Lev – Notre Monade Partie 2

Comme Disclosure News l’a raconté précédemment, les Âmes s’incarnent sur Terre à partir d’une multitude de courants monadiques (familles) se déplaçant dans le Grand Cosmos par le biais de canaux spéciaux.

Les flux de monades

Pour s’incarner, ils passent par le Soleil (Portail), entrent par le Pôle Nord dans le canal menant au noyau, et en sortent vers un Plan Subtil dans l’espace circumterrestre. Là, elles se préparent à entrer dans le corps humain lors de sa conception, ou à s’installer dans un corpus déjà existant, en remplaçant par accord l’âme qui s’y trouvait.

Les flux monadiques diffèrent par les dimensions de l’habitat et de l’origine, la structure de la matrice des Âmes, les programmes et bien d’autres paramètres. Il existe des Monades dont les corps de manifestation sont des planètes, des étoiles, des constellations et des Galaxies entières. Elles habitent les dimensions les plus élevées et se matérialisent sur Terre pour des missions spéciales.

Il existe des flux monadiques dans les mondes habités par des civilisations sombres, grises et claires. Les deux premières résident dans des éons ne dépassant pas la 5D, les dernières dans toutes les dimensions.

Les matrices des monades diffèrent également. Dans certaines, le noyau, un petit orbe de plasma bleu avec une étincelle à l’intérieur, est recouvert d’une grille hexagonale. La surface est divisée en de nombreuses cellules – des nids d’abeille. De chaque coin, des rayons partent à l’intérieur, se repliant en un cône. L’extrémité pointue de celui-ci est immergée dans le rayonnement doré du noyau.

Monade

Chaque cellule est conçue pour être remplie de nouvelles expériences (info-énergie), généralement au cours d’une ou plusieurs incarnations. Après cela, l’âme s’élève au niveau d’évolution suivant. Ce scénario est également utilisé par les technogeeks, les civilisations grises et sombres, dont les Hiérarchies contrôlent très étroitement l’ensemble du processus.

Chez les Monades les plus élevées, l’expérience se condense en une nouvelle couche à la surface de leur orbe. Ces Âmes sont dotées d’une liberté totale pour accomplir une mission spécifique ou d’autres tâches en 3D.

Les « ponts » d’atterrissage et de décollage des Âmes sur Terre diffèrent également.

Certaines, comme indiqué ci-dessus, entrent dans le corps humain naissant ou prêt à l’emploi. D’autres commencent à acquérir de l’expérience avec les élémentaux et passent régulièrement par les étapes des minéraux, des protozoaires, des plantes, des animaux et des humains. Après avoir terminé, ils poursuivent leur évolution dans des corps énergétiques.

D’autres encore ne descendent pas au niveau physique mais exécutent leur programme depuis le plan subtil de la Terre.

Telle est la situation générale dans le prochain Jour Cosmique de la Grande Transition Quantique, dans lequel TOUS les scénarios d’incarnation des Âmes sont actifs.

Tous les scénarios sont actifs

Même au cours des millénaires de la Nuit Cosmique, ce processus ne s’est pas arrêté, mais des modèles d’incarnations totalitaires ont absolument prévalu.

Ils étaient étroitement dirigés par les Archontes, des civilisations sombres et grises qui s’accrochent encore par tous les moyens à la vie sur notre planète. En dernier recours, ils n’abandonnent pas les plans d’une guerre nucléaire sous faux drapeau.

Comment leurs schémas ont-ils fonctionné ?

Comme d’habitude, beaucoup de choses ont été empruntées aux Forces de la Lumière mais remodelées pour répondre aux besoins des races négatives et technogeek.

Ils ont construit une Hiérarchie rigide de niveaux. Chacun était en étroite interaction avec les étages inférieurs et supérieurs de la pyramide.

Il y avait une centaine d’étages de ce type sur Terre, regroupés en dix clusters avec leur lot de programmes, et l’Âme devait passer par chacun d’eux pour accéder à l’étage suivant.

Si une incarnation ne suffisait pas, l’âme était obligée de « refaire une année ». Le processus technologique pousse à recycler l’info-énergie d’une gamme spécifique jusqu’à ce qu’une cellule spécifique de la matrice soit complètement remplie.

