Dr. Schavi – Restez dans la lumière !

La Terre/Gaïa traverse un courant de vents solaires et plusieurs éruptions solaires ont explosé aux premières heures du dimanche 20 février 2022, dont une de classe M selon les scientifiques de la NASA.

L’indice KP est classé au niveau « tempête » car une tempête géomagnétique est en cours. Celle-ci se produit lorsque des particules de plasma s’accumulent dans la magnétosphère de notre planète, provoquant des ondes de choc dans ses champs internes et externes.

Prévision des vents solaires WSA-ENLIL

De nombreuses personnes ont signalé depuis plusieurs jours des symptômes physiologiques, émotionnels et mentaux (« symptômes d’activation de la lumière ») de ces événements cosmiques les plus récents, et les symptômes sont susceptibles de se poursuivre la semaine prochaine en raison d’un autre courant de vent solaire se dirigeant vers notre planète.

L’expression « dégagement et nettoyage de la densité planétaire » semble être la devise du cosmos dans ce « Maintenant ».

Lorsqu’une dysharmonie semble se dissiper (comme la levée par certaines nations de l’obligation de porter des masques et d’obliger les employés à se soumettre au « vaxx »), une autre surgit, comme la menace d’une invasion russe en Ukraine, les Etats-Unis jouant un rôle central et étant invités à prendre des sanctions parce que les Etats-Unis (malgré tous leurs problèmes) sont présentés comme le « leader du monde occidental ».

Les gens se demandent également si les États-Unis vont envoyer des troupes dans la région, et si c’est le cas, un autre conflit armé va probablement commencer.

Les journaux télévisés regorgent de discussions sur la possibilité d’un conflit armé dans quelques jours.

Guerre après guerre après guerre.

Du point de vue « 3d », la planète est en ligne pour la dévastation.

Cependant, depuis les dimensions supérieures, seules les énergies toxiques des tons disharmonieux de longue durée sont réalisées comme remontant à la surface pour être balayées par de puissantes forces de LUMIÈRE.

Ainsi, la « Symphonie Divine » ne peut pas être arrêtée ou stoppée.

Nettoyage et purification

Elle est de plus en plus forte.

La FRÉQUENCE SOURCE est le véritable « son ambiophonique » de l' »Auditorium cosmique », et elle est curative, stabilisante et réconfortante.

Elle n’est pas forte et criarde comme les tonalités des salles de cinéma qui peuvent nuire au système nerveux et dont les vibrations inconfortables continuent d’être ressenties dans le corps et les oreilles longtemps après avoir quitté la salle.

Il existe un dégoût et une frustration générale dans la population mondiale en raison du dysfonctionnement constant de la politique, de la société, de la recherche scientifique, des grandes entreprises pharmaceutiques, des structures organisationnelles, de l’économie, des institutions religieuses, etc.

Certaines personnes ont confié qu’elles avaient l’impression que l’humanité était « bizutée » pour être initiée à une fraternité ou une sororité appelée « Chaos Chaos Chaos » !

Cela est compréhensible, surtout lorsque les migraines, les douleurs musculaires, les vertiges, les nausées, la fatigue extrême et d’autres symptômes semblent être permanents.

Nombreux sont ceux qui ont de plus en plus de mal à croire que de tels désagréments sont réellement dus aux fréquences de la LUMIÈRE.

Une mentalité finie (qui a du mal à aller au-delà du domaine matériel) ne peut pas comprendre l’espace/temps étonnant du « Maintenant ».

Cependant, nous sommes en train de développer une mentalité infinie – une mentalité qui réalise que l’esprit – la conscience (et certainement la super-conscience) – est en fait non local et n’est pas enfermé dans le cerveau physique qui est un entrepôt d’images.

Il faut se souvenir de la métaphore de la naissance.

Le « travail » n’est ni amusant ni confortable.

Le stade initial n’est pas si difficile à gérer, mais au fur et à mesure qu’il augmente, la douleur devient presque insupportable.

Nous serrons les dents, nous nous accrochons, nous poussons et certains d’entre nous crient !

Ensuite, les larmes coulent, et nous embrassons notre nouveau bébé et ses douces joues.

Nous nous calmons progressivement après cette expérience et nous nous reposons.

Avec la puissance de la LUMIÈRE qui arrive sur notre planète et qui s’élève dans toute la galaxie, nous recevons nous aussi la LUMIÈRE dans chaque molécule, atome et particule subatomique de notre « être » – chaque organe, muscle, tissu, ligament, système (cardio-vasculaire, lymphatique, digestif, reproductif, éliminatoire, et toutes les parties du système nerveux (central, parasympathique, sympathique, autonome) – chaque chakra (« roue de la LUMIÈRE ») est chargé d’énergie provenant de la FRÉQUENCE SOURCE.

Nous pouvons sembler identiques à l’extérieur parce que la transformation a lieu d’abord à l’intérieur du vaisseau physique, et le changement a commencé dans ce qui est souvent appelé « l’esprit non né de Bouddha » – la conscience nouvellement éclairée s’élevant vers la super-conscience – le Soi Supérieur qui est l’ÂME qui est la FRÉQUENCE DE LA SOURCE – étant acclimatée à la connaissance, la sagesse et le pouvoir.

C’est pourquoi il est si vital de déclarer souvent « JE SUIS BÉNI PAR LA LUMIÈRE SOURCE ! »

Symphonie divine de la lumière

Il y a un verset dans un vieil air de gospel qui dit : « Dieu, ne déplace pas cette montagne ; donne-moi seulement la force de monter ».

Il nous est donné la force de gravir « la montagne », loin dans l’air pur de la protection et de la paix.

Rappelez-vous les histoires de divers prophètes et sages qui sont allés au sommet des montagnes pour communier avec l’INFINITE PRESENCE.

Dans l’ancien texte PER EM HERU (« Livre de l’avancée du jour »), Heru (appelé « Horus » en grec) méditait au sommet d’une montagne et combattait également le mal « Seth » sur une montagne.

Moïse a reçu les « Dix Commandements » au sommet d’une montagne et a entendu les mots « Eyeh Asher Eyeh » (« Je suis Ce que Je suis »).

Yeshoua (connu aussi sous le nom de « Jésus » en latin) méditait au sommet d’une montagne et luttait contre le mal qui tentait de le pousser à se jeter du haut de la montagne en échange de toutes les richesses du monde.

Le mont Kalash au Tibet est considéré comme le lieu sacré de SHIVA (« Le Transformateur » – que certains appellent « Le Destructeur ») – l’un des trois aspects majeurs de l’ABSOLU DIVIN – le TOUT.

Les deux autres sont BRAHMA (« L’expanseur ») et VISHNU (« Le soutien » qui est également connu sous le nom de NARAYANAYA).

Les montagnes ont toujours été considérées, dans les enseignements anciens, comme des lieux de syntonisation avec de puissantes forces sacrées éthérées.

Notre « montagne » personnelle est notre couronne – le septième chakra appelé « Sahasrara » (« Mille pétales »).

Le chemin qui y mène est le sixième chakra appelé « Ajna » (« Commander »).

Comme le savent les personnes qui connaissent les chakras, nous avons de nombreux chakras, et sept d’entre eux sont considérés comme les principaux.

Ainsi, nous sommes « nés » dans ce royaume planétaire avec la LUMIÈRE car « chakra » se traduit par « Roue de la LUMIÈRE ».

Orchestre céleste

Notre LUMIÈRE devient plus brillante, plus étendue et plus puissante – si nous lui permettons de le faire avec notre libre arbitre.

Nous pouvons choisir de croire en la destruction et la dévastation ou en la transformation et la régénération.

Il est conseillé de lire autant d’anciens textes scripturaires que possible (de préférence dans leur langue d’origine) et de lire des informations scientifiques provenant de sources fiables.

Dans de nombreux cas, la science commence à s’aligner sur la spiritualité.

Alors que les événements cosmiques jouent les concertos de la « Symphonie divine », sachez que nous faisons partie de l' »Orchestre céleste ».

Nous devons rester dans la LUMIÈRE du « CONDUCTEUR INFINIE ».


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTRCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.