Lev – Nos vibrations, partie 1

2022 achèvera la transformation commencée au siècle dernier sur le plan subtil. Beaucoup d’entre nous se rempliront et certains verront le sens du changement et notre rôle dans le nouveau monde. Ils réaliseront enfin qu’il s’agit d’une planète différente, et qu’il n’y aura pas de retour en arrière possible.

D’ici la fin de l’année, l’humanité cessera d’essayer de réparer les choses pour reconnaître la nécessité de construire la prochaine civilisation, car la précédente s’est essoufflée.

Pulvérisé

Cela signifiera la crise des anciennes structures et l’émergence soudaine de structures totalement nouvelles. Chacune de ces organisations, communautés, associations sera étonnée par son approche innovante.

En 2022, nous entendrons constamment des phrases comme « personne ne fait ça », « c’est ridicule », « c’est contre la tradition » et bien sûr, « c’est dangereux et impossible ». Mais d’autres structures sont déjà nées sur le plan subtil et commenceront à se manifester de plus en plus activement dans notre monde physique.

Ceux qui attendaient un portail spécial à une date particulière verront qu’il s’avère que nous vivons déjà dans un monde différent. Il n’y a plus rien à attendre de l’extérieur. Allez-y et créez votre vie vous-même.

Lorsque cela sera massivement réalisé, alors, depuis le plan subtil, les cocréateurs, les Hiérarques de Lumière Supérieure et les races cosmiques amies nous rappelleront une fois de plus qu’ils n’ont fait qu’attendre que nous, ici sur Terre, prenions la responsabilité de ce qui se passe sur la planète.

Ce sera le début de contacts très différents : non pas des Curateurs avec des quémandeurs d’avantages, se plaignant perpétuellement et attendant l’Événement et la libération de l’extérieur, mais des PARTENAIRES ÉGAUX.

Dans la première moitié de l’année, cependant, nous devrons observer la tempête dans nos sentiments et dans la conscience collective causée par la destruction du monde précédent sur le Plan Subtil et partiellement en surface. Ce n’est pas souvent que nous avons l’occasion d’assister à la naissance d’une nouvelle, d’une sixième civilisation, en étant directement au centre du processus.

Aujourd’hui, il est important pour nous tous de réaliser que si nous avons attendu le changement et l’avons accepté, c’est NOUS qui sommes à la base du prochain ordre mondial. Pas des forces cachées, pas des pouvoirs, pas des organisations secrètes – c’est NOUS !

La plupart de ces soi-disant « pouvoirs en place » sont maintenant au milieu de la destruction. Ce sont elles qui sont saisies par la terreur, la crainte et le chaos alors que leurs secrets sont exposés, leurs plans réduits en poussière.

Pris par la terreur et la crainte

Ceux d’entre nous qui ont ressenti en eux la naissance de quelque chose d’inhabituel, non reconnu, mais ressenti par une partie importante de nous-mêmes, sont les bâtisseurs d’une nouvelle réalité.

Pas améliorée, pas changée, mais complètement nouvelle. Et nous, qui en sommes les pierres angulaires, nous nous retrouverons dans le rôle de spectateurs, isolés de l’agonie du Système dans l’arène planétaire et cosmique.

Bien sûr, si nous nous laissons emporter et souhaitons rejoindre la bataille sur le terrain, c’est là que nous arrivons. Nous pouvons choisir d’être à l’intérieur des gémissements, du craquement des os, des cris, et du cliquetis des armes… C’est facilement accessible. C’est à nous de choisir. Est-ce qu’on y va ou est-ce qu’on regarde la disparition de la matrice 3D de l’extérieur ?

Des rôles importants sont déjà distribués parmi ceux qui vont créer les nouvelles structures. La plupart d’entre eux sont prêts, mais certains auront des doutes – « suis-je fou », « est-il possible de réaliser ce que j’ai en tête si personne ne l’a fait auparavant ? »

Si c’est nous, la réponse est oui, c’est réalisable. Si nous communiquons avec ceux qui vont douter, il est important de les soutenir, de leur faire sentir notre confiance en leurs capacités. Et ils seront en mesure de réaliser le miracle qu’ils ont en tête.

