Le directeur de l’OMS déclare que les stimulants Covid sont utilisés pour « tuer des enfants » lors d’une conférence de presse – un lapsus freudien ?

Le directeur général radical de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Ghebreyesus, a déclenché une tempête de feu en début de semaine lorsqu’il a déclaré par erreur que les rappels Covid-19 étaient utilisés pour « tuer des enfants ».

Lors d’une conférence de presse tenue lundi à Genève, M. Ghebreyesus a commis un lapsus freudien par inadvertance alors qu’il évoquait la menace de la variante omicron et faisait la promotion des vaccins expérimentaux.

Lorsqu’il a parlé de l' »équité » en matière de vaccins dans les pays sous-développés et insisté sur la nécessité d’administrer d’abord le rappel aux personnes âgées et aux plus vulnérables, M. Ghebreyesus a accidentellement prononcé à haute voix la partie silencieuse.

Extrait de ses commentaires :

« Nous devons toujours prendre en compte la question de l’équité dans ce facteur. Car si nous n’essayons pas de vacciner les personnes non vaccinées, en particulier celles qui nous échappent en raison de problèmes d’équité, nous risquons de ne pas obtenir le résultat souhaité. Il ne s’agit pas seulement des rappels. Par exemple, certains pays pratiquent les rappels de manière très agressive, alors que leurs hôpitaux sont remplis de personnes qui ne sont pas vaccinées…

…Donc, s’il [le vaccin et le rappel Covid-19] doit être utilisé, il est préférable de se concentrer sur les groupes de maladies graves et de décès, plutôt que de donner des rappels pour tuer des enfants, comme nous le voyons dans certains pays – ce n’est pas bien. »

Jetez un coup d’œil :

Comme le souligne InfoWars, si l’on avait le moindre doute après avoir regardé la vidéo sur ce que dit le chef de l’OMS, la transcription générée par l’IA de YouTube a enregistré sa formulation précise, qui a également conclu qu’il a dit le mot « tuer » :

Malgré l’accumulation de preuves à l’appui de sa déclaration, il est absolument impossible que le directeur radical de l’OMS admette intentionnellement que le vaccin expérimental est mortel pour les enfants.

Mais cela n’a pas empêché les vérificateurs de faits hystériques de se mettre immédiatement à l’œuvre pour affirmer de façon ridicule que les mots ne sont jamais sortis de sa bouche.

De Snopes, qui a qualifié l’affirmation de fausse :

« Non, le directeur général de l’OMS n’a pas dit que les vaccins Covid étaient « utilisés pour tuer des enfants ».

Ghebreyesus a déclaré : « Il vaut mieux se concentrer sur les groupes [vulnérables] qui courent le risque d’une maladie grave et de la mort, plutôt que, comme nous le voyons, certains pays utilisent des rappels pour les enfants, ce qui n’est pas correct ». Il a trébuché sur le mot « enfants », prononçant accidentellement la première syllabe avec un son « k » avant de se corriger immédiatement.

Un porte-parole de l’OMS a déclaré à la BBC : « Il a répété la même syllabe, avec la sortie ‘cil-enfants’. Toute autre interprétation de ceci est 100% incorrecte.‘ »

Traduction : ne croyez pas vos oreilles de menteur.

Au lieu d’admettre leur erreur, ils agissent sans vergogne comme si elle n’avait jamais eu lieu.

L’OMS a même retiré le mot de la transcription officielle de l’événement qui a été mise en ligne.

Il est clair que « les boosters sont utilisés pour tuer des enfants » n’est pas ce que Tedros voulait dire – il était en train de recommander aux gens de se faire vacciner. Cela aurait pu être facilement expliqué sans nier la réalité de ce qui est réellement sorti de sa bouche, mais même cela ne peut être admis par l’establishment, car c’est trop proche de la vérité.

Par Julian Conradson, Rédacteur invité


Retrouvez-moi sur Telegram, GETTR et TikTokCe contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

1 Comment

  1. C’est comme la dame qui confond inflation et fellation …il en reste toujours quelque chose …..5 Surtout quant on voit les lèvres prometteuses refaites pour attirer le regard ….Là on veut nous faire gober un lapsus bah voyons ….

Les commentaires sont fermés.