Maître Kuthumi : Conscience et réalisation de soi

Je suis Kuthumi, Salutations mes chers. La conscience de soi et la réalisation de soi sont deux des fondements les plus profonds du Nouveau Vous, qui est profond…

Cela explique votre connaissance, donc même si vous ne comprenez pas complètement quelque chose, vous en devenez conscient, ce qui ouvre de nouvelles aventures et de nouvelles avenues, car la conscience apporte la réalisation de soi à son stade avancé.

Cette prise de conscience est et doit être centrée sur vous, et non sur votre voisin, et comme les équinoxes, la prise de conscience apporte l’équilibre.

Les saisons planétaires apportent un équilibre entre la croissance et le repos pour équilibrer les humeurs. La conscience de soi et la réalisation de soi font de même lorsqu’elles découvrent la véritable essence du Nouveau Vous.

L’appréciation de la conscience apporte une compréhension plus profonde. Cela vous permet de percevoir les choses plus en profondeur, et donc de mieux les assimiler et les intégrer.

Ensuite, vous digérez ce qu’est votre véritable perception et votre reflet de cette compréhension. Tout cela fait partie de l’enseignement du soi pour ouvrir vos horizons afin que vous puissiez moins juger et, avec prudence, analyser ou regarder une situation et faire une observation judicieuse.

C’est la conscience en action !

Enlevez la piqûre, lâchez le jugement !

Cela signifie : “Soyons prudents, examinons et analysons une situation avant de la soumettre à un verdict (jugement). Réfléchissons à tous les fragments de cette situation particulière qui nous permettront de prendre une bonne décision au lieu d’un verdict critique égoïste”.

La prise de conscience, en travaillant avec son propre moi intérieur, libère le moi des griffes du jugement en introduisant le discernement.

Le discernement permet de se défaire du jugement et, en se défaisant du jugement, il apporte une conscience raffinée de la réalisation de soi. Une fois que celle-ci est fermement ancrée dans votre pod de réalisation de soi (votre plexus solaire), un tout nouveau jeu de balle s’ouvre à vous.

Ici, vous êtes encouragé à reconnaître, assimiler et digérer les résultats probables sans l’influence d’un jugement féroce, tout en plaçant votre précieux sceau d’authenticité sur le résultat sans le “besoin” d’un verdict “établi”.

Le discernement vous invite à regarder la situation dans son ensemble. Ainsi, au lieu de porter un jugement critique sur la base de fausses perceptions et du drame de l’ego, vous êtes en mesure d’assimiler et de digérer ce qui se passe sans exercer d’influence.

Ce faisant, le “coup” retentissant sur vos belles portes en verre teinté dans votre plexus solaire vous éveille à la découverte de la “réalisation de soi”.

Réalisation de soi = Amour inconditionnel

Exprimez les mots “réalisation de soi” avec légèreté, douceur et respect, avec dignité, ce qui, comme “l’amour inconditionnel”, est plus important que la plupart des gens. Mais nous vous aiderons, et vous y arrivez !

La première partie de la réalisation de soi est la prise de conscience et en amenant la prise de conscience dans votre conscience, vous êtes conscient de ce qui se passe autour de vous.

Ainsi, vous ne prenez plus une situation pour la plonger dans les profondeurs du jugement, mais par le discernement, vous l’assimilez (l’intégrez).

Ensuite, vous la digérez (l’analysez) (si nécessaire) pour qu’elle ait un sens. Placez cela dans une conscience supérieure, et cette conscience donne naissance à votre toute-puissante réalisation de soi.

Digérer un processus ne signifie pas qu’il faille le juger ! Soyez critique si vous devez l’analyser, puis laissez tomber.

Une fois que vous êtes capable de digérer vos jugements et de les disséquer avec discernement, votre portefeuille énergétique monte en fréquence, car votre conscience devient un aspect réalisé ou une essence du soi.

Vous avez maintenant atteint un stade de votre vie où votre monde a souffert de nombreux traumatismes, mes bien-aimés. Vous avez souffert des griffes des illuminati, de l’obscurité et de la densité souvent auto-infligée.

Les néophytes et les non-éveillés ne comprennent souvent pas la véritable densité.

Ils n’ont pas encore fait l’expérience d’un voyage électrisant et épanouissant du type “laissez-nous vous enseigner ce qu’est la conscience” – sans parler de la traversée du terrain montagneux du jugement et de la plongée dans les marécages du discernement, qui vous obligera soit à passer par les profondeurs, soit par les bas-fonds, soit par la clarté, soit par l’obscurité, soit par la boue.

Il se peut que le néophyte ou le nouveau venu, qui constitue une partie vitale des fondations de l'(in)conscience collective, soit encore dans un profond sommeil ou, d’une certaine manière, piégé dans la boue de l’obscurité dont il a du mal à s’éveiller complètement.

La plupart ne sont même pas conscients que ces enseignements supérieurs existent et font partie de la vie !