La seconde partie de l’année 2022 éteindra progressivement les passions autour du changement. Les tempêtes se calmeront, et les contours du nouveau monde se préciseront.

Ce n’est pas la fin du changement, mais le début d’une période plus calme. De nombreuses erreurs seront commises à ce stade, car les outils sont encore anciens et les mécanismes sont nouveaux.

Nous devons nous rappeler que ceux qui admettent leurs erreurs sont prêts pour le changement. N’accusons pas les gens de faire défection ou de se retourner sur un coup de tête. Partons du principe qu’ils ont réalisé ce qu’ils ont fait de mal et qu’ils peuvent voir comment agir différemment maintenant.

Donnons une chance à ceux qui se déclarent prêts pour le renouveau. Ce sera important pour tout le monde. Il marquera la phase finale du changement. Après tout, nous sommes responsables du monde qui nous entoure et de toutes les personnes, bonnes ou mauvaises.

Prêt pour le renouvellement

Alors pourquoi ne pas rendre tout le monde bon ? En ne permettant pas aux autres d’avoir le droit de faire des erreurs et d’en prendre conscience, nous ne nous permettons pas de changer notre monde.

Prenons conscience que c’est précisément lorsque nous nous transformons que nous sommes le plus à l’abri des tempêtes de 2022. Et plus la transformation est évidente en nous-mêmes, plus nous progresserons.

Pour chacun d’entre nous, 2022 signifie une correspondance directe avec des changements internes et des confirmations externes sous la forme de la réalisation des désirs. C’est le cas lorsqu’il est nécessaire de formuler les désirs les plus radicaux. Choisir ce qui semblait impossible, impensable, perdu dans des rêves lointains. Mais voilà que cela se déroule sous nos yeux.

Cette année est le meilleur moment pour utiliser notre imagination comme nous n’avons jamais osé le faire. Et si quelque chose nous effraie, il est important de savoir que la plus grande perte pour nous est notre fantaisie inutilisée.

Tout le reste n’est rien. Tout le reste est insignifiant. Nos plus grandes perceptions de nous-mêmes sont déjà prêtes à se réaliser sur le plan subtil et physique.

Le fantasme est la façon dont nous voulons nous voir en fin de compte, et non la situation actuelle et les obstacles que nous devons surmonter.

2022 est une période de démolition de toutes les barrières sur notre chemin. Confions cette démolition au monde extérieur, qui ne s’arrête pas un instant, et engageons-nous dans la création intérieure.

Démolition du vieux monde

Notre image de nous-mêmes d’hier est déjà en train de s’effondrer – c’est l’essence même de la principale tendance de 2022.

Notre nouvelle vision de nous-mêmes produit des résultats dès maintenant, facilités par la disparition des obstacles extérieurs.

Comment voyons-nous la rive vers laquelle nous nous dirigeons ? Ou sommes-nous davantage pris dans la tempête en cours de route ? Ou sommes-nous incapables de sortir du marécage de la vie quotidienne et de l’apathie ? Ce que nous regardons, nous y plongeons.

Il existe une corrélation directe entre les vibrations de l’Esprit, les vibrations du corps et les vibrations du Grand Cosmos. C’est un processus en boucle fermée.

Aucun des liens ne peut être exclu ou considéré comme moins important.

D’une part, toutes nos transformations sont liées à la Lumière. Au sens littéral du terme. Pas quelque chose de métaphysique, mais la lumière du Soleil à laquelle chacun de nous a accès.

Elle est le vecteur des vibrations transformatrices qui nous viennent de la Source à travers le Grand Cosmos. Elle influence notre corps, le travail de nos glandes internes, qui sont impliquées dans les processus associés aux acides aminés qui interagissent avec notre ADN.

Notre ADN est en train de s’éveiller. Et il a une autre condition, un autre facteur – les vibrations de notre Esprit. Le niveau de ses vibrations déterminera quelles vibrations nous pouvons absorber de l’ensemble du flux de Lumière dirigé vers nous. C’est le point le plus important.

