Dr. Schavi – La mise à niveau est continue !

Depuis plusieurs jours sans interruption, des éruptions solaires, des vents solaires, des éjections de masse coronale et d’autres « airs cosmiques » se produisent dans notre galaxie et dans les sphères planétaires (magnétosphère, ionosphère, stratosphère, atmosphère, etc.), et ils continueront à résonner avec une puissance croissante et à augmenter la probabilité de tempêtes géomagnétiques qui activeront ensuite la fréquence et l’amplitude vibratoires de notre planète (connues sous le nom de « puissance » ou de « résonance Schumann »).

Prominence solaire – 7 février 2020

Nous devons toutefois nous rappeler que nous ne serons pas toujours en mesure de détecter, à l’aide d’instruments technologiques, ce qui se passe réellement par rapport aux « tractions » d’activation sur la Terre/Gaïa.

L’être humain est maintenant aussi devenu un « instrument » de la façon dont ce qui se passe en haut est un résultat de ce qui se passe en bas.

Ceci a été discuté à de nombreuses reprises et de différentes manières, en utilisant un langage métaphorique pour exprimer un processus supérieur majeur ainsi que la façon de gérer la LUMIÈRE entrante et ses causes symptomatiques.

Au fur et à mesure de l’expansion de la LUMIÈRE et de l’augmentation de l’énergie vibratoire, d’autres informations sont nécessaires pour s’acclimater au déferlement ininterrompu de la force vitale qui s’échappe du Grand Soleil Central vers notre Soleil et notre planète, et qui finit par pénétrer en nous, dans chaque atome, molécule et cellule de notre être, pour s’améliorer, se transformer et se régénérer.

Au fur et à mesure que nous nous développons et augmentons notre niveau de LUMIÈRE, nous sommes également capables de manifestations mystiques miraculeuses de nombreuses manières.

L’auto-guérison en est un aspect.

Nous avons en nous des énergies de guérison naturelles, données par la SOURCE.

L’énergie de guérison donnée par la source

Nos vaisseaux physiques, nos esprits et nos réactions émotives aux affaires quotidiennes peuvent être nettoyés et guéris de toute disharmonie ou déséquilibre en utilisant la FRÉQUENCE DE LA SOURCE qui entre régulièrement en nous.

Cependant, nous devons CROIRE en notre pouvoir et l’utiliser correctement, et aussi réaliser que c’est le pouvoir de la SOURCE que nous recevons.

Nous pouvons, par exemple, frotter vivement nos mains l’une contre l’autre et les placer sur une zone du vaisseau physique qui ressent une douleur pendant quelques minutes, tout en inspirant et expirant lentement et profondément, et en plaçant notre langue sur le palais pour activer la réponse de la glande pinéale.

La gêne disparaîtra.

La mise en garde, cependant, est que nous devons CROIRE au pouvoir qui se déplace à travers nous.

Il y a une notion erronée chez certaines personnes, et leur proclamation est « Je suis Dieu ! ».

La vérité est que nous sommes DANS et DE DIEU ; nous ne sommes pas Dieu incarné.

De nombreuses personnes semblent avoir complètement perdu la raison par rapport à cette idée, et il est important d’en discuter afin que nous puissions nous ancrer correctement à la LUMIÈRE SOURCE.

Rayonnement de la source

Si tout être humain était DIEU, l’INFINIE, la SOURCE, le TOUT, alors il n’y aurait pas de guerres, pas d’avidité matérielle, pas de maladies, pas de famine, pas de manque de respect pour les créations mêmes de la NATURE que nous aurions soi-disant faites, pas de racisme, pas de trafic d’enfants, pas d’assujettissement des femmes, etc.

Il n’y aurait pas besoin de se plaindre des difficultés financières, car lorsque l’on a besoin d’argent, il suffit de l’appeler et il apparaît soudainement du plafond !

Il n’y aurait pas besoin de pousser des cris de colère à l’encontre des dirigeants politiques qui imposent certains mandats aux citoyens d’une nation, car ce qui a provoqué l’expérience du mandat n’aurait jamais existé dans sa forme de toute façon !

Il n’y aurait pas besoin de s’occuper des laboratoires et du développement constant de substances toxiques car il n’y aurait pas de maladie !

Il n’y aurait pas besoin de prier ou de méditer parce que nous ne ferions que prier et méditer sur nous-mêmes !

J’espère que vous avez maintenant compris.

Nous avons été bénis par la SOURCE avec certains pouvoirs et capacités, mais nous ne sommes pas la SOURCE !

L’arrogance et l’ego de l’humanité au cours des nombreux éons du continuum espace/temps ont causé beaucoup de souffrance à cause des « notes » vibratoires disharmonieuses de la conscience, des sentiments, des mots et des actions qui sont libérés dans des particules suprêmes qui peuvent prendre une forme matérielle.

Cela aussi a été discuté dans des discours écrits précédents.

Il n’est donc pas nécessaire de revenir en détail sur la fréquence électrique de la pensée et la fréquence magnétique des émotions.

Pour plus de clarté, les anciennes écritures ont, bien sûr, enseigné l’existence des Avatars – un terme sanskrit qui se traduit par  » Celui qui descend  » et qui fait référence à l’enseignement scriptural selon lequel, lorsque les conditions sur Terre/Gaïa (ou tout autre royaume planétaire) deviennent si horribles que les êtres de ces royaumes ne peuvent pas résoudre les problèmes avec les capacités qui leur sont données par la SOURCE, alors la SOURCE s’incarnera sous la forme d’un royaume particulier (dans ce cas, nous parlons de prendre la forme physique d’un humain) comme l’ont fait les Avatars « Tehuti », « Krishna », « Rama », Maio Shan, etc.

Il y a ceux qui croient que Yeshoua Ha Messiah était aussi un Avatar, mais certains croient qu’il était un grand Enseignant et Prophète du Monde.

Un « Avatar » connaît les détails de toutes ses vies et expériences passées.

Ce n’est pas le cas d’un être humain, bien qu’il puisse avoir des aperçus du passé dans des rêves, par la méditation et dans des expériences mystiques quotidiennes.

En ce qui concerne Yeshoua, lorsqu’il priait dans le jardin pendant que ses disciples dormaient et avant son arrestation par les soldats romains, nous devons nous demander : à qui priait-il – à lui-même ? Non.

Il priait la SOURCE, pas lui-même.

Il nous a enseigné que nous sommes tous des fils et des filles du Très-Haut, de Dieu, de la Source, non pas dans un sens physique, mais plutôt dans un sens spirituel, ayant des capacités qui nous sont données par le Parent divin.

Connexion avec la source

Il nous a appris que nous sommes tous la petite lettre « g », et non la grande lettre « G » quand il a dit : « Ne savez-vous pas que vous êtes des dieux ? »

Ainsi, la meilleure déclaration à faire est de dire : « Je suis un aspect de Dieu ».

Yeshoua est en effet LA LUMIÈRE DU MONDE car il possède l’une des clés les plus puissantes de la « SALLE DU THÉÂTRE DIVIN » – la connaissance, la sagesse, la foi, la croyance.

Tout comme ceux qui sont venus avant lui et après lui en tant que Sages, Prêtres, Prêtresses, Saints et Prophètes.

Ils ont tous été inspirés et enseignés par les AVATARS – la SOURCE – et c’est donc la SOURCE qui est notre continuelle SOURCE SACRÉE.

Je demande instamment à chacun de se plonger dans les anciens textes sacrés, d’apprendre les nombreuses langues dans lesquelles ils ont été écrits afin d’en faire une exégèse correcte et de continuer à prier pour être guidé.

Nous sommes à une époque où la mise à niveau implique également une plus grande capacité cognitive ainsi qu’une élévation spirituelle.

Se contenter de regarder les ministres de la télévision ou d’écouter leurs émissions de radio et de leur envoyer de l’argent n’est pas le moyen de connaître véritablement la SOURCE par vous-même.

Beaucoup d’entre eux ne connaissent pas d’autres langues que celle dans laquelle ils s’expriment, et la plupart de leurs messages sont axés sur la culture, et ne sont donc pas des révélations divines.

Fréquence de la source

Par conséquent, une trop grande partie de l’humanité suit des pratiques ou des cadres culturels et ne suit pas réellement les principes divins.

La LUMIÈRE enlève les toiles d’araignée de nos enregistrements cellulaires et nous permet de nous connecter à notre héritage divin.

Lorsqu’une plus grande partie du collectif humain fera le lien, alors, comme les lumières qui se rallument dans une ville qui a perdu son électricité à cause d’une tempête, l’humanité sera encore plus puissante, et nous brillerons collectivement d’un tel éclat que nous prendrons effectivement notre place en tant que « dieux », tandis que DIEU nous bénira continuellement avec plus de trésors de connaissance et de sagesse, car personne ne sera comme le fils prodigue qui a quitté la maison pour se rendre compte qu’il avait laissé une merveilleuse abondance en attente de sa réclamation. À son retour, tout lui a été pardonné.

Cette parabole était un exemple de la miséricorde de la SOURCE.

Restez dans la LUMIÈRE.

Ne quittez pas la maison.

Pour ceux qui ne croient pas en une SOURCE, il n’y a aucun raisonnement qui puisse leur être donné. Le débat est futile.

Ce sera également le cas pour ceux qui insistent pour dire qu’ils sont DIEU.

Cela aussi aboutira probablement à la futilité, alors même que le chaos abonde tout autour de la planète dans la perspective « 3d ».

Le maître soufi, Hazrat Inayat Khan, l’a peut-être le mieux exprimé : « Tout le monde n’aura pas le rythme ou la capacité de compréhension spirituelle ou intellectuelle ».

Nouvel âge d’or

Alors que notre planète s’élève constamment et que l’humanité est invitée à s’élever également grâce au don de la LUMIÈRE qui arrive régulièrement (dont il a été scientifiquement prouvé qu’elle transforme l’humanité), l’espoir est que l’union de l’esprit et de l’intellect augmente tellement que nous réaliserons que le « Nouvel Âge d’Or » était en nous depuis le début.

Il ne nous restait plus qu’à l’appeler.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

2 Comments

Les commentaires sont fermés.