Certains peuvent avoir entendu ou lu des mots qui “provoquent la réflexion”, mais les mettre en “pleine perception” s’avère ardu et presque inaccessible pour beaucoup d’entre eux. C’est compréhensible, qu’ils en soient remerciés.

Le monde spirituel, donc nous de l’autre côté qui servons d’enseignants pour votre monde, nous ne sommes pas intéressés par les choses insignifiantes de votre vie.

Ce qui nous intéresse, c’est que vous appreniez à vous servir vous-même, et nous vous soutenons dans cette démarche. Cela implique d’être en paix avec votre point de sortie de l’autre côté et votre point d’entrée de ce côté-ci, et vice-versa.

Nous sommes intéressés par votre éveil, travailleur de lumière, et donc par votre capacité à comprendre consciemment la conscience et, à partir de là, à transcender vers la réalisation de soi.

Vous êtes ceux-là mêmes sur lesquels nous comptons (faute d’un meilleur mot) pour élever la densité collective, et non pour y ajouter.

Une partie de votre processus en tant qu’artisan de lumière consiste à élever la fréquence vibratoire de la boue autour de la planète. Vous voyez, il y a beaucoup de choses que nous pouvons, et beaucoup de choses que nous ne pouvons pas faire lorsqu’il s’agit de la transition planétaire.

L’éveil de la conscience de l’humanité a appelé cela de ses vœux. C’est grâce à vous que cela s’est produit. Vous y parvenez en faisant exactement ce que vous faites. Quel travail ! Mais n’ayez crainte, vous vous en sortez extrêmement bien !

Mes bien-aimés, ceux qui sont au-delà des voiles le ressentent ! Il n’y a même pas de mot que je pourrais utiliser pour traduire dans votre langue l’excitation, le plaisir et la satisfaction que nous ressentons pour le travail que vous avez fait, que vous faites et que vous ferez pour votre planète !

Cessez d’être si durs avec vous-même, de vous critiquer et de vous juger ! Certains d’entre vous sont très sensibles à la réalisation de soi, tandis que d’autres ne sont même pas conscients de l’existence d’un soi multiple, et encore moins de sa probabilité.

Qu’est-ce que la sensibilité ?

Cela peut vouloir dire n’importe quoi. La sensibilité peut être une allergie ou une réaction. La sensibilité, au sens le plus élevé du terme, fait partie intégrante de l’intuition. Qu’est-ce que la synchronicité vous apporte d’autre que la sensibilité ?

Si vous n’êtes pas sensible aux situations, vous n’en reconnaîtrez pas la synchronicité, et c’est grâce à la synchronicité des événements que vous commencez à reconstituer le tableau en reliant les points, c’est-à-dire en ajustant les pièces de votre puzzle une à une.

Soudain, votre image globale n’est plus un puzzle confus.

Les Artisans de Lumière construisent de nouvelles images en ajoutant (créant) de nouvelles pièces à vos puzzles. Certains maintiennent le concept intrinsèque du puzzle, tandis que d’autres s’étendent à partir du puzzle.

Certains posent de nouvelles fondations, tandis que d’autres découpent de nouvelles pièces et les réajustent pour qu’elles fassent partie d’un état divin parfait.

Chacun d’entre vous est une partie intégrante du puzzle qui révèle l’image globale, même si vous vous sentez parfois insignifiant, peu sûr de vous, indigne et “honteux” !

Ne vous en faites pas !

Le chant de l’âme

Chacun de vous est nécessaire ! Chacun d’entre vous crée une nouvelle réalité grâce à son empreinte divine. Ensemble, vous orchestrez une gracieuse chanson planétaire dans le cadre de ce que vous êtes venus faire.

Au fur et à mesure que vous vous éveillez, vous découvrez le chant unique de votre âme, tout en faisant partie de l’ensemble.

Une fois que vous avez transcendé cette terre, vous continuez à revendiquer votre chant d’âme unique et authentique en tant que partie du GRAND tout, le Chant d’âme de la Création, dont vous ne pouvez jamais être séparé.

En bref, pour pouvoir vous faire naître à un état de pleine réalisation de soi, vous devez “réaliser” que la conscience joue un rôle indéniable dans tout !

Lorsque vous réalisez cela, vous devez vous libérer des griffes de votre propre jugement en pratiquant le discernement. Cela déclenche un tout nouveau processus, et donc une plate-forme de base plus élevée qui vous permettra de découvrir et d’explorer le Nouveau Vous.

Pour le néophyte, “comprendre le soi” peut être un défi incroyable ! La réalisation et la prise de conscience vous incitent à gravir l’échelle de la conscience, à vous réapproprier un état d’être divin.

Le Samadhi conscient est le premier niveau de la véritable réalisation de soi, d’où tout ce que j’ai partagé jusqu’à présent.

