Lisa Renee – Sœurs d’Avalon – Activation de la cathédrale – Partie 6

Pendant la mission Christos de l’âge de fer de Yeshoua et Marie-Sophie, ils ont maintenu une union hiérogamique 8D et ont pu produire des enfants. Leurs descendants féminins étaient connus pour avoir conservé les lignées de la Reine Dragon d’Avalon, et leurs descendants masculins furent connus sous le nom de Rois Pêcheurs en Gaule, qui devint plus tard la France.

Au cours de l’étape suivante de la mission Christos, avec la naissance du roi Arthur, sa mère était issue de cette même lignée de la Reine des Dragons, la Mère des Dragons, qui descendait directement de Marie-Sophie Madeleine.

Cette lignée a ensuite donné naissance à un ordre de grandes prêtresses connu sous le nom de Sœurs d’Avalon.

Notre Dame

L’héritage des Sœurs d’Avalon en tant qu’Ordre des Grandes Prêtresses de la Mère des Dragons provenant de Marie-Sophie Madeleine était hautement protégé par les représentants clandestins de l’authentique Église celtique ou des sectes nazaréennes.

Ainsi, ils ont caché l’histoire ancestrale des lignées féminines du Christ à travers des traditions orales et dans certains manuscrits écrits et artefacts historiques qui s’étendaient entre la France, l’Irlande et l’Écosse.

Certains de ces documents ont été remis à des moines cisterciens, qui les ont transmis aux Templiers, lesquels ont inspiré les efforts massifs déployés pour construire les cathédrales Notre-Dame, dédiées à Marie-Madeleine en tant que lignée du Graal de la Reine Dragon Solaire.

Intérieur de Notre Dame

Par conséquent, les magnifiques cathédrales gothiques ont été construites grâce aux connaissances avancées des anciens templiers bâtisseurs, qui comprenaient une connaissance géodésique cymatique étendue des lignes de ley planétaires.

Ainsi, les cathédrales étaient destinées à être des centres d’éducation supérieure et de guérison pour les initiés spirituels des Écoles du Mystère de Magdalene, qui comprenaient la connaissance sophianique du Grand Œuvre de l’ascension individuelle afin d’atteindre la souveraineté spirituelle, connue pour être le but divin le plus élevé pour tous les êtres humains.

Gaulle

Avant que les cathédrales Notre-Dame ne soient saccagées par l’Église de Rome lors de la conquête romaine de la Gaule, des civilisations celtiques florissantes se sont développées autour des cathédrales.

La prière, le jeûne, la révérence et l’étude méditative des textes sacrés et des images de la philosophie de la Loi de l’Un telle qu’elle était envisagée par l’Église celtique étaient des thèmes de la vie quotidienne des communautés locales. Les pèlerins nazaréens sont venus en Gaule, qui était principalement habitée par des tribus celtes et aquitaines et qui englobe la France, le Luxembourg, la Belgique et la Suisse actuels.

Ainsi, la cathédrale de Chartres, en France, a une longue histoire autour des aspects cachés de l’Église celtique et de ses communautés nazaréennes qui venaient prendre part aux rituels d’initiation organisés par Notre-Dame de Chartres, la Reine Dragon Solaire Marie.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.