En général, l’âme ne s’incarne pas dans le monde physique pour le simple plaisir d’exister, mais elle a toujours un but pour lequel elle vient sur Terre. Ces buts sont divers, allant de leur développement, en fournissant à la planète des énergies de certaines fréquences, jusqu’au maintien de l’équilibre énergétique du Grand Cosmos.

Tous ces buts sont partiellement atteints dans chaque incarnation. De nombreux objectifs avec leur réalisation partielle sont combinés dans un programme commun de l’incarnation de l’âme.

Tout se développe selon le scénario, et chaque retour à la vie est un programme qui permet à l’âme de traiter et d’accumuler la nouvelle info-énergie afin de poursuivre son auto-amélioration et, pour les Monades Supérieures, d’assurer le développement de la planète et de l’Univers.

Le plus souvent, l’âme entre dans le corps au moment de l’accouchement. Pendant que le corps se forme dans l’utérus, l’âme se trouve dans l’aura de la mère, percevant et assimilant les futures conditions d’existence.

Dans l’aura de maman

Parfois, le fœtus naît mort. Cela signifie que l’âme a décidé de ne pas entrer dans cette incarnation pour une raison quelconque et qu’elle retourne en 4D pour choisir une option plus appropriée pour son incarnation.

C’est là que l’âme récupère ses nouveaux futurs parents.

Comment se déroule le processus d’incarnation ?

Le corps mental du fœtus se forme dans l’utérus avant que le corps physique ne commence à prendre forme.

Il est le support de la fécondation d’un ovule féminin.

Le corps mental est fabriqué sur la base du corps éthérique.

Il sert d’antenne de réception pour les signaux provenant de la couche extérieure, l’hologramme, de la matrice planétaire.

Sous l’effet de ses signaux d’impulsion ultrasoniques, les programmes de fécondation des ovules et le développement ultérieur du corps du bébé commencent à fonctionner.

Les structures de la matière corporelle sont formées pour servir de support à la présence de l’esprit et de l’âme. L’Esprit entre d’abord sous la forme de l’élémentaire d’air, de feu, d’eau ou de terre, sous lequel une nouvelle personne naîtrait.

L’Esprit englobe toutes les structures de pouvoir du corps à tour de rôle et si nécessaire. Les mouvements du corps, ses réactions émotionnelles sont dirigés par l’Esprit.

Ensuite, le corps astral est formé. Il relie la nouvelle personne au système énergétique de la planète.

Tous les corps subtils sont finalement formés pendant la maturation de l’organisme. L’énergie nécessaire à cette formation est émise par les cellules déjà formées du corps physique, et les programmes sont d’abord incorporés dans leurs noyaux afin qu’ils perçoivent les particules l-gamma de l’espace.

Corps subtils et chakras

Après la naissance d’une personne, son environnement et ses programmes changent. Il fait la transition entre l’espace clos du ventre de sa mère et l’espace de la planète. Pendant 91 jours, ou 2184 heures, une nouvelle personne fait face à de nouveaux programmes temporaires, en se connectant à tous les canaux de la Terre.

Ce n’est qu’ensuite que l’âme prend la place qui lui a été désignée et commence à accomplir la tâche qui lui a été assignée.

L’âme, de la taille d’un œuf de pigeon, s’installe dans un bébé, compacte en elle les données de l’incarnation précédente et ne laisse ouverte qu’une cellule de la matrice pour recevoir de nouvelles informations énergétiques.

Celle-ci s’écoule de l’espace vers le noyau de chaque cellule et, par l’intermédiaire des chakras, vers les canaux énergétiques du corps, les centres cérébraux et d’autres organes, avant de se fixer dans l’âme.

Le coup d’envoi du destin de l’homme est donné. L’âme commence à étudier le monde et elle-même en partant de zéro. Ensuite, tout se développe de manière strictement individuelle. Mais un parcours typique est divisé en étapes de sept ans et se présente comme suit.

Au cours des sept premières années de la vie, les parents interviennent activement dans le programme d’incarnation.

