On choisit ses copains mais rarement sa famille !

Depuis longtemps j’entends cette affirmation : « On choisit ses copains mais rarement sa famille ! ». Tout dépend de la dimension depuis laquelle l’on se trouve.

Nous avons choisis nos parents, nos sœurs et frères, les animaux qui partageront notre vie avant même notre incarnation. Les copains ou amis viendront plus tard dans cette illusion de la troisième dimension.

Il arrive parfois que le futur être humain se rend compte d’une erreur de parcours et très rapidement il retourne à son origine pour choisir une autre incarnation et cela peut même se produire au stade de l’embryon.

Chaque incarnation en 3D, quelque soit sa durée, est une expérience indispensable pour se rapprocher de qui nous sommes vraiment : des êtres multidimensionnels d’amour.

Nous sommes très loin de ce que décrivent les différents médias ou réseaux sociaux en général, surtout quand ils font de l’argent leur fonds de commerce (y compris les dons).

Attention à ne pas nourrir des égrégores de peur en prétextant alerter les autres du danger. J’ai considérablement réduit ce type de publication. sur mon site.

Nous pouvons exercer notre libre arbitre à chaque instant, rien n’est imposé.

Giuseppe Etresouverain

A propos de Giuseppe 18715 Articles
L'amour comme but ultime !