Utilisez ces informations, lisez-les, écoutez-les, partagez-les et inscrivez-les dans les éthers autour de votre planète. Visualisez-les comme une partie de l’essence dorée qui explose dans chaque couronne (chakra) de votre planète (pour ceux d’entre vous qui font cela) pendant vos méditations.

Placez des explosions de lumière et de couleur dans chaque parcelle de conscience que vous pouvez imaginer, créant un nouveau puzzle pour recouvrir l’ancien.

Libérez la densité de votre collectif. Recyclez les vieilles pensées que vos néophytes non informés ou ceux dont la lumière est plus faible impriment dans les mondes qui vous entourent, la plupart du temps sans le savoir ! Changez-la… changez-la !

Bien-aimés, la prise de conscience invite à un “nouveau” point de vue qui donne naissance à la réalisation de soi. Une fois que vous vous permettez d’en faire l’expérience, la réalisation de soi prend sa forme ascendante qui pose les fondations pour la naissance de votre “Samadhi conscient”.

Pour vous permettre de décoller, et donc d’allumer vos réacteurs spirituels, nous vous invitons à prendre pleinement conscience de la vie dans son ensemble. Lorsque vous le pouvez, donnez un coup de main, mais toujours avec le cœur.

Vous dites “Oh non, je ne suis pas en mesure de donner un coup de main, je suis plutôt occupé en ce moment” – mais nous vous disons que donner un coup de cœur ne prend qu’une fraction de votre temps et de votre énergie, qui peut déplacer des montagnes !

Il peut transformer des puzzles sombres et embrouillés en puzzles calmes et clairs. Il peut apporter l’équilibre et la paix dont tout le monde a besoin ! Certains prétendent même être équilibrés dans leur déséquilibre, au point de faire pencher la balance de leur côté et de s’en accommoder !

Ainsi, sur l’échelle de la conscience, où se situe VOTRE auto-réalisation ?

Permettez que cela constitue les pierres angulaires de votre fondation. Travaillez avec les nombreux outils qui vous sont donnés. Intégrez ces complexités dans votre être, mettez un état de conscience “en alerte” dans chacun de vos chakras.

Ce faisant, votre système de chakras (dans sa totalité) révèle une carte énergétique de l’endroit où vous en êtes dans votre voyage vers la réalisation de soi.

Cette carte est généralement révélée par les trois premiers chakras, les plus ignorés !

Votre portail de réalisation et de prise de conscience est authentiquement le vôtre !

Restez à l’intérieur, permettez à ce portail de lumière de s’ouvrir et de briller à travers tous vos centres d’énergie, du douzième chakra jusqu’au bas de l’échelle.

Dans le douzième chakra, voyez ou ressentez cette conscience comme un magnifique diamant étincelant, planant au-dessus de votre tête, encapsulant tout ce que vous êtes.

Permettez à ce diamant étincelant d’éveiller un magnifique rubis dans votre base et visualisez ce rubis étincelant.

Permettez à cette lumière de diamant de s’élever à travers les grilles jusqu’au Siège de la Création, en devenant simplement une partie du treillis de la vie, du treillis du Cosmos, du treillis de l’existence.

Le rubis descend dans le noyau de la Terre, où il s’attache au réseau magnétique de la mise à la terre, de l’ancrage et de la protection. Cela se reflète dans et à travers la réalité de troisième densité sur Terre.

Permettez à ces deux énergies de vous maintenir fermement dans cet espace.

Permettez au rubis de la base et au diamant de la douzième d’impulser des fréquences de conscience renouvelée l’un vers l’autre. Permettez-leur de se rencontrer et de frapper à la porte du soi dans la troisième, en se parant du cadeau divin de la réalisation de soi.

Visualisez cela dans vos moments de tranquillité et partagez ce cadeau avec les autres.

Le diamant représente la “nouvelle” fréquence de la planète, bien qu’elle ne soit pas nouvelle du tout pour vous.

Bien-aimés, dans les temps à venir, il y a une vie d’amour et de beauté qui vous attend.

Il se peut que beaucoup ne soient même pas conscients de ces mots que je prononce. Mais c’est VOUS, chacun d’entre vous qui peut venir entendre ou lire ces mots, qui ressent la fréquence que nous apportons, qui est ici pour amener les choses à l’équilibre.

Laissez cela s’installer dans votre être.

Nous vous laissons donc le soin de réfléchir et de mâcher ces mots, de les intégrer et de les apprécier, de les travailler et de les partager.

Que la lumière du Christ vivant vive en vous. Puissiez-vous illuminer le monde où que vous alliez et rappelez-vous que vous ne pouvez pas être seuls, ni maintenant ni jamais, car nous sommes tous Un, et nous sommes avec vous.

Je suis Kuthumi, je suis le Seigneur et le Maître Chohan des Rayons d’Or de l’Amour et de la Sagesse, et je te salue et te bénis dans l’amour.

Adonaï.

Lingenfelder


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 17690 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !