Alcyon Pléiades 135 : Atlantide-Lémurie Âge d’Or, Technologie, Miroirs, Énergie Infinie, Orichalque

À cette occasion, nous nous pencherons sur les origines de notre propre race, c’est-à-dire la grande culture atlante et lémurienne et pas seulement sur sa destruction finale à l’époque de sa décadence, qui a donné naissance à notre race aryenne actuelle, mais nous parlerons aussi plus loin, des temps de ses origines, de son âge d’or et de sa plus grande splendeur, des âges de lumière et de magnificence aujourd’hui disparus.

Cliquez sur ce lien si vous ne voyez pas la vidéo.

Divers écrivains, chercheurs et scientifiques, recueillant les traditions des peuples anciens, ont réussi à déchiffrer de nombreux vestiges de cette civilisation puissante et évoluée, beaucoup suggèrent une culture de grands astronomes, d’ingénieurs, qui utilisaient la magie mais possédaient aussi des avancées scientifiques et technologiques inconnues aujourd’hui. Ils étaient capables de manipuler l’énergie atomique et d’autres énergies comme l’énergie solaire. Leurs villes étaient éclairées par l’énergie infinie du point zéro.

Ils ont construit des navires avec lesquels ils pouvaient se déplacer sur terre, sur mer et dans le ciel, ils ont fait des voyages à travers l’espace et ont été en contact avec d’autres humanités et avec des êtres stellaires.

De gigantesques métropoles occupaient différentes régions de la terre, habitée par des êtres sages qui savaient gouverner cette puissante civilisation dont nous avons des vestiges immergés qui nous montrent la grandeur de leurs constructions, avenues, temples, palais, et pyramides. Et que dire des miroirs et de leur utilisation, et de la fonction de l’orichalque ou de l’orichalcum et de la façon dont ils l’obtenaient? De nombreuses énigmes sont parvenues jusqu’à nous et nous allons tenter de les résoudre.

Alcyon Pléiades FR


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.