De 7 à 14 ans, les programmes de la société sont posés, mais dans une moindre mesure que ceux téléchargés et fixés par les parents.

De 14 à 21 ans, il y a une remise en question et une consolidation des informations reçues.

De 21 à 28 ans, il y a un choix intuitif de la voie à suivre.

De 28 à 35 ans, l’affirmation de soi dure.

De 35 à 42 ans, la conscience de ce qui arrive à l’âme se manifeste.

De 42 à 49 ans, un certain stade de développement de l’âme est atteint.

De 49 à 56 ans, le changement de l’Intelligence est en cours (soit elle s’améliore, soit elle s’est figée dans les premiers stades de développement).

Après 56 ans, la dégradation ou la croissance de la sagesse commence, ce qui constitue le stade final de l’espérance de vie moyenne en 3D.

Parfois, une personne vit jusqu’à 100 ans ou plus, mais dans de rares cas, elle a la sagesse et la pensée pure. Il vit comme un légume. Comment l’évaluer ?

Dans ce cas, l’Esprit aide le corps à acquérir des connaissances supplémentaires pour lui-même.

L’Âme ne travaille jamais uniquement pour elle-même. En s’améliorant, elle participe toujours au soutien de la vie de l’organisme cosmique et de la Terre où elle se trouve.

Pour soutenir la Terre et l’Univers

Sur le plan éthérique, il existe des centres construits par plusieurs civilisations cosmiques pour envoyer leurs habitants s’incarner sur Terre, les superviser pendant leur vie, puis récupérer les âmes après la mort du corps physique.

Après 2-3 jours du décès de l’homme, son corps éthérique se sépare du physique et se dissipe dans l’espace.

Après 3-9 jours, le corps astral se sépare – il traverse les sept couches astrales de la Terre et laisse certaines énergies dans chacune d’elles.

Ensuite, les composants purifiés sont introduits dans les plans subtils des plantes et des animaux.

Après 9 à 40 jours, le corps mental se dépouille et se désintègre. Il traverse sept couches du plan mental et laisse de l’énergie dans chacune d’elles ; ensuite, les parties purifiées sont envoyées dans les plans subtils des animaux.

Tout le plan subtil de la Terre proche est divisé entre les races de Sirius, Canis Major, Pléiades, Cygnus, Orion, Draco, Zeta Reticuli, Ursa Major, Alpha Centauri, Gemini et d’autres constellations et étoiles.

Des centres distincts existent pour les mammifères, les oiseaux, les poissons, et un pour le règne végétal.

Pour chaque âme, un programme de réglages cibles est compilé sous forme de situations, au cours desquelles une personne devra nécessairement maîtriser, accumuler et produire l’énergie nécessaire pour elle-même et pour les mondes supérieurs.

Chaque situation est conçue pour traiter certains types d’énergie. Par exemple, la participation à des opérations militaires vise à développer des qualités telles que l’intrépidité, le courage, l’ingéniosité. Une personne apprend à se défendre, à faire preuve de compassion, à aider, à placer les objectifs communs au-dessus des siens, etc. Et ce sont toutes des énergies positives.

Si une personne retire de cette situation les émotions de haine, de peur, de trahison, de cruauté, de traitement inhumain de sa propre espèce, alors ce seront déjà des énergies de qualités négatives accumulées dans l’âme.

Pendant la Seconde Guerre mondiale en Ukraine…

L’âme supérieure comprendra l’absurdité de s’entretuer pour des buts imaginaires et de faux idéaux, et elle s’élèvera déjà au-dessus de cette situation basse. Elle aura les troisièmes qualités, les plus élevées par rapport aux deux premières.

Et donc toute situation, impliquant une personne dans des actions, contribue à l’apparition de certaines pensées, de certains sentiments, l’oblige à agir d’une certaine manière, et tout cela est l’accumulation d’énergies.

Un homme ne peut pas contourner ces situations. Il peut y entrer de différentes manières, mais il ne peut pas les éviter. Comme de nombreuses personnes essaient souvent de choisir la voie la plus facile et la plus rentable pour elles-mêmes, sans penser à ce dont leur âme sera remplie en conséquence, elles commettent des erreurs qui conduisent à la répétition des mêmes événements dans une nouvelle vie.