Nos problèmes et nos maladies sont dus à une différence de vibrations – les nôtres et celles des flux de Lumière. C’est simple : nous ne pouvons résonner qu’avec ce qui est en nous et, par ce biais, déclencher des transformations dans notre corps physique qui nous ouvriront davantage à de nouvelles possibilités physiques et spirituelles.

Tous les problèmes et les troubles proviennent de la dissonance de notre Ego avec notre Cœur qui interagit directement avec la réalité.

Notre Cœur a une intention qui se manifeste à travers notre vie consciente. Et l’Ego, lorsqu’il ne veut pas entendre qui il est, a une volonté. Avec elle, notre Ego fait passer sa vision de comment et de ce qu’il pense devoir être.

Notre Ego impose son image tronquée de la réalité, sa vision qui ne va pas au-delà des peurs et des limitations inhérentes qui ont été formées dans la vie.

Si les vibrations et les directions de notre Cœur et de notre Ego entrent en rupture, nous avons d’autres problèmes. Cette lutte vibratoire se situe précisément entre les deux parties de nous, et non entre le Grand Cosmos et nous.

L’ego contre le cœur

Notre cœur est très grand, de grande envergure et puissant dans ses vibrations. Mais la plupart d’entre nous ne le ressentent pas et ne le réalisent pas.

Ce qui vient maintenant du Grand Cosmos doit être intégré dans notre corps physique pour que la transformation et la nouvelle réalité aient lieu.

Seul ce qui résonne avec les vibrations de notre cœur peut être accordé. Notre ego, qui régit la réalité manifestée et se considère comme responsable, peut grandement affaiblir nos vibrations. Cela se produit par la peur, le ressentiment, la colère, la jalousie, la dépréciation de soi et d’autres émotions et pensées de basse fréquence.

La clé pour débloquer nos 24 brins d’ADN et accéder à de nouvelles capacités, à des transformations du corps physique et, par là, à la clairvoyance et à la clairaudience, à la télépathie, à la télékinésie, à la téléportation, etc.

Lorsque nous générons et portons des émotions et des pensées de basse fréquence, nous ne pouvons pas déballer les informations de fréquences plus élevées des flux de lumière entrants. Les fréquences les plus proches et les plus facilement accessibles s’accorderont entre elles, avec un petit écart entre elles. Les autres, les plus importantes, passeront à côté.

Les problèmes de notre corps physique, de notre vie et de notre société sont dus à un écart très important et à la différence de potentiel entre notre cœur et notre ego.

Lorsque notre Ego choisit le chemin opposé au mouvement initial du Cœur, il ne fait pas que tomber plus bas d’une hauteur. Il s’y attarde, puis il tombe encore plus bas et encore plus bas.

Telle est l’involution des hommes 3D dans une qualité librement choisie. Lorsque le Cœur et l’Ego choisissent également et émettent la même vibration basse, alors il n’y a pas de tourment de conscience, pas de retard dans la décision de passer par-dessus la tête de quelqu’un ou de trahir quelqu’un. L’harmonie est totale.

Une telle personne en 3D sera simplement déplacée hors d’une couche de réalité où les vibrations sont beaucoup plus élevées que les siennes. Le plus souvent, la relocalisation se fera par la mort. Mais d’ici là, il n’aura pas beaucoup de problèmes dans sa vie.

Il peut être arrêté, mis en prison, par exemple. Mais là non plus, il n’aura pas de problèmes. Il trouvera le bon environnement et le bon style de vie. Martin Scorsese le montre magnifiquement dans ses merveilleux films.

Les Affranchis de la vie
…et en prison

Lorsque l’écart vibratoire est important, et que notre cœur essaie de résonner à l’unisson avec la planète, et d’entrer avec elle dans les nouvelles possibilités de la nouvelle réalité, le cœur commence à tirer vers le haut la partie de nous qui est coincée en dessous. Et c’est là que cela devient insupportablement douloureux.

Voici un autre témoignage de la difficulté que cela peut représenter. Pour des raisons de commodité, il est raconté à la première personne.

« Au milieu de la nuit, j’ai ressenti un froid soudain, alors que la pièce était chaude. Cela arrive aussi pendant la journée.

