Nouvelles des Fréquences Cosmiques du 24 décembre 2023 – Le cosmos est vaste : Préparez-vous à en voir plus en 2024 !

Le dimanche 24/12/2024, tôt dans la matinée, à environ « 6:11 » AM (EST), une forte éruption solaire de classe M.2 s’est produite avec, bien sûr, son cortège d’éjections de masse coronale de plasma électromagnétique, car notre Soleil libère du plasma à chaque fois qu’il émet une éruption, que celle-ci soit dirigée vers la Terre ou non.

Toute l’énergie solaire affecte notre planète.

Le soleil – Les dernières 48 heures

Au cours des dernières 24 heures, 125 tremblements de terre ont été enregistrés, dont un puissant d’une magnitude de 5,9 au Chili.

Ce tremblement de terre a presque atteint le niveau « 6.0 », lorsque les tremblements de terre commencent à être très puissants. Les tremblements de terre de magnitude « 5 » peuvent également être puissants, mais ils ne sont pas aussi destructeurs que les tremblements de magnitude plus élevée, et celui qui s’est produit au Chili touchait certainement l’ourlet du vêtement qui tremble le plus.

La magnétosphère est entourée d’un plasma dense et pressurisé provenant à la fois de notre Soleil et de l’extérieur de notre système solaire.

Alors que la Pleine Lune du mardi 26/12/2023 se rapproche, notre Soleil et notre Lune vont intensément « tirer » sur la Terre, et les champs intérieurs et extérieurs de notre planète vont ressentir les énergies, de même que la création qui réside sur « Elle », mais à cette époque, il y a toujours des énergies cosmiques extrêmement fortes à l’œuvre, car il s’agit d’un cycle de transformation important et accéléré.

Même si les anciens Avatars (« Ceux qui descendent »), Kheri-Hebutu (« Grandes prêtresses »), Kheri-Hebu (« Grands prêtres ») et Rishis (« Sages ») – qui étaient tous des scientifiques spirituels – ont enseigné l’énergie cosmique et les différents cycles d’énergie (« force vitale ») et leurs effets, l’histoire moderne est la plus discutée dans les cercles scientifiques traditionnels parce que les anciens astronomes ont ajouté une dynamique sacrée à leurs enseignements, dont l’humanité moderne s’est de plus en plus éloignée.

Ainsi, dans l’histoire moderne, nous constatons que l’astronome danois Christian Horrebow (du 15 avril 1718 au 15 septembre 1776) a été le premier Européen à étudier et à enseigner les cycles solaires, c’est-à-dire les augmentations et les diminutions des puissantes énergies qui parviennent à la Terre depuis le Soleil de notre galaxie.

En 1952, le physicien allemand Wolfgang Otto Schumann a publié ses recherches sur la fréquence vibratoire (cycles de rotation de l’énergie) et l’amplitude (force et profondeur des cycles de rotation) de la Terre. C’est ainsi que le terme « résonance de Schumann » a été créé.

Depuis que les cycles modernes de la Terre ont été enregistrés, nous sommes censés vivre le « cycle 25 » (ces cycles ont été développés par l’astronome Rudolf Wolf en 1848), même si, comme nous l’avons déjà mentionné, les anciens scientifiques spirituels ont enregistré des milliards d’années de mouvement et de puissance cosmiques.

Examinons un peu ce que les anciens savaient.

Ils parlaient principalement de cadres temporels en tant que « Yugas » (« âges »). Les quatre « Yugas » sont : « Sattva Yuga, Treta Yuga, Dwarpa Yuga et Kali Yuga.

Quatre « Yugas » équivalent à un CHATUR YUGA, soit 8,6 millions d’années.

Un MANVANTARA équivaut à 71 CHATUR YUGAS, soit 613,4 millions d’années.

Un mois correspond à 555 milliards d’années, ce qui est également appelé « un mois de Brahma ». Une « année Brahma » correspond à 6 665 milliards d’années.

En ce qui concerne les quatre « Yugas » spécifiques, « Sattva » (lorsque tous les habitants de la Terre ont une conscience très élevée) durait 3 456 millions d’années. « Treta » (lorsque les 3/4 sont élevés) a duré 1 728 millions d’années.

« Dwarpa » (lorsque la moitié de la population est élevée) a duré 2 592 millions d’années. « Kali » (lorsque seul le petit pourcentage de 1/4 est élevé) a duré 864 millions d’années.

Le commun des mortels dira : « Comment ont-ils pu savoir cela ? Il est impossible d’évaluer de telles périodes de temps ! »

Le fait même de poser une telle question montre à quel point l’humanité moderne est tombée dans l’abîme de la conscience.

Ils ne peuvent pas imaginer des calculs aussi profonds. Pourtant, les anciens des temps très reculés – qui étaient orientés vers la spiritualité – étaient bien plus avancés dans la connaissance cosmique du continuum espace/temps et bien plus connectés à la SOURCE.

Il leur a été révélé que dans les temps à venir (comme celui que nous vivons actuellement), le temps serait accéléré et que les « âges » pourraient être traversés beaucoup plus rapidement.

Il fallait qu’il en soit ainsi pour que l’humanité ne détruise pas la planète et ne se détruise pas elle-même par son horrible abus du libre arbitre.

Au fil du temps, il s’est avéré que chaque « âge » durerait environ 2 000 ans (selon la façon dont l’humanité calcule les périodes de temps).

Aujourd’hui, comme l’explique le texte HOLY SCIENCE de Sri Yukteswar, l’ère du « Dwarpa Yuga » (où la moitié de l’humanité s’élèvera) doit commencer en 2025 (en utilisant le système de datation grégorien établi en 1582 A.C.E. par le Pape Grégoire XIII).

Il est intéressant de noter que cela se produit un an après que Pluton, le transformateur, aura « dansé » dans le Verseau tropical et apporté le message du progrès technologique (bon et mauvais) ;

lorsqu’une plus grande partie de l’humanité sera capable d’utiliser son ADN recâblé pour la syntonie psychique ; lorsque davantage de protestations collectives seront menées contre les règles et règlements politiques, sociologiques, religieux et éducatifs forcés qui ne soutiennent que certaines personnes ;

et lorsque la géomagnétique sera beaucoup plus puissante qu’elle ne l’est actuellement, comme je l’ai mentionné dans un article précédent (en grande partie grâce à Uranus qui affecte la conscience planétaire).

Cependant, nous n’avons pas encore traversé l’année « 2024 » qui commence dans quelques jours.

Ce sera une année où beaucoup de choses seront améliorées en termes d’énergie cosmique, et où davantage de personnes commenceront à avoir des « Expériences d’Activation de la Lumière (EAL) » alors que leurs vaisseaux physiques,

leurs émotions et leurs esprits seront davantage ajustés, recadrés et rendus nouveaux afin que les illuminations, c’est-à-dire les codes de la CONNAISSANCE SUPERIEURE, puissent entrer dans le réseau bio-photonique.

Les scientifiques classiques affirment que le cycle solaire 25 atteindra son apogée en 2025. Cependant, comme le savaient les anciens, une fois que de nouvelles lignes temporelles seront mises en place et que l’humanité commencera à s’élever à nouveau vers l’ère éventuelle du « Sattva Yuga », l’énergie solaire ainsi que l’énergie provenant de l’extérieur de notre système solaire augmenteront régulièrement.

C’est la raison pour laquelle une énergie aussi énorme arrive dans la partie la plus éloignée de notre planète.

Il y aura bien sûr des jours où les énergies ne seront pas aussi puissantes que d’autres jours, mais les mouvements géomagnétiques seront toujours orientés vers le haut, et non vers le bas. L’humanité doit se préparer à ces événements cosmiques plus importants et plus puissants.

Comment ? En étant plus déterminée à s’aligner sur les principes sacrés établis par SOURCE qui sont aimants et protecteurs pour toutes les formes de vie et en se concentrant ainsi sur la Nature comme une puissante force cosmique (que le terme ancien « Neteru » indique – « Forces Divines de la Nature ») qui doit être étudiée et utilisée avec respect et non altérée afin de la contrôler et de la manipuler, par exemple en développant des médicaments dangereux et en « ensemençant » les nuages avec des produits chimiques nocifs pour bloquer l’énergie solaire et créer les schémas météorologiques désirés.

Comme l’indique le BHAGAVAD GITA : « L’ABSOLU, qui imprègne toutes choses, est indestructible. Personne ne peut détruire L’UN IMPERISSABLE » (Sri Bhagavad Krishna).

Comment une personne peut-elle s’aligner sur la sagesse sacrée telle qu’elle est exprimée ci-dessus ? Par la prière, la méditation et l’étude, afin de recevoir des conseils corrects.

Comme l’enseigne la TABLETTE D’ÉMERALE : « L’art, la science, l’étude et l’action sont propres à l’humanité » (Sri Tehuti).

Cette semaine, la plupart des gens prendront des résolutions pour la nouvelle année. Cependant, la nouvelle année astronomique commence à l’équinoxe de printemps dans l’hémisphère nord et à l’équinoxe d’automne dans l’hémisphère sud – les saisons du printemps et de l’automne – connues sous le nom de « Peret » et d' »Atum » dans l’ancienne langue Kemetic de Medu Neter (« Parole sacrée »).

Ne soyez cependant pas un ermite. Sortez avec vos amis et votre famille. Profitez d’occasions sociales relaxantes, mais ne laissez pas la « fête » devenir votre seul objectif.

La plupart des habitants de la Terre reconnaîtront le 1er janvier comme le jour de l’an. Par conséquent, puisque c’est le cas, prenez la résolution de devenir plus astucieux en matière de connaissances spirituelles et intellectuelles et de savoir comment appliquer correctement ces connaissances.

La connaissance est le plus grand des trésors car elle contient des principes de guérison, de protection, la façon d’attirer les circonstances souhaitées, etc.

Sa possession la plus magnifique est sa force d’accord avec la SOURCE – la PRESENCE INFINIEURE qui crée et soutient continuellement.

Mise à jour importante de l’après-midi du CFN

À « 11:49 » AM (EST), une nouvelle éruption solaire de classe « M.2 » a explosé de notre soleil.

D’autres éruptions exploseront au fur et à mesure que l’énergie solaire augmentera grâce aux pulsations transmises à notre Soleil par le Grand Soleil Central – la Ceinture de Photons – à l’aube de 2024 et au-delà, comme l’indique l’article d’aujourd’hui.

D’autres énergies planétaires se produiront également dans les mois à venir, alors que plus de LUMIÈRE s’élèvera vers la Terre.

Avec Mercure en rétrogradation, c’est un excellent moment pour revoir les articles récents afin d’être bien conscient de la façon dont les événements cosmiques affectent notre planète et toute la création sur « Elle ».

Dr. Schavi

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18748 Articles
L'amour comme but ultime !