Vaccin : origine. Les pharmaceutiques contrôlent les politiciens et les organismes de réglementation

Robert F. Kennedy Jr. affirme que les vaccins ne sont pas soumis à des tests de sécurité avec placebo et qu’ils ne sont pas considérés comme des médicaments. Ils ont décidé de l’appeler « produit biologique » et de l’exempter des tests de sécurité.

En 1986, le Congrès a accordé aux fabricants de vaccins une immunité générale. Les entreprises pharmaceutiques contrôlent les politiciens et les organismes de réglementation des médicaments, en accordant 50 % du budget à l’EMA, au CDC et à l’OMS.

En outre, les régulateurs détiennent des brevets sur les vaccins, ce qui crée un conflit d’intérêts. Ils savent à l’avance que des milliers de personnes vont mourir, mais ils font plus de profits même s’ils perdent beaucoup de procès.

Cliquez sur ce LIEN, si vous ne voyez pas la vidéo.

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18715 Articles
L'amour comme but ultime !