Ce soir, j’ai reçu une véritable raclée. Je n’arrivais pas à me reprendre. J’avais l’impression de m’étaler, de flotter. Je me reprenais mais je m’effondrais à nouveau jusqu’à ce que je m’endorme.

Et le matin, c’était comme si je ne dormais pas mais que je déchargeais des wagons. J’étais incroyablement fatigué après avoir dormi. Aucune sensation de repos. Aucune relaxation. Mon corps est comme de la glace. Les mains et les pieds tremblent. Les paumes et les pieds picotent comme des aiguilles.

Le cœur bat comme un moineau. Je n’ai pas assez d’air. Il est difficile de marcher. Mes jambes sont lourdes. Les muscles sont tendus.

La rhinite allergique ne s’arrête pas. Le nez fuit, il démange tout le temps. La gorge, le nasopharynx sont tendus. Sécheresse dans la bouche. Je bois de l’eau et je n’arrive pas à m’enivrer avec. (astuce : j’ajoute du jus de citron, donc au moins c’est une sorte de satiété).

Intérieur – tension. À l’extérieur – irritation. Mon corps bourdonne et vibre. J’ai envie de m’allonger.

La sensation de la grossesse. Visuellement, le ventre n’est pas proéminent. Mais à l’intérieur, j’ai l’impression que mon ventre se dilate de l’intérieur, même si je ne mange presque pas.

Mes intestins se dégagent. Nausées. Vertiges. Défocalisation. Dans l’espace, je vois des étincelles, des flashs, des ondes vibrantes, des particules de quelque chose qui volent à la vitesse de la lumière.

Un phénomène étrange se produit dans mes yeux, comme s’ils essayaient d’attraper quelque chose d’insaisissable. De temps en temps, un linceul, une peluche m’empêche de voir. J’ai une envie constante de me gratter les yeux, d’en faire sortir une cendre. Ou comme si une lueur « s’asseyait » quelque part au bord de l’œil interne et qu’avec sa brillance, elle ne montrait pas l’image complète.

Besoin constant de se gratter les yeux

Mes yeux s’adaptent à une fréquence différente, je remarque des moments inhabituels que je ne peux pas expliquer. Mais ces moments ne ressemblent pas à notre environnement habituel, et cela me donne le vertige. C’est comme si j’étais dans la lecture au ralenti d’une image.

Ou je perçois le plan subtil qui change. Les vagues de Lumière s’introduisent trop vite, rapidement, instantanément, de façon inattendue.

J’ai du mal à assembler l’image avec ma vision, elle se disperse, et j’essaie de la reconstituer à l’ancienne. Mais je sens que je dois apprendre à regarder autrement…

L’espace vibre comme un mirage au cinéma. Ou comme en été, quand il y a de la chaleur, on voit l’air frissonner sur l’asphalte et l’image se brouille légèrement.

Je ressens un bourdonnement constant dans les oreilles. C’est passé à un autre niveau. C’est une fréquence différente, une octave plus haute. Cela devient parfois insupportable. J’essaie de détourner mon attention pour que cela ne me dérange pas.

L’état émotionnel est instable. On réagit violemment à la provocation. Des larmes, des larmes, des larmes… C’est bien. Pleurons pour la route. Ça nous purifie ! »

Beaucoup d’entre nous s’efforcent de s’adapter à la réalité 4D/5D et de gérer consciemment les émotions et les pensées de basse vibration. Ne pas penser et attendre que les flux de lumière, l’événement ou le flash fassent tout pour nous. Ils ne le feront pas.

Nous devons commencer à changer pour suivre la Transition, afin de ne pas rester coincés dans une benne à ordures 3D.

Si nous nous transformons consciemment, cela accélérera considérablement le processus d’alignement avec les vibrations élevées, réduira les éventuelles situations désagréables, nous permettra d’accepter harmonieusement les nouvelles informations du Grand Cosmos, de les intégrer dans notre corps et de déballer de nouveaux Portails à travers l’ADN vers le Monde Subtil, où des opportunités complètement différentes nous attendent depuis longtemps.

(A suivre)


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.