Téléphones mobiles danger ?

Dans l’actualité vous entendez parler du flicage des malades du pseudo covid-5g, je l’appelle comme cela à présent. La 4G est également concernée. Vous entendez parler aussi du bluetooth qui pourrait être utiliser pour tracer les coupables victimes du covid. On va essayer de comprendre.

Les opérateurs et constructeurs de téléphonie mobiles ne veulent pas votre bien en vous apportant ce service. Les bases étant posées, on va dire qu’ils veulent d’abord votre fric et ensuite détruire votre santé, progressivement ou de manière radicale avec la 5G.

J’entends au loin des gens me dire : Oui mais quand il n’y aura plus personne, qui nous fera vivre nous les opérateurs et fabricants. Voilà comment vous pourriez tomber dans le piège.

Oui je sais c’est tordu et purement complotiste de dire cela. Mais est-ce plus dangereux que des assassins qui veulent te tracer en permanence ?

La réponse est non !

Les téléphones récents embarquent des technologies puissantes et nocives pour nous. La plupart des terminaux ont une batterie intégrée non démontable.

Ce que ne vous disent pas ces gens-là, c’est que même éteint, votre téléphone continue d’émettre pour vous tracer. C’est la même chose en mode avion, vous ne me croyez-pas, libre à vous.

Vous êtes utilisateurs assidus, alors vous êtes en danger. Le rayonnement de ces appareils et nocif pour votre santé, qu’il soit dans votre poche ou près de votre oreille, à plus forte raison.

Éloignez-le de vous toutes les fois que c’est possible et surtout la nuit, distance minimale 2 mètres.

Je vous recommande fortement de le régler en 2G si c’est possible. Tant pis pour les services, mais votre santé passe avant.

L’heure n’est plus à démontrer les dangers de la téléphonie mobile.

Le premier qui vient me dire que ce n’est pas vrai, je l’envoie paitre dans son champ de la bêtise. Personnellement, j’ai quelques expertises dans un tas de domaines et en l’occurrence dans les réseaux quels qu’ils soient.

Je ne passerai pas mon temps à répondre à d’autres soi-disant experts, s’ils n’ont pas déjà écrit sur le danger, ce sont des menteurs ! Ceux qui me connaissent personnellement depuis un moment, le savent. Je n’ai plus rien à démontrer.

Le bluetooth ne fonctionnera pas tel que décrit dans tous les posts au sujet de cette application covid machin, c’est de la poudre de perlimpinpin.

Vous êtes déjà tracé pour le gouverne-ment.

La CNIL pour, l’avoir côtoyée, est une grande escroquerie, puisque dans un de mes anciens métiers, j’avais la charge d’un parc de géolocalisation (de flicage). Je regrette cette époque mais voilà, on peut construire son présent mais on ne peut pas défaire son passé. Elle ne protégera pas vos données, elle n’en a pas les moyens.

Ne télécharger que le minimum d’applications quel que soit le système d’exploitation.

Ne vous rendez pas esclave de votre smartphone !

Les applications gratuites sont faites pour vous tracer et vous fournit une publicité ciblée.

Enfin, je termine par les boutons qui devraient couper la géolocalisation, c’est faux. Les déclarations de confidentialité n’engagent que ceux qui veulent bien y croire.

Cet article n’est pas exhaustif, j’ai dû oublier d’aborder certains points, vous avez dans ce texte l’essentiel de ce qu’il faut savoir.

Prenez bien soin de vous mes amis.

A propos de Giuseppe 17728 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !

3 Comments

  1. Hello Giuseppe,
    Pour passer des appels, le meilleur pour la santé est de forcer le mobile sur le réseau 3G, c’est celui qui dégage le moins d’onde (énormément moins que la 2G).

    • Bonjour, la 3G est la solution la plus médiane pour les appels et les données pour les applications. On va dire que ça va à condition d’utiliser une oreillette filaire au bout de la première minute de communication vocale. J’ai retiré le lien car il s’agit de mesures totalement arbitraires et qui ne correspondent pas à la réalité. De toute façon les opérateurs ne vont jamais favoriser la 2G. Tu es libre d’interpréter cela comme tu le souhaites. Avant j’avais mon téléphone dans une poche spéciale qui se situe au niveau du genou. J’avais toujours des douleurs musculaires en 4G, depuis que je l’ai passé en 2G les douleurs ont totalement disparues.

      Ce que veut dire ce propos, c’est que les mesures ne sont pas suffisante quand on cherche à connaître les dangers de la téléphonie mobile.

Les commentaires sont fermés.