Un voyage intérieur vers l’authenticité de soi

Notre essence créatrice respire l’amour, la joie et la conscience infinie…

Dotés d’un pouvoir illimité pour réaliser les désirs de notre cœur, nous sommes puissamment présents dans la conscience de nos capacités infinies, fondées sur l’amélioration de toute vie partout dans le monde. Vivre dans la création consciente de nos expériences de vie imprègne notre attention.

Notre alignement énergétique résonne avec les énergies les plus vibrantes de la vie. Dans notre essence, dans nos pensées et nos désirs, nous vivons dans la gratitude, l’amour et la joie avec tous ceux que nous rencontrons de quelque manière que ce soit.

Tout ce qui est en nous et autour de nous est vivant et circule grâce à notre attention sur ce que nous désirons le plus profondément et avec quoi nous nous alignons de la manière la plus vibrante. Nous sommes des êtres rayonnants de lumière, d’éclat et de beauté.

S’incarner en tant qu’humain est la forme la plus condensée de l’être conscient. Parce que nous habitons une réalité énergétique très condensée, nous devons choisir intentionnellement de diriger notre attention vers ce que nous aimons et désirons le plus, de manière à améliorer la vie partout.

En nous alignant sur les vibrations de la gratitude, de l’amour et de la joie, nous ouvrons notre conscience pour en faire l’expérience dans notre imagination.

Avec de l’entraînement, en dehors de toute croyance limitante, nous pouvons orienter notre imagination vers des visions et des scènes qui nous conviennent parfaitement, au point de créer des sentiments puissants à leur égard.

Vivre ici dans le monde de l’humanité n’exclut pas une plus grande conscience, si nous la désirons profondément et si nous nous imaginons participer à son énergie. Nous pouvons ouvrir notre conscience à la lumière contenue dans l’essence de chacun, même des êtres les plus sombres.

Tant qu’ils sont en vie, ils reçoivent la force de vie divine, qu’ils sont libres d’utiliser comme ils le souhaitent. Leur désir, cependant, est de faire l’expérience d’une séparation extrême de la conscience et de la force vitale de tous les autres êtres et de toutes les choses, tout en essayant de tout contrôler.

C’est le domaine de la conscience de l’ego. En raison de notre conscience autolimitée, nous avons peur de l’inconnu et, en fin de compte, de la fin. Ce sont nos limites.

Même si, dans notre essence, nous en avons la capacité, c’est un grand défi d’être conscient au-delà de l’espace-temps à partir du compartiment de conscience de l’humanité. De toute évidence, la pièce dans laquelle nous jouons est conçue pour rendre virtuellement impossible la transcendance.

Pourtant, nous aspirons à cette capacité. Nous nous sommes aveuglés en nous laissant enseigner profondément à donner au monde empirique toute notre attention et notre conscience, au point de nous impliquer totalement dans notre alignement vibratoire.

Nous nous punissons même, nous et les autres, pour avoir transgressé les limites que nous nous sommes imposées en entretenant des croyances sur nous-mêmes.

Pour nous permettre d’élargir notre conscience, nous devons reconnaître, comprendre, accepter et transformer nos croyances limitatives en réalisant notre véritable Soi non localisé.

Pour savoir qui nous sommes en tant qu’êtres étendus, nous devons transcender l’espace-temps en libérant notre conscience pour reconnaître les fréquences et la polarité de notre façon de penser et de ressentir à chaque instant.

Si nous choisissons de penser à notre lumière intérieure, nous pouvons nous rendre compte de l’effet rayonnant que notre attention a sur les schémas énergétiques que nous entretenons.

Dans notre conscience imaginaire, nous pouvons être aussi ouverts que possible aux types de scénarios que nous désirons le plus profondément à chaque instant.

En reconnaissant la présence de l’amour, ainsi que les énergies qui le diminuent, nous pouvons diriger notre attention vers des vibrations et des scénarios qui améliorent la vie dans toutes les situations, y compris les plus difficiles.

Lorsque nous prêtons attention à notre essence au cœur de notre être, avec de la pratique, nous pouvons ressentir l’émerveillement et la grandeur de notre vrai Soi dans sa présence éternelle.

Kenneth Schmitt


Source

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18758 Articles
L'amour inconditionnel comme but ultime !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*