Un ancien officier supérieur de la police lâche une énorme bombe : les attentats terroristes espagnols de 2017 ont été orchestrés par les services secrets

Les attentats terroristes de 2017 en Espagne ont été orchestrés par le Centre national de renseignement (CNI), a déclaré jeudi un ancien haut responsable de la police. L’objectif était de déstabiliser la Catalogne avant un référendum d’indépendance, mais le résultat qui a fait 16 morts, était une erreur de calcul, a déclaré Jose Manuel Villarejo, selon l’agence Catalanews.

Citant le témoignage de M. Villarejo devant le tribunal, le média a déclaré que les attentats, au cours desquels un camion a foncé sur des piétons sur la Rambla de Barcelone, « étaient une grave erreur » de la part de l’ancien directeur du Centre national de renseignement (CNI), Feliz Sanz Roldan.

Les remarques de M. Villarejo ont suscité l’indignation de certains partis politiques catalans, en particulier ceux qui sont favorables à l’indépendance de la région.

Le président catalan Pere Aragones a exigé que le gouvernement espagnol se penche à nouveau sur l’attaque et a demandé à l’équipe juridique de son administration d’examiner les remarques de l’ancien officier.

La présidente du Parlement, Laura Borras, a également demandé à l’équipe juridique de l’assemblée de la région de porter l’affaire devant le procureur général.

Le 17 août 2017, une camionnette conduite par un membre d’une cellule terroriste extrémiste a percuté des piétons le long de la célèbre Las Ramblas, tuant 13 personnes et en blessant 120. Une 14e victime est décédée plus tard des suites de ses blessures.

Le conducteur marocain de 22 ans a assassiné une autre personne dans sa fuite, et a volé une voiture avant de quitter la zone à pied.

Quelques heures plus tard, cinq membres de la cellule terroriste ont perpétré une deuxième attaque à 100 kilomètres de là, dans la ville côtière de Cambrils, percutant des piétons et poignardant mortellement une femme.

Quelques jours plus tard, six terroristes ont été abattus par la police dans un vignoble près de Barcelone et deux autres membres sont morts dans l’explosion d’un atelier de fabrication de bombes.

Par Ahmet Gencturk, Anadolu Agency.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.