Position civique

Bonjour, mes chers enfants bien-aimés ! Continuons à parler de la soi-disant « politique » migratoire de l’État profond. Et maintenant, nous allons l’examiner de manière plus complète : non seulement du point de vue énergétique, mais aussi du point de vue physique.

Son aspect physique est que les dirigeants politiques qui ont « ouvert les vannes » pour les « réfugiés » dans leurs pays et qui font tout pour que leur nombre augmente chaque jour, comptent sur le fait que les migrants qu’ils ont anoblis soutiendront leurs candidatures aux prochaines élections.

Ils tentent à leurs dépens de se maintenir au pouvoir, alors qu’ils ont perdu leur popularité auprès de leurs propres citoyens, dont ils ne se soucient plus des intérêts depuis longtemps.

Cette situation s’observe aujourd’hui dans des dizaines de pays à travers le monde.

Par conséquent, même si les autochtones sont mécontents de leurs dirigeants, ils ont de plus en plus de mal à les démettre de leurs fonctions et de plus en plus de mal à résister à l’afflux massif de migrants.

Alors, comment résoudre cette situation apparemment sans issue ?

Il n’y a qu’une seule solution : unir les populations autochtones de ces pays et créer des gouvernements qui protégeront leur foyer et leurs intérêts, et non les intérêts des étrangers au détriment de la population locale.

Ce qui se passe actuellement dans les pays développés est comparable à une invasion de sauterelles sur les terres agricoles, qui peut anéantir toute la récolte et condamner ainsi les gens à la famine.

De même, les politiques migratoires condamnent à la mort spirituelle et parfois physique des milliers de personnes prises en otage par des étrangers dans leur propre maison.

Le déplacement progressif du patrimoine culturel et des traditions de peuples entiers les conduit à la « famine » spirituelle, et donc à leur disparition en tant que nations.

Et dans une telle situation, mes chers amis, on ne peut plus se contenter d’un travail énergétique, car les événements évoluent trop vite, et les « sauterelles » migratoires ne laissent aux habitants des pays développés d’autre choix que d’agir physiquement, en se défendant, eux et leurs familles, contre l’invasion des étrangers.

Comme vous pouvez le constater, les Dracoreptiliens sont très pressés, car ils réalisent qu’il leur reste peu de temps – les vibrations de votre planète et la partie éveillée de la population de la Terre s’élèvent trop rapidement.

Cherchez donc des leaders capables de s’opposer à la « politique » migratoire criminelle des mondialistes et d’unir la population autochtone autour d’eux.

Soutenez ceux qui ont déjà commencé à agir dans ce sens.

Il est temps de montrer votre position civique, de ne pas permettre aux marionnettes de l’État profond de disposer de vos vies et de vous priver de vos droits légaux, en accordant des privilèges injustifiés à ceux qui sont venus « avec leur propre charte dans le monastère de quelqu’un d’autre ».

C’est là que nous nous arrêterons aujourd’hui.

Le Père absolu, qui vous aime immensément, vous a parlé

Marta

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18751 Articles
L'amour comme but ultime !