La Monade n’accepte pas les énergies négatives. Elles restent dans les corps subtils d’une personne et, après sa mort, elles sont éliminées en même temps que son corps physique. Une personne a vécu sa vie, et les cellules de la matrice de son âme sont restées vides.

Seules des info-énergies de haute qualité peuvent y entrer. Et lorsque l’incarné ne les a pas gagnées, il est ramené à la vie dans les mêmes situations. Et elles se répéteront jusqu’à ce qu’il fasse la bonne chose, et ainsi, par la bonne décision et les bonnes actions, il remplira la Matrice avec les éléments nécessaires qui l’aideront à s’élever vers une dimension supérieure.

Vers la prochaine dimension

Les énergies forment les qualités de l’âme. Pourquoi un individu a-t-il de nombreux talents et l’autre aucun ?

Parce que le premier était constamment engagé dans son perfectionnement et apprenait tout ce qu’il pouvait.

De ce fait, il a développé ces énergies qui se sont transformées en qualités qui se sont manifestées par certaines facultés, capacités.

Les talents ne sortent pas du néant. L’âme les perfectionne de vie en vie.

Les qualités déterminent le caractère, les inclinaisons d’une personne et son destin.

Sème un sentiment – récolte une pensée ; sème une pensée – récolte un acte ; sème un acte – récolte une volonté ; sème une volonté – récolte un caractère ; sème un caractère – récolte un destin.

Lorsque la vie est gâchée, la complication des situations commence, et le destin devient tragique. Une personne doit se rappeler que la vie n’est pas donnée pour l’oisiveté et le plaisir mais pour la perfection, et chaque pas doit s’enrichir de quelque chose de positif, de nouveau. Le sens de la vie réside dans l’amélioration constante de l’âme.

Dans chaque incarnation suivante, la mémoire de la précédente est bloquée, car l’Âme NE DOIT PAS SE SOUVENIR de la façon dont elle a agi dans des situations similaires auparavant, MAIS AGIR CORRECTEMENT DE MANIERE AUTOMATIQUE.

Lorsque la mémoire du passé est désactivée, et que le but n’est pas communiqué à une personne, on ne sait pas comment son âme se comportera.

Elle agit de la manière dont elle a été remplie dans une vie corporelle antérieure.

Si elle a acquis des qualités plus négatives, elles fonctionneront dans la situation ; et s’il y a des qualités plus positives, alors l’automatisme de la réaction correcte se manifestera d’abord.

La rétribution des erreurs ou des crimes commis dans une vie antérieure se traduit par des incarnations dans un enfant handicapé, de naissance ou par des maladies.

Mais souvent, il s’agit d’un choix conscient de l’âme, comme un auto-test volontaire, ou pour prendre sur soi et travailler le karma des parents et des autres membres de la famille.

Prendre sur soi le karma des parents

La perfection de l’âme est constituée de nombreuses petites et grandes pièces progressives qu’elle développe dans chaque incarnation. Sans nouveaux acquis, les réincarnations n’ont aucun sens.

Les réalisations ou dégradations que l’âme a acquises à la fin du programme précédent lui servent de point de départ dans une nouvelle incarnation. Avec ce que l’âme a terminé, elle recommencera à nouveau, en poursuivant son chemin.

La raison principale des incarnations répétées est le défaut de l’âme et de sa matrice déformée, et le mécanisme de retour est prévu dans le programme lui-même, dans le corps causal humain, où s’accumule l’expérience acquise.

Le nouveau programme inclut nécessairement les réalisations antérieures, en continuant à les améliorer, et en corrigeant les distorsions de dégradation que l’Âme a faites précédemment.

En raison d’erreurs constantes, de nombreuses Âmes progressent très lentement, et elles ont donc l’impression que dans la nouvelle vie, elles reviennent sans cesse aux mêmes choses.

En fait, l’infinité du retour est conditionnelle. Pour chaque Âme, la réincarnation en 3D cesse lorsqu’elle passe le dernier, 12ème, sous-niveau de la troisième dimension.

