Message de Lao Tseu : La côte de vos désirs

Jahn : Ce qui me préoccupe, c’est la question de savoir pourquoi tant d’ambassadeurs de lumière très doués, de guérisseurs et de personnes qui travaillent avec succès sur le plan énergétique depuis longtemps sont maintenant pris dans leurs propres problèmes…

Certains le nient – d’autres subissent des revers importants. J’ai moi-même fait l’expérience à plusieurs reprises, dans mon entourage, que des personnes très douées basculent soudainement dans l’obscurité. Pourquoi ?

LAOTZE : Le sage est celui qui apprivoise peu à peu ses démons. Sage est celui qui se comporte en observateur silencieux de ses idées, de ses blessures et de ses opinions. Sage est celui qui ne retarde pas sa guérison et qui reste calme dans ses actions.

Bien-aimés, soyez sages !

Aujourd’hui, chacun est conduit à la source de la vie.

La source ne fait pas de distinction entre les personnes très douées et celles qui ont peu de potentiel. Pendant cette période, la source offre à chacun la possibilité de reconnaître ce qui n’était pas reconnu auparavant.

Les personnes ayant des commandes importantes, en particulier, sont maintenant regardées de près et sont invitées à se regarder de plus près. Si vous voulez être ou devenir un maître, il s’agit toujours de l’ensemble et vous devez être prêt à vous y consacrer entièrement.

Jahn : “Ce que l’on veut comprimer, il faut d’abord le laisser se dilater ! J’ai lu aujourd’hui une phrase attribuée au maître Lao Tseu.

LAOTZE : Cette “extension” décrit ce dont il s’agit. Ces dernières années, de nombreux êtres de lumière ont négligé leur propre travail de transformation.

Alors qu’ils poursuivaient leurs activités et leurs tâches de “guérison” avec beaucoup de force et souvent avec beaucoup de succès, leur réflexion personnelle s’est atrophiée. Il en est résulté une longue interruption de l’auto-guérison.

Aujourd’hui, ces personnes s’en souviennent et sont rattrapées par leurs propres problèmes. La lumière cosmique de la source commence à dissoudre toutes les ombres – à moins qu’une personne ne garde délibérément ses distances avec elle.

Jahn : Pourquoi tant de ces personnes résistent-elles à leur propre transformation ou pourquoi certaines basculent-elles même dans l’autre camp ?

LAOTZU : Les muscles qui ne bougent pas s’atrophient. Dans le pire des cas, cela conduit à l’immobilité physique. Une fois que c’est le cas, il est très difficile de se ressaisir. Il en va de même pour les pratiques spirituelles.

Celui qui ne fait rien ou très peu pendant une longue période perd la pratique et court le risque de glisser dans un monde et une perception de porcs.

Aujourd’hui, beaucoup de ces personnes sont confrontées à leur refus de se transformer et cela entraîne des réactions très différentes. L’attitude de véritable humilité et de réflexion sur soi est la réponse la plus appropriée à cette situation, une réponse que très peu de personnes veulent donner.

Qu’est-ce que la transformation ?

Jahn : En quoi consiste réellement cette transformation ? Comment les gens peuvent-ils aborder leurs peurs lorsqu’ils ont peur ?

LAOTZE : En contemplant ses peurs tranquillement et sans jugement.

Jahn : Mais qu’en est-il des personnes dont les peurs sont si grandes et si bien cachées qu’elles nient fondamentalement tout ce qui est lié à la peur et sont incapables de l’envisager ?

Je connais suffisamment de personnes qui affirment de manière stéréotypée qu’elles n’ont plus de peurs ! Celles-ci sont si profondément cachées que les gens n’y ont pas accès ou n’en sont pas conscients.

LAOTZE : C’est le chemin qui vous amène à votre but et non pas vos actions actives ou votre reconnaissance.

Ce n’est que lorsque tout est “comprimé” que l’expansion peut commencer – et vice versa. Les expériences de vie qu’une personne a choisies pour elle-même doivent être vécues avant qu’un retour à la réflexion puisse avoir lieu.

Pour les êtres de lumière hautement doués qui prennent maintenant un autre chemin – au lieu de retourner directement à la lumière – cela signifie que c’est exactement ce qu’ils ont décidé.

Consciemment ou inconsciemment, chaque personne est amenée du bateau de la vie aux rivages de ses désirs.

Les maîtres parmi vous passent maintenant l’examen de maître. Ce faisant, l’ego doit s’évaporer complètement. Ce défi est souvent rejeté et des questions cruciales restent ignorées. Pour que l’ego cède, il faut faire preuve de persuasion. Il est inconfortable d’abandonner le confort de ce que l’on a atteint.

Le “succès” crée l’inertie dans les âmes immatures, tandis que les âmes matures se dépassent grâce au succès. La croissance est toujours un processus de plusieurs décennies et la maturation d’une âme est un processus d’éons.

L’action par l’inaction

Jahn : J’ai également lu la phrase suivante : “L’action par l’inaction”. Qu’est-ce que cela signifie ?

LAOTSE : N’entravez pas votre propre développement par des activités inutiles – l’herbe pousse d’elle-même et les questions ouvertes se révèlent à vous. L’important est d’agir lorsqu’une partie blessée de votre âme a besoin d’être soignée, lorsque le moment est venu de passer à l’action et de ne pas l’ignorer.

Attendre ce qui se présente ne signifie pas être inactif, bien au contraire. Cela exige de vous la plus grande attention. L’observation pure signifie prendre soin avec amour des blessures qui ont besoin d’être guéries, regarder ce qui existe en vous sans jugement, et vous traiter avec tendresse.

C’est une expérience merveilleuse que de vivre sa propre transformation non pas comme un “travail”, mais comme une rencontre amoureuse avec soi-même.

Au début, vous pouvez avoir peur de vos propres démons. Mais peu à peu, elles se transforment en un profond désir de guérison. À un certain moment, ce désir est plus fort que n’importe quelle peur.

Jahn : C’est le premier message que je reçois du MAITRE LAOTSE. Est-ce important de savoir de qui je reçois un message lumineux ou est-ce de moindre importance puisque tous les messages sont lumineux de toute façon ?

LAOTZE : Ce qui compte, c’est l’énergie dans laquelle le message concernant un certain sujet vous traverse. L’énergie du messager y est toujours intégrée.

Ce qui touche les gens, ce ne sont pas tant les mots que l’énergie entre les mots – parfois ils se sentent protégés avec amour, d’autres fois ils sont sévèrement réprimandés, puis à nouveau orientés par l’énergie de la clarté.

Il s’agit de toucher le cœur des gens sur un sujet précis et de les ouvrir à la lumière de la source.

Sur ce, je vous dis au revoir pour aujourd’hui.

Ne laissez pas en plan le travail qui doit être fait et n’entravez pas votre propre changement par des activités inutiles.

LAOTZU

Jahn J Kassl


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18337 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !