Nouvelles des Fréquences Cosmiques du 1er janvier 2024 – Éruptions et tremblements de terre gigantesques !

Alors que l’année « 2024 » a officiellement commencé, la planète Terre est en proie à d’importants bouleversements.

Un gigantesque tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 s’est produit dans l’ouest du Japon, suivi d’un autre d’une magnitude de 6,2, et des alertes au tsunami ont été lancées. Plus de 36 000 foyers ont été privés d’électricité et la population a été invitée à évacuer.

Au cours des dernières 24 heures, 144 tremblements de terre de faible à moyenne magnitude se sont produits autour de la planète, le plus puissant étant, comme nous venons de le voir, celui du Japon.

Hier après-midi (EST), la veille du Nouvel An, une éruption solaire extrêmement puissante de classe « X.5 » a explosé de notre soleil, et à « 7:25 » AM (EST), le 1er janvier, une très forte éruption solaire de classe « M.4 » s’est produite.

Notre Soleil est prêt pour d’autres éruptions de classe X et, bien sûr, les éjections de masse coronale (CME) font partie de ces éruptions. L’éruption solaire de classe « X,5 » d’hier est à l’origine d’une puissante éjection de masse coronale qui est dirigée vers la Terre.

Des tempêtes géomagnétiques de la catégorie « G2 » sont attendues, mais compte tenu des puissants événements cosmiques qui se sont produits, je pense que les catégories « G3 » sont probables.

La magnétosphère (bouclier magnétique) qui entoure notre planète est bombardée de particules de protons denses et chargées positivement qui pénètrent dans sa partie la plus éloignée, puis dans la Terre.

La partie de la Terre qui fait face au Soleil est également bombardée de plasma de particules chargées négativement et positivement, mais pas aussi dense que celui qui arrive de l’extérieur du système solaire et qui pénètre dans la partie la plus éloignée de la Terre.

Pression de la magnétosphère 1er janvier 2024

Lorsque des CME très puissantes jaillissent du Soleil, les recherches ont montré qu’il faut environ trois jours pour qu’elles atteignent la Terre de plein fouet, mais même leurs premières explosions peuvent affecter notre planète en raison de la taille de notre Soleil par rapport à celle de notre planète – pensez à une bille (Terre) et à un ballon de plage (Soleil). Ce phénomène est encore plus marqué lorsque la CME à venir est dirigée vers la Terre.

Ainsi, les éruptions solaires et les CMEs dirigées vers la Terre, ou qui la balayent latéralement, affectent continuellement notre planète ainsi que les autres planètes de notre système solaire.

Le soleil – Les dernières 48 heures

Cela indique que l’énergie de la « ceinture de photons » – considérée comme étant également « le grand soleil central » avec douze vortex – est énorme alors que notre système solaire se déplace à travers le premier des douze vortex de l’ensemble du vortex. Ce voyage fait partie du « changement des âges ».

De nombreux physiciens du monde entier affirment que notre système solaire a commencé ce voyage à travers le premier des douze vortex en décembre 2012 – certaines de ces recherches étant basées sur les connaissances des Mayas.

Il faut entre 24 000 et 26 000 ans pour traverser les douze vortex, et donc environ 2 000 ans pour n’en traverser qu’un seul.

Puisque le plus récent voyage de notre système solaire a supposément commencé en 2012, nous nous trouvons dans un nouvel espace/temps – pas encore le « nouvel âge d’or » du « Sattva Yuga » (« âge de la paix ») – mais à un point où l’ascension de la conscience est tout à fait possible, car un SAVOIR PLUS ÉLEVÉ pénètre dans l’ADN à partir de divers CODES DE LUMIÈRE provenant d’événements cosmiques.

C’est pourquoi l’actuel « Crépuscule du Kali Yuga » est une période où de nouvelles situations graves se produisent constamment, mais c’est aussi une période où les connaissances peuvent être acquises très rapidement si l’on fait des efforts.

Pensez à « brûler l’huile de minuit » pour les examens scolaires à venir lorsque les principaux cours sont terminés, mais que les étudiants doivent maintenant démontrer qu’ils ont acquis les connaissances nécessaires pour réussir les cours auxquels ils sont inscrits.

L’exemple donné ci-dessus des cours scolaires correspond à la situation actuelle de l’humanité – au point où un « TRANSFERT DE CONSCIENCE » est vital pour réussir l’élévation planétaire vers les âges supérieurs – DWARPA (1/2 élevé), TRETA (3/4 élevé), et enfin SATTVA (tous élevés).

De nombreux termes sont utilisés pour désigner l’élévation de la conscience : « re-naissance », « re-génération », « cristallisation », etc. Ils indiquent tous le même phénomène – l’acquisition d’une escalade de la conscience vers la super-conscience où une meilleure connexion est établie avec la FRÉQUENCE SOURCE.

Lorsqu’un poste de radio n’est pas parfaitement accordé à la station souhaitée, il y a des parasites et un peu d’information ou de musique peut être entendue, mais pas clairement.

C’est la situation actuelle d’une grande partie de l’humanité : certaines informations sont entendues, mais pas clairement. Une syntonisation exacte sur le canal désiré doit avoir lieu pour que l’information ou la musique soit claire.

Ainsi, un plus grand pourcentage de l’humanité doit  » travailler les cadrans  » de la conscience afin de se connecter clairement à la  » station  » de la LUMIÈRE SOURCE. Travaillez vos « cadrans » en continuant à prier et à méditer avec diligence chaque jour afin que l’humanité sur Terre puisse faire le changement nécessaire pour « réussir le cours » et mériter son « DEGRÉ DE LUMIÈRE SOURCE ».

Dans les anciens temples kémétiques, le degré le plus élevé était SA RA (« Fils de la LUMIÈRE ») et SAT RA (« Fille de la LUMIÈRE »).

Lorsqu’un étudiant du temple réussissait les examens de ce niveau et passait certains rituels d’initiation spirituelle, il ajoutait à son nom le titre « INOKU EM MESSU », qui se traduit par « JE SUIS L’UN DES ENFANTS ANOINÉS ».

Cet ancien système comportait trois degrés : « SIA TEMMEMU (« SAGESSE DIVINE DES MORTELS »), SIA SEKHEMU (« SAGESSE DIVINE DES MAÎTRES ») et, comme indiqué plus haut, « SA RA » et « SAT RA » (« Fils de la LUMIÈRE » et « Fille de la LUMIÈRE »).

Le système des diplômes universitaires modernes de « Licence », « Master » et « Doctorat » est basé sur cet ancien système.

Tout ce que l’humanité moderne a développé (dont une partie est bonne) est basé sur d’anciens systèmes qui doivent encore être véritablement respectés et honorés, ce qui est un autre obstacle à la réalisation du « Nouvel Âge d’Or ».

Une grande partie de l’humanité doit encore s’humilier et réaliser qu’elle n’est que la branche d’un très vieil arbre. Ils ne sont pas l’arbre tout entier ! Il faut creuser en profondeur.

Tout comme l’huile de Chandan (« bois de santal ») la plus riche provient de la racine de l’arbre Chandan, les époques les plus riches en progrès spirituels et intellectuels se trouvent à la racine de débuts très, très, très anciens.

Ne savez-vous pas que vous êtes les temples du DIEU VIVANT ?
(Yeshua Ha Messiah)

Dr. Schavi

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18753 Articles
L'amour comme but ultime !