Les races sombres et grises ont apporté leurs modifications à ce mécanisme. Elles ont construit le système à 100 niveaux sur Terre, de sorte que les étages supérieurs exploitent ceux qui se trouvent dans les étages inférieurs.

Dans ce système, chaque niveau intermédiaire sert de traducteur d’énergie pour le plan supérieur et de consommateur de l’énergie du plan inférieur. Et ainsi – du premier au dernier niveau de la pyramide hiérarchique.

Pyramide

Le mode de fonctionnement de deux plans adjacents est le suivant. Selon ses besoins, l’étage supérieur programme le travail de l’étage inférieur. Les scénarios individuels descendent sur lui par l’intermédiaire d’Âmes envoyées depuis les plans astral et mental de la Terre.

Les Âmes servent de mécanismes pour la transformation des énergies requises pour les niveaux supérieurs de la Hiérarchie. Les Âmes reçoivent un paiement sous forme d’énergies accumulées dans leur Matrice et assurant leur existence.

Ainsi, l’ensemble du monde 3D est soutenu de l’intérieur. Mais il a aussi son programme global qui combine tous les scénarios des Âmes et s’ajuste à ses objectifs. La Hiérarchie des Ténèbres garde un œil attentif sur leur interconnexion.

Le programme global 3D est plus stable que les programmes personnels à court terme. Grâce à eux, la Matrice tridimensionnelle ajuste constamment son travail, forçant les Âmes incarnées à produire de l’énergie pour les Maîtres supérieurs. Ces derniers leur déversent leur énergie sale que les Âmes sont obligées de recycler.

Les nouvelles énergies purifiées et produites sont reprises. Le niveau supérieur en prend une partie pour lui-même, et transfère le reste encore plus haut, parfois en l’ayant préalablement soumis à un traitement spécial qui augmente les propriétés des énergies.

Le niveau inférieur de la 3D est mis dans des conditions telles qu’il ne peut vivre et travailler si l’énergie ne lui est pas fournie d’en haut par les égrégores. Mais le niveau supérieur ne peut pas non plus exister si les habitants du monde inférieur ne produisent pas l’énergie qui leur est nécessaire.

Canal d’Egregore

Il y a toujours plus d’énergie qui monte que d’énergie qui descend. C’est la reproduction élargie et la raison de la courte vie des terriens. Ils ne sont que des consommables pour la Hiérarchie des ténèbres. Et c’est le fond de TOUS les événements sur Terre aujourd’hui.

Les Âmes de nombreuses personnes, transformées de force en collecteurs et filtres de négativité, en sont tellement débordées qu’elles en deviennent les générateurs. Elles se seraient noyées dans ces impuretés depuis longtemps s’il n’y avait pas eu une aide constante de nettoyage de la part des Co-Créateurs, de la Lumière Supérieure et des races cosmiques amies.

Comme DNI l’a raconté précédemment (voir – Our Channels Part 2, Disclosure News, 22 mai 2022), ils annihilent partiellement l’excès de saleté astrale et mentale dans le Soleil, et le déversent partiellement dans la Terre intérieure. L’une des races qui y vivent brûle impérialement, et les produits de combustion sont projetés dans l’espace par des éruptions volcaniques.

Les entités négatives, qui contrôlent toujours la Terre depuis les plans astral et mental, continuent de pénétrer à la surface et de contrôler les gens. En restant en 4D et en restant invisibles pour une personne, elles s’incrustent dans ses corps subtils et subordonnent complètement sa conscience et sa volonté.

Ces parasites sont alimentés par l’énergie humaine, ils ont donc besoin d’un contact avec lui. En utilisant la loi de l’univers – Un plus grand potentiel est subordonné à un plus petit, les possesseurs poussent constamment un homme à des actions négatives.

Ils ne peuvent pas changer son programme ou lui imposer le leur, mais ils savent bien profiter des situations. Lorsqu’une personne traverse une situation selon le programme d’incarnation, ils orientent toujours ses sentiments, ses pensées et ses actions vers les actes les plus terribles.

En obéissant à la suggestion, un homme émet des énergies négatives dont ils se nourrissent et qui maintiennent leur existence. Et une personne se dégrade, parce que par son libre arbitre et sa liberté de choix, elle se dirige vers le bas et non vers le haut.

