Signature d’activation par la lumière – Nettoyer, purifier, activer la lumière continue !

Par le Dr. Schavi M. Ali : Les multiples éruptions solaires de classe M de ces derniers jours ont déclenché deux éjections de masse coronale, dont l’une devrait arriver sur Terre/Gaïa aujourd’hui, jeudi 23 décembre 2021, et l’autre le 25 décembre, jour de Noël.

Les vents solaires continuent également à dépasser les 500 kilomètres par seconde, et les taches solaires sur le disque solaire sont parsemées de nouvelles éruptions de classe M potentiellement fortes. Cependant, même les scientifiques éduqués se rendent compte que leurs analyses du moment où les événements cosmiques vont se produire ne sont que de bonnes estimations, car seule la SOURCE connaît le moment divin exact de la libération des forces cosmiques.

Notre intuition ou nos capacités empathiques nous permettent de savoir quand les événements se produisent grâce aux “symptômes d’activation de la lumière” (SAL) physiques, mentaux et émotionnels qui apparaissent. Nous sommes donc maintenant des “technologies spirituelles”.

Symptômes d’activation de la lumière

Certaines personnes ressentent la LAS avant l’arrivée d’événements cosmiques forts, d’autres la ressentent au moment où les événements se manifestent, et d’autres encore la ressentent à la fois avant, pendant et plusieurs jours après. Chacun a une “signature d’activation de la lumière” (LA/Sig) particulière, c’est-à-dire le moment où la LAS se produit.

Cela dépend de la quantité de nettoyage et de purification de l’ADN et des enregistrements cellulaires qui a déjà eu lieu et de la quantité qui reste à faire. L’humanité collective est encore en train de nettoyer de nombreux débris de lignes temporelles ancestrales et actuelles, et les débris individuels peuvent s’enchevêtrer dans le flux d’expériences de la vie collective.

C’est pourquoi rester ancré à la LUMIÈRE SOURCE est si vital. L’ancrage est curatif et protecteur.

Lorsque divers événements stressants se produisent, des particules atomiques de débris matériels peuvent commencer à pénétrer dans le premier des douze champs auriques entourant le vaisseau physique humain.

Si l’on ne fait pas rapidement quelque chose pour éliminer ces débris atomiques, chaque champ aurique suivant est pénétré jusqu’à ce que les chakras, les méridiens, les cellules, les molécules, etc. reçoivent des signaux disharmonieux et que des problèmes s’ensuivent dans les composantes physique, mentale et émotionnelle de l’être humain.

Nous devons nous rappeler que la transformation complète – la “renaissance” – des formes à base de carbone aux formes cristallines n’est pas encore terminée, et qu’elle a en fait un long chemin à parcourir.

La LUMIÈRE SOURCE, cependant, dans toutes “SES” formations, est en train d’éliminer et de nettoyer des éons d’ADN et de débris cellulaires et elle améliore continuellement toute la création. Les pourcentages énormes d’élévations de la conscience humaine au fur et à mesure que les vérités se dévoilent sur certaines situations politiques, sociologiques, médicales, scientifiques, etc. autour du globe attestent de la victoire de la LUMIÈRE.

Cependant, alors que ces vérités sont en train de se réaliser, chacun doit encore s’autonourrir avec des modalités spirituelles et naturelles afin que la LUMIÈRE puisse voyager plus facilement pour accomplir son travail sacré de “cérémonie”. Examinons l’année 2022 d’un point de vue kabbalistique pour discerner les messages qu’elle peut nous transmettre, en gardant à l’esprit que de nombreuses cultures ne sont pas en phase avec le calendrier grégorien.

Dans la Kabbale, nous sommes déjà au 24e siècle ! Pourtant, la plupart des gens dans le monde acceptent les paramètres temporels occidentaux, et ceci est un exemple du fonctionnement de la conscience collective. Le temps est vraiment artificiel car qui peut vraiment dire quand la SOURCE a commencé sa création ?

Cependant, puisque, comme nous venons de le dire, la plupart des gens acceptent que nous soyons en “2022” dans quelques jours, poursuivons notre analyse. Le nombre de l’année “2022” s’ajoute au nombre “6” qui est la lettre VOV de la Kabbale.

Lettre VOV

Le message de ce glyphe est que tout objet autonome possède six dimensions : au-dessus, au-dessous, à droite et à gauche, devant et derrière.

Bien que chaque dimension soit unique, chacune d’entre elles est liée à une force divine particulière dans le processus de création, et toutes ces dimensions forment en fait un tout unifié (ceci est issu des recherches du kabbaliste Edward Hoffman).

Des recherches spirituelles plus poussées montrent que les dimensions sont la TERRE, l’AIR, le FEU, l’EAU, l’ETHER et l’AKASH – les cinq premières étant appelées “éléments”.

Comme nous l’avons expliqué dans un article précédent, l’AKASH, également connu sous le nom d’AKASHIC RECORD, est une fréquence vibratoire invisible d’énergie qui est comme une “bibliothèque” de toutes les pensées, paroles, sentiments et actions de la création dans l’ensemble du continuum espace/temps.

Ainsi, le passé, le présent et le futur sont toujours avec nous, tout comme une bibliothèque dans le royaume terrestre contient des livres de connaissance rares ou très anciens, ainsi que des informations nouvellement publiées qui sont souvent basées sur des enseignements beaucoup plus anciens.

Lorsque nous lisons, les mots prennent forme dans notre esprit et nous pouvons symboliquement “voir” ce qu’il en était dans les lignes temporelles passées. Certaines techniques de méditation peuvent nous amener à des événements passés ou futurs, et nous pouvons également “voir” les événements actuels au moment où ils prennent forme.

Par conséquent, l’AKASH ou AKASHIC RECORD est l’élément éternel. Chaque jour, nous ajoutons à son registre d’événements.

Enregistrements akashiques

L’élévation collective de la conscience humaine dans ce “Maintenant” est ajoutée à la “Bibliothèque Cosmique” – l’AKASH.

Chacun d’entre nous est un livre contenant des chapitres, des pages, des paragraphes, des phrases et des mots complets, enracinés dans de nombreux âges et éons du passé de nos propres expériences individuelles et de celles de nos ancêtres sur et hors de ce domaine planétaire particulier. Nous écrivons continuellement le livre.

En “2022”, l’humanité DOIT se rassembler dans des pourcentages encore plus importants afin que les champs auriques humains collectifs ne puissent pas être pénétrés par des forces dont la mission auto-imposée est de détruire le libre arbitre et l’ancrage spirituel.

La VOV nous assure que cela est possible. La LUMIÈRE brille sur ce qui doit être dégagé et nettoyé, et la LUMIÈRE augmente en puissance. Pensez à ces métaphores très simples : Une petite construction en plastique construite par un enfant peut s’effondrer d’un simple coup de doigt.

Enregistrements akashiques

De même, un jeu de dominos peut s’entrechoquer et l’ensemble peut s’écrouler d’un simple coup de doigt. En revanche, un énorme bâtiment en brique ou en pierre doit être détruit par un bulldozer. Considérez les disharmonies sur cette planète comme des bâtiments en brique ou en pierre, et le bulldozer comme la LUMIÈRE. Le bulldozer est un mécanisme puissant, qui fait un grand bruit lorsqu’il atteint sa cible.

Lorsque le bâtiment est complètement abattu, quelque chose de nouveau peut être érigé à sa place. La Terre/Gaïa ne va pas être détruite comme le bâtiment dans l’exemple, mais elle est régulièrement élevée en “OT”, qui signifie “vibration” en hébreu, et s’éclaircit en LUMIÈRE, gagnant davantage de “Tihar”, qui se traduit en hébreu par “brillance”.

Alors que “2021” touche à sa fin, soyons reconnaissants pour les bénédictions que nous avons reçues au cours de l’année, mais soyons également vigilants quant à notre volonté de nous élever plus haut, ce qui sera nécessaire car le cosmos continue à nous conseiller et à nous offrir de plus grandes connaissances.

Chaque soir à 20 heures (selon les fuseaux horaires individuels), rejoignez beaucoup d’entre nous dans le monde entier pour prier pour la paix et la guérison de notre planète. Le chiffre “8” sur sa face est le symbole de l’INFINITÉ. Nous pouvons être éternellement enfermés dans un AKASH de LUMIÈRE. Nos champs auriques peuvent être renforcés et scellés. Aucune densité ne pourra y pénétrer. Seules les fréquences angéliques des accointances étincelantes pourront entrer.

Maat

C’est ce que nous devrions rechercher, quelle que soit la langue utilisée pour l’exprimer. Faisons de notre devise – notre affirmation – pour 2022 : ” JE SUIS BÉNÉFICIE PAR LA GRANDE LUMIÈRE SOURCE ! Saluons-nous les uns les autres en disant : “Puissiez-vous être bénis par la plus grande lumière de la Source !” C’est presque comme dire “NAMASTE” qui se traduit par : “L’ÂME en moi honore l’ÂME en toi.”

Nous sommes en effet les “Âmes” de l’ÂME. La LUMIÈRE s’active pour nous rapprocher de cette RÉALITÉ. Quelle que soit la fête que vous célébrez pendant cette période – Noël, Kwanzaa ou le Solstice d’hiver (ou d’été) – puissiez-vous avoir la chance de vous élever spirituellement et intellectuellement et d’être en bonne santé, heureux, prospère et ancré à la SOURCE alors que ” 2022 ” est né dans notre royaume planétaire.

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 17624 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !