Voici pourquoi vous n’êtes pas autorisé à regarder le procès de Ghislaine Maxwell

Quelqu'un a-t-il vu une photo ou une vidéo de Ghislaine Maxwell en détention ou au tribunal ? Je n'ai vu que des dessins, comme celui ci-dessus, et je me demande pourquoi il n'y a pas eu UNE photo ou une vidéo qui soit sortie depuis qu'elle aurait été arrêtée.

Par Hannah Cox : Le procès de Ghislaine Maxwell, la mondaine accusée d’avoir procuré des jeunes filles au prédateur sexuel Jeffrey Epstein, a débuté la semaine dernière.

Bien que les grands médias n’aient pas accordé autant d’attention à cette affaire qu’à d’autres procès très médiatisés ces derniers mois, le grand public n’a certainement pas oublié les débats. Mais au grand dam de ce public, le procès ne sera pas filmé.

Certains ont même dépeint ce fait sous un jour conspirationniste, une teinte qui a entouré une grande partie de l’histoire autour d’Epstein, de sa mort, et maintenant du procès de Maxwell.

Plus précisément, beaucoup croient que des fonctionnaires de haut rang de plusieurs gouvernements et des célébrités ont été pris dans le réseau sexuel qu’Epstein aurait dirigé, et que les pouvoirs en place au sein de notre gouvernement sont investis pour empêcher que ces détails ne soient révélés.

Le procès de Ghislaine Maxwell devrait être retransmis en direct sur toutes les chaînes d’information du monde. Mais ce n’est pas le cas car les personnes puissantes de son livre noir feront tout pour cacher la vérité au peuple.

— Maxwell Trial Tracker (@TrackerTrial) November 29, 2021

Conspiration, ou corruption ordinaire du gouvernement ?

On pardonnera aux gens d’avoir peu ou pas de confiance dans notre gouvernement ou nos systèmes, et ce ne serait pas le premier procès où le système aurait joué un mauvais tour (un fait dont les partisans de notre système judiciaire, de la peine capitale et de l’immunité qualifiée feraient bien de se souvenir lorsqu’ils abordent les politiques publiques).

Mais, la grande majorité de ces rapports ont été carrément faux. Le procès de Maxwell ne sera pas filmé pour une raison et une seule : les caméras sont interdites dans les tribunaux fédéraux depuis des décennies, ce qui est le niveau auquel elle sera jugée. Les médias seront toujours autorisés dans la salle d’audience, tout comme un certain nombre de spectateurs.

« La couverture médiatique électronique des procédures pénales devant les tribunaux fédéraux est expressément interdite par la règle fédérale de procédure pénale 53 depuis l’adoption des règles pénales en 1946. La règle 53 stipule : « excepté si une loi ou ces règles en disposent autrement, le tribunal ne doit pas autoriser la prise de photographies dans la salle d’audience pendant les procédures judiciaires ou la diffusion des procédures judiciaires depuis la salle d’audience. »

En outre :

En 1972, la Conférence judiciaire des États-Unis a adopté une interdiction de « radiodiffusion, télédiffusion, enregistrement ou prise de photographies dans la salle d’audience et les zones immédiatement adjacentes ».

Maintenant, cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien de louche dans cette affaire, juste qu’il n’y a rien de particulièrement louche dans cette pratique dans cette affaire. Cela ne signifie pas non plus qu’il n’y a rien d’anormal dans le protocole, même s’il est appliqué uniformément.

En effet, il existe de très bons arguments pour justifier l’autorisation des caméras dans tous les procès, mais les tribunaux, les procureurs et les juges continuent de s’y opposer fermement.

Certains de leurs arguments sont plus valables que d’autres, comme la nécessité de protéger les témoins et les victimes. C’est une préoccupation valable dans une affaire comme celle-ci.

Les victimes ont toutes déjà beaucoup souffert et l’attention mondiale portée à l’affaire pourrait suffire à dissuader même les personnes les plus fortes de choisir de participer.

Mais il existe de meilleures façons de répondre à cette préoccupation que d’interdire les caméras dans la salle d’audience. Les témoins pourraient être autorisés à témoigner à distance, en utilisant une technologie qui pourrait masquer leur identité, par exemple.

Dans l’ensemble, ce n’est qu’une autre façon pour le gouvernement d’éviter la responsabilité et la transparence. Et sachant ce que nous savons du système judiciaire, nulle part ailleurs cet examen minutieux n’est plus nécessaire.

L’ex-PDG de Reddit à propos de Ghislaine Maxwell : « Nous savions qu’elle fournissait des enfants pour le sexe« .

Le besoin de transparence

Les Pères fondateurs étaient bien conscients de la nécessité de la transparence dans le gouvernement. Comme l’a dit James Madison :

« Un gouvernement populaire sans information populaire, ou sans les moyens de l’acquérir, n’est que le prologue d’une farce ou d’une tragédie, ou peut-être des deux. La connaissance gouvernera toujours l’ignorance, et un peuple qui veut être son propre gouverneur doit s’armer du pouvoir que donne la connaissance. »

Il est essentiel que le peuple américain ait accès à des informations sur le fonctionnement interne de notre gouvernement si nous voulons espérer pouvoir un jour demander des comptes à ses acteurs. Sans cette composante essentielle, nos libertés civiles ne tiendront pas longtemps – et cela se voit déjà dans l’effritement de notre système juridique.

Comme le disait Thomas Paine :

« Un corps d’hommes qui ne se sentent responsables devant personne ne devrait être digne de la confiance de personne. »

Le taux d’inconduite des procureurs et des juges devrait suffire à étayer cette affirmation.

Alors que les Américains sont de plus en plus conscients des abus de notre système judiciaire, nous devrions exiger que des pratiques telles que l’interdiction des enregistrements soient abandonnées afin que tous les citoyens aient une plus grande capacité à demander des comptes aux acteurs du gouvernement.


Retrouvez-moi sur Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

  1. CORRUPTION, encore et encore, c’est pour cela que c’est long et que beaucoup de plaintes n’aboutissent pas, on le sait, et ça dégoûte, mais la justice est vendue, cela DOIT CESSER !
    assez d’abus !

Les commentaires sont fermés.