Possesseurs

Pénétrant dans les Corps Subtils d’une personne, les Possesseurs fusionnent avec elle à tel point qu’ils commencent à parler par sa voix, transformant leur porteur en un homme mauvais et agressif. Cette métamorphose le lie encore plus étroitement au Système 3D vampirique. Les hommes se transforment en zombies obéissants dont sont composées les classes dirigeantes d’aujourd’hui.

Tout le monde peut résister aux parasites astraux et mentaux. Il suffit de faire preuve de volonté et de ne pas succomber aux provocations, de garder les pensées, les sentiments et les actions propres.

La pratique spirituelle est une protection puissante. Les prières et les mantras créent une décharge énergétique élevée qui frappe les parasites comme un puissant courant électrique. Incapables de le supporter, ils quittent le corps humain.

Ils ne peuvent pas aller au-delà de la 3D. Leur influence ne s’étend pas au-delà, non seulement en raison des coquilles protectrices construites autour de la planète, mais aussi de la prédominance de la haute conscience et du potentiel énergétique chez les hommes de 4D/5D.

Il y a beaucoup d’Âmes mourantes sur Terre aujourd’hui pour diverses raisons. Le plus souvent, il s’agit de la perte de leur Esprit, de la connexion avec la Source. Une telle Âme est complètement subordonnée aux désirs mesquins de pouvoir, d’argent et de plaisir, qui la transforment en un récipient qui fuit. Toutes les connaissances et expériences accumulées au cours des incarnations passées s’écoulent d’elle.

Si l’esprit ne se développe pas et devient petit et paresseux, et si l’âme ne travaille pas, alors les deux se fanent, s’affaiblissent et ne grandissent pas. L’Esprit dépérit.

Beaucoup ralentissent leur ascension. Succombant aux tentations, à la paresse, ils gâchent leur vie, commettent des crimes, font de mauvais choix dans les situations, ils se jettent en arrière de centaines et de milliers d’années.

Personne n’a besoin d’une Âme vide dans les plus hautes dimensions. Elle s’enfonce au plus bas de l’Univers, dans l’enfer du chaos, pour tout recommencer dans le monde 1D. Parfois, cela ne se produit pas non plus, et l’âme est alors divisée en particules élémentaires.

Dans l’obscurité ou à la lumière

Lorsqu’une personne se dégrade, mais que l’étincelle de son âme ne s’éteint pas, elle est décodée complètement ; la matrice est nettoyée de la saleté accumulée. Lorsque la planète s’envenime, seul un décodage partiel est effectué, les parties qui ont été remplies de négativité sont nettoyées.

C’est ce qui se passe en ce moment même sous nos yeux. Après cela, il y aura un remplacement complet des programmes et une restructuration de toutes les enveloppes énergétiques de la Terre.

Le nouveau programme élimine la dépendance à l’égard de la matrice 3D et de ses maîtres. Cela se fait par des constructions supplémentaires sur le plan subtil qui ne permettront plus aux basses entités de pénétrer dans le monde des gens et de les diriger.

Les plans bas ne pourraient influencer que ceux qui le veulent, c’est-à-dire la quasi-totalité de l' »élite » actuelle et ses marionnettistes de l’Ombre. Mais ils sont condamnés.

Toutes les plus hautes valeurs morales de l’humanité restent en vigueur. De plus, elles sont devenues des impératifs. Des catégories telles que la bonté, la miséricorde, le désintéressement, l’amour des autres, la noblesse sont toutes les plus hautes qualités données pour l’incarnation sur Terre.

Aujourd’hui, la croissance progressive de la conscience de beaucoup est une protection fiable contre tout ce qui est bas. C’est très important non seulement pour l’homme et son Âme, mais aussi pour les Co-Créateurs qui ne sont pas indifférents au sort de Gaïa et de tous les corps de manifestation des Âmes et Monades que notre planète accueille.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

  1. Merci pour l’instruction du développement de nos incarnations… Que je relirai plusieurs fois pour mieux assimiler ces dires… Tant cela semble incroyable!

Les commentaires sont fermés.