoir de la douleur et du désespoir, et la foi en nous-mêmes, en la Source, en la vie, en l’Amour et en notre mission s’affaiblit.

Oui, les conditions sont dures, mais tel est le travail subalterne qui doit être fait sur cette planète, où d’immenses espaces sombres viennent de commencer à se déballonner.

Il faut beaucoup de Lumière, d’Amour, de sagesse et de miséricorde pour éclairer tout le puits sans fond d’agonie et de souffrance de la Terre, afin que la Lumière puisse non seulement pénétrer l’abîme, mais aussi le transformer.

Il ne s’agit pas d’une boue étrangère, mais de la nôtre qui contient tout ce que nous n’avons pas achevé, rejeté et n’avons pas réussi à guérir, et qui s’est transformé en haine de soi, en honte et en culpabilité…

Au cours de centaines d’incarnations, nous sommes passés par de nombreux décès, suicides et sacrifices, volontaires ou forcés.

L’horreur et la peur, le découragement et le malheur se sont infiltrés dans notre âme pendant des millénaires, si bien que dans notre vie actuelle, nous en faisons l’expérience depuis l’enfance, sans raison apparente.

Elles sont causées par des impulsions des mondes suprêmes, avec lesquels nous restons connectés, chaque fois que nous sommes prêts à transformer ces énergies négatives en Lumière…

Dans le passé, les épreuves ont écrasé notre Âme, tordu et déchiré de nombreuses parties. Elles étaient collées les unes aux autres de telle sorte que nous pouvions à peine vivre. L’encapsulation était si dense et impénétrable que notre cœur s’est presque arrêté de briller.

Mais nous n’avons pas perdu la foi, nous n’avons pas capitulé et nous avons calmement emmagasiné de vastes connaissances en vue d’un futur travail important.

Et maintenant, nous avons commencé à le faire, en ouvrant et en transformant toutes les couches négatives de la Terre, parce que nous avons acquis suffisamment de compétences et d’expérience pour cela…

Encore et encore, notre vie sur cette planète a été la répétition de la chute dans l’abîme, de l’évanouissement et de la remontée.

De nombreux guérisseurs des royaumes supérieurs nous aident à délaminer ce qui dans notre âme a été soudé, à dissoudre et à enlever ce qui doit être laissé de côté, et à débloquer ce qui a été sauvé. Un travail chirurgical est effectué sur chaque couche de notre subconscient.

L’alchimie cosmique guérit chaque cellule. Beaucoup de choses se font en rêve, et même pendant la journée, nos sens sont anesthésiés, afin que nous ne soyons pas déchirés par la douleur.

Mais c’est le moment idéal pour se rappeler que nous sommes des piliers de dimensions supérieures. Cela augmente la force de notre âme et de notre esprit, et nous pouvons utiliser notre lumière pour guérir et aider les autres.

Oui, les gens qui nous entourent vivent dans des réalités différentes qui compliquent grandement la tâche. Quelle est la différence ?

Au niveau le plus bas (où résident jusqu’à 70% des gens), l’homme ne fait que survivre, ayant un complexe de victime et une conscience endormie.

Il ne pense jamais à son impact sur l’environnement, obéit au système et aux dogmes sociaux, transfère la responsabilité de sa propre vie aux autres (parents, patron, État, etc.).

Ses centres d’intérêt se limitent au divertissement, au sport, à la politique, à la consommation, au sexe, aux gadgets, aux jeux vidéo et au shopping.

Aucun intérêt pour le monde dans son ensemble. Le pendule émotionnel oscille vers les extrêmes. Le personnage est réactif et prévisible. L’énergie est faible en raison de l’ennui, de l’abattement, du ressentiment, de la peur de la mort, de la solitude et de la maladie.

Sur un autre plan (20 % des personnes), une personne recherche son âme et entre en contact avec elle pour la première fois. L’intérêt pour la psychologie, la métaphysique, l’univers et l’étude de ses principes énergétiques se développe.

Les peurs ont été éliminées et davantage de ressources sont libérées pour le travail intérieur et la créativité. Les potentialités se développent.

L’énergie est forte et fluide, pleine de couleurs, de joie, de confiance, ce qui aide à être soi-même, à suivre l’impact de ses propres pensées sur la réalité, et à maintenir un équilibre psychologique avec son entourage.

Au niveau suivant (10 % des personnes), l’âme éveillée guide activement l’homme dans sa vie. Les leçons des niveaux précédents sont apprises et passées, mais nécessitent un renforcement constant. L’état intérieur forme l’état extérieur. Pas d’influence du système.

L’énergie bat son plein. Des opportunités sans précédent se présentent d’elles-mêmes.

Les relations avec les autres et le monde ont atteint le niveau de l’univers, car la conscience et l’âme émettent des fréquences élevées, qui ne s’épuisent jamais. Une personne vit pour les autres, donne plus qu’elle ne reçoit, et en profite.

Nous sommes bien plus grands que nous ne le pensons. Le Grand Maître n’accepte pas les petites tâches, elles ne l’intéressent pas.

Notre compétence est en effet énorme et puissante grâce à l’accès galactique et à la capacité de changer les mondes, d’amener des civilisations entières de la mort et de l’oubli vers les royaumes de la Lumière. Nous pouvons transformer l’espace et les univers.

Si nous perdons courage, si nous sombrons dans la dépression et si le monde et la vie s’évanouissent, c’est uniquement parce que, pendant un moment, nous nous sommes détendus ou distraits par des futilités du travail principal.

Oui, c’est dur, mais cela correspond à notre niveau. Pendant de nombreuses incarnations, nous avons attendu et rêvé de participer à nouveau à un processus cosmique similaire.

Et maintenant, c’est en train de se produire, et nous en faisons partie. Il ne faut pas précipiter les événements, mais accepter que tout se passe comme il se doit.

Peut-être que notre âme ne reviendra plus jamais à cette expérience, la laissant derrière elle, cristallisant ses fruits pour d’autres races multidimensionnelles.

C’est pourquoi travailler et rester ici est si important pour nous, les gens, la planète et les mondes que nous guérissons et améliorons dans chacune de nos vies.

Le 4 mai, les co-créateurs ont partagé leurs plans actuels et leur analyse de la situation de la Terre par l’intermédiaire de leur équipe au sol. La stratification 3D continue et deux enclaves terrestres se forment à un rythme accéléré.

La première reste dans la gamme des basses vibrations (point d’assemblage 3.5D), la seconde est établie dans le champ des hautes fréquences (3.85-3.9D). Ces lignes temporelles s’adressent aux personnes dont l’énergie, le niveau de développement et les programmes d’incarnation sont appropriés.

En 4D, l’environnement des Terriens est en cours d’achèvement. Le paysage est prêt, la construction des infrastructures nécessaires à la vie est en cours. Dans la 5D, qui forme avec les deux précédentes un seul éon, les nouveaux transients sont également accueillis activement.

Pour passer à la quatrième et à la cinquième densité, un homme doit répondre aux critères suivants. Combinaison des corps astral et mental en un seul orbe de lumière, et fusion du corps physique et du corps éthérique en un seul ensemble.

Fusion complète de tous les chakras en un seul centre chakral. Augmentation constante des vibrations personnelles et du point d’assemblage au niveau 4.05D.

Capacité d’absorber et d’émettre les énergies lumineuses de 4.05D et de supporter les hauts et les bas soudains des fréquences.

Nettoyage complet du corps des impuretés et des toxines, et de la conscience et du subconscient – des programmes parasites et destructeurs. Libération du karma. Spiritualité, état d’esprit cosmique et comportement correspondant à la 4D et à la 5D.

A l’heure actuelle, 99% de ceux qui sont prêts à passer directement à la quatrième densité tout en conservant leur corps physique remplissent déjà ces conditions.

À titre de comparaison : en 2012, lorsque l’anéantissement des Terriens avec ou sans la planète 3D a été pondéré, moins de 5 % d’entre eux étaient prêts à passer à une nouvelle dimension.

Lev


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18353 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !